Togo Afrique Monde
Togo  -

Election au CONAPP/Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE : « Je ne m’abstiendrai ni ne voterai blanc le jour de l’élection »


Arrivé en 2014 à la tête du Conseil national des patrons de presse (CONAPP) dans des conditions difficiles, il aura réussi en quelques années à faire de cette organisation, l’une des plus respectées du pays. Il a multiplié les réformes et fait de ce regroupement de patrons de presse, l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des partenaires au développement, techniques ou financiers, sur les questions des médias. Sous sa présidence, le nombre des adhérents a progressé de plus de 25% en 04 ans. L’organisation est devenue la seule au Togo à regrouper à la fois, la presse écrite et en ligne, les médias audiovisuels, quelle que soit leur ligne éditoriale ; avec des membres répartis sur l’ensemble du territoire, de Lomé à Cinkassé. Lui, c’est bel bien Jean-Paul AGBOH-AHIUELETE, président du CONAPP qui est sur le point de laisser l’association entre les mains d’un nouveau dirigeant après avoir travaillé à hisser au sommet de la presse togolaise, le drapeau du CONAPP. Quels sont les secrets de sa réussite, quels héritages laisse-t-il à son successeur et que pense-t-il des quatre candidats actuellement en lice pour prendre la relève ? Il répond à toutes ces questions dans l’interview à venir. Lisez plutôt…

Bonjour M. Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE. Quels sentiments vous animent à quelques jours de la fin de votre mandat à la tête du Conseil National des Patrons de Presse ?

Ceux du devoir accompli, bien évidemment. La satisfaction de nous être mis au service des autres, en donnant le meilleur de nous-mêmes pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Nous n’aurons pas la prétention de considérer que tout a été parfait ; aucune œuvre humaine ne l’est. Mais plutôt l’humilité de reconnaître que quand bien même nous avons réussi à faire au CONAPP des sauts qualitatifs, il existe des insuffisances que le prochain bureau aura la mission de combler.

Nous avons toujours soutenu que diriger le CONAPP est une course de relai. Nous avions pris le témoin en 2014, et fait notre part. Nous le passerons à d’autres le 18 mai, avec de nouvelles ambitions et de nouveaux projets.

Que retenir de vos deux mandats ?

Une chose importante : nous avons redonné de la crédibilité à notre organisation. Il vous suffit de regarder le nombre de nos adhérents qui a progressé de plus de 25% en 04 ans, faisant du CONAPP, la plus importante organisation des patrons de presse dans notre pays, la seule regroupant la presse écrite et en ligne, les médias audiovisuels, quelle que soit leur ligne éditoriale ; avec des membres répartis sur l’ensemble du territoire, de Lomé à Cinkassé.

Nous avons fait du CONAPP l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des partenaires au développement, techniques ou financiers, sur les questions de la presse.

L’intérêt et l’engouement que suscite la prochaine élection du bureau est d’ailleurs la parfaite illustration de cette crédibilité retrouvée.

Quelles sont les actions saillantes justement à mettre à votre crédit ?

Dès notre arrivée, nous avons travaillé à consolider les bases juridiques de notre organisation, en comblant les insuffisances relevées dans nos statuts et en adoptant un règlement intérieur.

Nous avons souhaité une organisation cohérente, forte et inclusive : ainsi nous avons intégré davantage les membres de l’intérieur du pays, en créant statutairement des points focaux régionaux, représentant le CONAPP dans les 5 régions du pays.

Cette volonté d’intégration s’est également matérialisée avec la mise en place d’un comité de sages qui a été chargé de prendre langue avec les autres organisations pour travailler ensemble à l’idée d’un regroupement. Cela a abouti à des initiatives réalisées ensemble.

Dans notre agenda, figure en bonne place la structuration des organes de presse, pour qu’ils passent de l’informel au formel, en devenant de véritables entreprises de presse.

Nous avons sollicité deux cabinets d’avocats pour accompagner ceux qui le souhaitaient, négocier avec l’Office Togolais des Recettes (OTR) pour en faciliter les démarches et conclu un partenariat avec le Programme d’Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) pour former les patrons candidats, sur des modules (comptabilité-tenue de compte-rédaction d’un business plan etc) pouvant leur permettre de se lancer avec un minimum d’outils techniques.

La formation a été vraiment au cœur de nos actions avec les nombreux ateliers de renforcement de capacité sur différentes thématiques. Nous avons conclu récemment des accords d’abord avec l’Université de Lomé pour des formations à la carte sur des questions que le CONAPP identifierait ; ensuite avec l’école privée ESIG Global Success pour l’obtention d’une Licence professionnelle au profit des journalistes ayant prouvé au moins 05 ans d’expérience dans la démarche d’une validation des acquis.

Un partenariat avec une clinique de la place permet aux patrons de presse d’avoir accès à des soins de santé à des tarifs préférentiels. Tandis qu’une convention avec une compagnie d’assurance privée, établissant une assurance maladie et une pension vieillesse, attend l’accord définitif des membres pour être mise en œuvre.

Je citerai la plate-forme des médias qui fut une mutualisation des moyens pour les médias soutenue par le PNUD et qui a permis la couverture professionnelle de l’élection présidentielle de 2015.

J’ajouterai les 04 éditions des Journées Portes Ouvertes de la Presse qui sont une occasion unique de rencontres entre la presse et les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs….

Beaucoup d’autres actions ont été menées que nous ne pourrions pas développer de façon exhaustive ici. Nous n’en avons retenu que les plus emblématiques.

Pour vous succéder, quatre candidats sont en lice et ont présenté leur programme respectif. Qu’en avez-vous pensé ?

J’ai un droit de vote, comme tous les autres membres, que j’exercerai bien évidemment. Je puis même vous assurer que je ne m’abstiendrai ni ne voterai blanc le jour de l’élection. En revanche, souffrez que je ne fasse pas de commentaires dans la presse sur le profil de chacun des candidats ni sur leur programme, pour ne pas donner l’impression de vouloir influer sur le vote. Ils sont connus tous les 4 dans la corporation, se sont présentés au Grand Oral et sont en campagne depuis plusieurs semaines. Gageons simplement que les patrons de presse feront le meilleur choix pour eux, en toute liberté.

Notre rôle est de garantir l’équité et la transparence de ces élections.

Justement sur la question de la transparence et de l’équité, vous vous seriez opposé à un débat entre les candidats ? Pourquoi ?

Ah oui ? Ne vous fiez pas aux rumeurs et ne faites pas attention aux tempêtes artificiellement créées, qui plus est dans un verre d’eau. Nous sommes à l’initiative de l’idée d’organiser un Grand Oral et un débat. Vous vous rappelez, et vous m’aviez interviewé à cet effet, que nous avions soumis cette idée, nous en avions été critiqués. Une vive polémique s’en est même suivie, certains nous accusant par un curieux raisonnement, de chercher ainsi à éliminer des candidats.

J’ai dû faire le tour des médias pour expliquer la démarche et faire preuve de pédagogie. J’ai surtout expliqué, puisque l’argument était qu’aucun texte n’exigeait le Grand Oral ou le débat, qu’il appartenait aux candidats de valider notre initiative qui n’était qu’une proposition.

Au final, le Grand Oral a eu lieu, avec l’accord des 04 candidats et à la grande satisfaction des patrons de presse et du public.

L’idée d’en faire une exigence statutaire a commencé d’ailleurs à faire son chemin. Il se trouve que l’unanimité des candidats n’a pas pu être réunie pour l’organisation d’un débat télévisé, contrairement au Grand Oral.

Dans ces conditions, et pour ne pas en entamer l’esprit, nous avons indiqué que nous ne pourrions pas organiser de débat si tous les 4 candidats n’y participent pas. S’ils se mettent d’accord pour le faire, nous y accèderons.

Garantissez-vous des élections libres et transparentes ?

Depuis 4 ans, nos actions devraient inciter à n’avoir aucun doute sur notre volonté à faire de ce scrutin, une élection exemplaire.

Vous savez, nous sommes quasiment la seule organisation à tenir chaque année notre assemblée générale statutaire depuis 2014, en présentant et en publiant nos rapports : moral, financier et d’activité. N’ayez aucun doute sur l’idée du degré d’exigence que nous avons de notre fonction, de notre responsabilité.

Cela ne se fait guère ailleurs, mais en convoquant nos membres pour l’AG, nous avons en même temps publié la liste des adhérents et mis cette liste à la disposition des 04 candidats.

L’idée est de recevoir les observations, les contestations afin d’avoir une liste consolidée le jour du vote. Les bulletins de vote seront authentifiés, avec les signatures du président et du secrétaire général du CONAPP, mais aussi avec celles des représentants de chaque candidat.

L’urne sera transparente et une liste d’émargement disponible. La commission électorale dont la composition sera connue 48 heures avant le vote, sera accompagnée par des scrutateurs désignés par les candidats. L’idée de deux (2) observateurs, choisis en dehors du monde de la presse, fait son chemin.

C’est dire donc que nous prenons toutes les dispositions pour qu’en cas de contestation du vote, cela ne puisse être que l’œuvre de mauvais perdants et d’individus de mauvaise foi.

Qu’avez–vous envie de dire aux candidats ?

De continuer jusqu’à la fin à se battre pour les choses auxquelles ils croient. Mais une fois que l’élection serait passée, vainqueur comme perdants doivent avoir à l’esprit ; le rassemblement.

Ce qui comptera, c’est le CONAPP et il faudra s’incliner devant la volonté manifestée de la majorité.

Merci M. Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE.


Togo  - Fenêtre Sur l'Afrique du 23 mars 2019 Kanal K - [3/24/2019]


Togo  - Togo; comment faire la « politique à la Sisyphe » et s’étonner du résultat! iciLome - [3/24/2019]


Togo  - Travaux publics : Après plusieurs années d’enfer, le Boulevard des armées va retrouver un autre visage Lalternative-togo.com - [3/24/2019]

Il fait partie des deux plus grands scandales du passage de Ninsao Gnofam au ministère des Transports et des Travaux publics. Moins médiatisées que la route Lomé-Vogan-Anfoin, elle fait aussi l’objet de dénonciation de la presse et des acteurs de la société civile.


Togo  - Le peuple algérien fait une leçon d’éthique de responsabilité citoyenne à tous les Togolais Lalternative-togo.com - [3/24/2019]

« Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi, elle doit être loi parce qu’elle est juste ». Dans son œuvre, Les pensées, le célèbre auteur qui a pensé L’Esprit des Lois, Montesquieu fait la part des choses. Il s’oppose de façon véhémence à toutes les formes ignominieuses des lois, ainsi qu’à celles qui sont prises pour exclusivement protéger les intérêts d’un individu ou couvrir abusivement une minorité au détriment des réclamations légitimes et effervescentes de la collectivité nationale.


Togo  - Chronique de Kodjo Epou : La boucle est bouclée, la C14 a vécu iciLome - [3/23/2019]

Les nouvelles du pays ne sont pas bonnes. Pas du tout. Chaque jour, ce sont les mêmes jérémiades, les mêmes histoires, les mêmes faux-pas et recommencements. Surtout la même rage. "On souffre.... lorsqu'on est malade et qu'on va à l'hopital, c'est pour aller rendre l'âme", sur des lits crasseux bondés de cafards errants. Ce sont-là les cris sordides des familles désabusées, qui parviennent aux oreilles des dieux encore présents sous le ciel togolais. Le quête de l'intérêt général ayant foutu le camp, le pays est en auto-pilotage et le quotidien de ses enfants se résume aux tintamarres de pasteurs véreux, des lieux de culte sauvages, les seuls refuges disponibles en un attendant un lendemain meilleure qui, ironie du sort, s’éloigne. Au nom de la politique de la panse, les Togolais se voient ainsi soumis à toutes les douleurs extrêmes?


Togo  - Espoir koudjodji : 'Il y a beaucoup de carrières sauvages au Togo' iciLome - [3/23/2019]

Espoir Koudjodji du « Nouveau Citoyen » a été l'invité dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM.


Togo  - Nouvelle augmentation des prix du carburant : Curieux silence des consommateurs Lalternative-togo.com - [3/23/2019]

Lundi, le gouvernement a procédé à une nouvelle hausse des prix du carburant à la pompe. Une énième qui n’est pas sans poser des questions, surtout que le consommateur togolais semble gagné par un fatalisme qui se traduit par son inaction par rapport aux décisions souvent injustifiées des autorités.


Togo  - La 1ère édition du tournoi Junior Amenunya a débuté le week-end dernier iciLome - [3/23/2019]

Pour honorer la mémoire du journaliste Edem Junior Amenuya décédé l’année dernière, le Comité d’organisation de démarquage ambiance et loisir (CODAL) dont le confrère est partenaire a lancé la toute 1ère édition d’un tournoi de football « petits poteaux » dimanche dernier à Lomé, quartier Bè-Agodo.


Togo  - Société : Kossi Aboka déclare la guerre aux occupants des réserves et voies publiques dans le canton de Baguida AfreePress - [3/23/2019]

Dans la droite ligne de sa mission de désengorgement des grandes voies dans la ville de Lomé, le président de la Délégation Spéciale des préfectures du Golfe et d'Agoè-Nyivé et ses collaborateurs étaient jeudi 21 mars 2019, dans le canton de Baguida (banlieue sud-est de Lomé).


Togo  - Les enfants pris dans des conflits prolongés sont trois fois plus susceptibles de mourir d’une maladie transmise par l’eau que de la violence - - [3/23/2019]

Les enfants de moins de 5 ans vivant dans des pays touchés par des conflits prolongés sont, en moyenne, près de 20 fois plus susceptibles de mourir d’une maladie diarrhéique provoquée par un manque d’eau salubre, d’assainissement et d’hygiène que des effets directs de la violence, affirme l’UNICEF dans un nouveau rapport paru aujourd’hui.


Togo  - Fulbert Attisso : « Si nous croyons en la rue au Togo, nous pouvons faire des changements formidables » iciLome - [3/23/2019]

Le Père Affognon du Mouvement "Espérance pour le Togo" et Fulbert Attisso du parti politique "Le Togo Autrement" ont été les deux invités reçus hier vendredi sur la radio Métropolys dans l'émission "Actu-Débat".


Togo  - Père Affognon : « Il faut qu'on arrête cette bipolarisation de la vie sociale au Togo » iciLome - [3/23/2019]

Le Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo » est souvent taxé d'organisation société civile proche de la coalition des 14 partis de l'opposition. Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, est l’un des chantres de ces arguties.


Togo  - Top quatre (04) actions contre les changements climatiques iciLome - [3/23/2019]

Comment lutte-ton au Togo contre les effets dévastateurs du réchauffement de la planète ? De l’engloutissement par la mer de certains villages au bas Togo au dérèglement des pluies, le Togo connaît sa part de difficultés face aux dévastations des changements climatiques. Cependant, un travail de résilience et de prévention est à relever que ce soit des initiatives citoyennes/communautaires que celles du gouvernement. Un point sur cinq (05) principales réponses aux changements climatiques.


Togo  - Issaou Latifou : « Cette année il y aura de fortes pluies qui vont entraîner des inondations » iciLome - [3/23/2019]

Les fortes pluies qui s'abattent sur la ville de Lomé depuis quelques jours n'ont rien d'anormal. En tout cas, c'est ce que soutient Latifou Issaou, Directeur général de la Météorologie Nationale.


Togo  - Sur son chemin de retour au Togo : Akila Esso Boko n’attend que son passeport ! Fraternité - [3/23/2019]

L’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, François Akila Esso Boko, comme annoncé par votre journal FRATERNITE, sera bientôt de retour au pays. Ce lundi, au travers d’une interview accordée à la chaine américaine VOA Afrique, l’intéressé a confirmé l’information dont nous détenions déjà la primeur. Selon l’ancien Saint Cyrien, il n’attend que l’établissement de ses papiers administratifs devant lui permettre de rentrer au pays.


Togo  - Rencontre Faure-C14 : Un marché de dupes Lalternative-togo.com - [3/23/2019]

Une rencontre entre le reliquat de la C14 et Faure Gnassingbé s’est tenue hier à la présidence de la République. L’information avait été portée au public dans la matinée par un communiqué de la C14 signé de la Coordinatrice Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.


Togo  - C14: L'ANC fait ses valises iciLome - [3/22/2019]


Togo  - Assemblée nationale : 17 députés démissionnent… iciLome - [3/22/2019]

Dix-sept des députés issus des élections législatives du 20 décembre dernier ont démissionné et laissé leur place à leurs suppléants. Ces remplacements ont été constatés ce vendredi 22 mars 2019, avant les travaux proprement dits de la 2e session extraordinaire.


Togo  - Revue de presse du vendredi 22 mars 2019 iciLome - [3/22/2019]

A la Une : la rencontre entre Faure Gnassingbé et les leaders de la C14, le rapport mondial 2019 sur le bonheur et la place du Togo, le match Bénin-Togo du dimanche prochain.


Togo  - Match Togo-Bénin/ Djéne Dakonam : « Nous allons essayer de gagner ce match » iciLome - [3/22/2019]

L’international togolais Djéne Dakonam figure bien sur la liste des Éperviers convoqués pour affronter les Écureuils du Bénin ce dimanche à Cotonou.


Togo  - « Goût de France » : La gastronomie française tient toutes ses promesses à Lomé, Kpalimé et Kara iciLome - [3/22/2019]

Plus de vingt (20) restaurants français, dont dix-sept (17) à Lomé, deux (02) à Kpalimé et un (01) à Kara ont été sollicités ce jeudi 21 mars pour l’opération « goût de France » qui est à sa 5e édition. Plusieurs personnalités togolaises ont répondu présentes à cette soirée qui s’est déroulée à la résidence de l’ambassadeur de France au Togo.


Togo  - Vulgarisation du PND : Le CONAPP s’y met avec l’aide de la CEET iciLome - [3/22/2019]

Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) compte jouer sa partition pour la vulgarisation du Plan national de développement (PND), lancé le 4 mars dernier à Lomé par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en présence des investisseurs.


Togo  - Prof. Aimé Gogué : « La C14 n’a pas pu exploiter la grande mobilisation de la population » iciLome - [3/22/2019]

Professeur Aimé Gogué de l'Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) a été l'invité dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM mercredi dernier.


Togo  - Le PNP face au miroir de la contestation algérienne iciLome - [3/22/2019]

Les manifestations algériennes contre la cinquième candidature du Président Abdelaziz Bouteflika ont été une réussite. Et les responsables du Parti National Panafricain (PNP) s'en délectent.


Togo  - Le dernier match d’Emmanuel Adebayor avec les Eperviers ce dimanche iciLome - [3/22/2019]

Le groupe de Claude Le Roy se met en ordre de bataille depuis le début de la semaine au stade municipal de Lomé pour affronter l’équipe nationale du Bénin, les Ecureuils. Ce match comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN Egypte 2019, est une rencontre décisive pour les deux pays qui jouent leur qualification.


Togo  - Fermeture des églises : Rencontre d’échanges entre le syndicat des pasteurs et la Police des cultes iciLome - [3/22/2019]

Ce jeudi, le Syndicat des pasteurs We are one du Togo (SYNPAWAOTO), et le Directeur de la police des cultes, Bédiani Belei se sont entretenus sur la récente fermeture d’une dizaine d’églises à Lomé par la police des cultes, suite à des plaintes des riverains et des enquêtes menées par cet organe.