Togo Afrique Monde
Togo  -

Election au CONAPP/Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE : « Je ne m’abstiendrai ni ne voterai blanc le jour de l’élection »


Arrivé en 2014 à la tête du Conseil national des patrons de presse (CONAPP) dans des conditions difficiles, il aura réussi en quelques années à faire de cette organisation, l’une des plus respectées du pays. Il a multiplié les réformes et fait de ce regroupement de patrons de presse, l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des partenaires au développement, techniques ou financiers, sur les questions des médias. Sous sa présidence, le nombre des adhérents a progressé de plus de 25% en 04 ans. L’organisation est devenue la seule au Togo à regrouper à la fois, la presse écrite et en ligne, les médias audiovisuels, quelle que soit leur ligne éditoriale ; avec des membres répartis sur l’ensemble du territoire, de Lomé à Cinkassé. Lui, c’est bel bien Jean-Paul AGBOH-AHIUELETE, président du CONAPP qui est sur le point de laisser l’association entre les mains d’un nouveau dirigeant après avoir travaillé à hisser au sommet de la presse togolaise, le drapeau du CONAPP. Quels sont les secrets de sa réussite, quels héritages laisse-t-il à son successeur et que pense-t-il des quatre candidats actuellement en lice pour prendre la relève ? Il répond à toutes ces questions dans l’interview à venir. Lisez plutôt…

Bonjour M. Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE. Quels sentiments vous animent à quelques jours de la fin de votre mandat à la tête du Conseil National des Patrons de Presse ?

Ceux du devoir accompli, bien évidemment. La satisfaction de nous être mis au service des autres, en donnant le meilleur de nous-mêmes pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.

Nous n’aurons pas la prétention de considérer que tout a été parfait ; aucune œuvre humaine ne l’est. Mais plutôt l’humilité de reconnaître que quand bien même nous avons réussi à faire au CONAPP des sauts qualitatifs, il existe des insuffisances que le prochain bureau aura la mission de combler.

Nous avons toujours soutenu que diriger le CONAPP est une course de relai. Nous avions pris le témoin en 2014, et fait notre part. Nous le passerons à d’autres le 18 mai, avec de nouvelles ambitions et de nouveaux projets.

Que retenir de vos deux mandats ?

Une chose importante : nous avons redonné de la crédibilité à notre organisation. Il vous suffit de regarder le nombre de nos adhérents qui a progressé de plus de 25% en 04 ans, faisant du CONAPP, la plus importante organisation des patrons de presse dans notre pays, la seule regroupant la presse écrite et en ligne, les médias audiovisuels, quelle que soit leur ligne éditoriale ; avec des membres répartis sur l’ensemble du territoire, de Lomé à Cinkassé.

Nous avons fait du CONAPP l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics et des partenaires au développement, techniques ou financiers, sur les questions de la presse.

L’intérêt et l’engouement que suscite la prochaine élection du bureau est d’ailleurs la parfaite illustration de cette crédibilité retrouvée.

Quelles sont les actions saillantes justement à mettre à votre crédit ?

Dès notre arrivée, nous avons travaillé à consolider les bases juridiques de notre organisation, en comblant les insuffisances relevées dans nos statuts et en adoptant un règlement intérieur.

Nous avons souhaité une organisation cohérente, forte et inclusive : ainsi nous avons intégré davantage les membres de l’intérieur du pays, en créant statutairement des points focaux régionaux, représentant le CONAPP dans les 5 régions du pays.

Cette volonté d’intégration s’est également matérialisée avec la mise en place d’un comité de sages qui a été chargé de prendre langue avec les autres organisations pour travailler ensemble à l’idée d’un regroupement. Cela a abouti à des initiatives réalisées ensemble.

Dans notre agenda, figure en bonne place la structuration des organes de presse, pour qu’ils passent de l’informel au formel, en devenant de véritables entreprises de presse.

Nous avons sollicité deux cabinets d’avocats pour accompagner ceux qui le souhaitaient, négocier avec l’Office Togolais des Recettes (OTR) pour en faciliter les démarches et conclu un partenariat avec le Programme d’Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) pour former les patrons candidats, sur des modules (comptabilité-tenue de compte-rédaction d’un business plan etc) pouvant leur permettre de se lancer avec un minimum d’outils techniques.

La formation a été vraiment au cœur de nos actions avec les nombreux ateliers de renforcement de capacité sur différentes thématiques. Nous avons conclu récemment des accords d’abord avec l’Université de Lomé pour des formations à la carte sur des questions que le CONAPP identifierait ; ensuite avec l’école privée ESIG Global Success pour l’obtention d’une Licence professionnelle au profit des journalistes ayant prouvé au moins 05 ans d’expérience dans la démarche d’une validation des acquis.

Un partenariat avec une clinique de la place permet aux patrons de presse d’avoir accès à des soins de santé à des tarifs préférentiels. Tandis qu’une convention avec une compagnie d’assurance privée, établissant une assurance maladie et une pension vieillesse, attend l’accord définitif des membres pour être mise en œuvre.

Je citerai la plate-forme des médias qui fut une mutualisation des moyens pour les médias soutenue par le PNUD et qui a permis la couverture professionnelle de l’élection présidentielle de 2015.

J’ajouterai les 04 éditions des Journées Portes Ouvertes de la Presse qui sont une occasion unique de rencontres entre la presse et les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs….

Beaucoup d’autres actions ont été menées que nous ne pourrions pas développer de façon exhaustive ici. Nous n’en avons retenu que les plus emblématiques.

Pour vous succéder, quatre candidats sont en lice et ont présenté leur programme respectif. Qu’en avez-vous pensé ?

J’ai un droit de vote, comme tous les autres membres, que j’exercerai bien évidemment. Je puis même vous assurer que je ne m’abstiendrai ni ne voterai blanc le jour de l’élection. En revanche, souffrez que je ne fasse pas de commentaires dans la presse sur le profil de chacun des candidats ni sur leur programme, pour ne pas donner l’impression de vouloir influer sur le vote. Ils sont connus tous les 4 dans la corporation, se sont présentés au Grand Oral et sont en campagne depuis plusieurs semaines. Gageons simplement que les patrons de presse feront le meilleur choix pour eux, en toute liberté.

Notre rôle est de garantir l’équité et la transparence de ces élections.

Justement sur la question de la transparence et de l’équité, vous vous seriez opposé à un débat entre les candidats ? Pourquoi ?

Ah oui ? Ne vous fiez pas aux rumeurs et ne faites pas attention aux tempêtes artificiellement créées, qui plus est dans un verre d’eau. Nous sommes à l’initiative de l’idée d’organiser un Grand Oral et un débat. Vous vous rappelez, et vous m’aviez interviewé à cet effet, que nous avions soumis cette idée, nous en avions été critiqués. Une vive polémique s’en est même suivie, certains nous accusant par un curieux raisonnement, de chercher ainsi à éliminer des candidats.

J’ai dû faire le tour des médias pour expliquer la démarche et faire preuve de pédagogie. J’ai surtout expliqué, puisque l’argument était qu’aucun texte n’exigeait le Grand Oral ou le débat, qu’il appartenait aux candidats de valider notre initiative qui n’était qu’une proposition.

Au final, le Grand Oral a eu lieu, avec l’accord des 04 candidats et à la grande satisfaction des patrons de presse et du public.

L’idée d’en faire une exigence statutaire a commencé d’ailleurs à faire son chemin. Il se trouve que l’unanimité des candidats n’a pas pu être réunie pour l’organisation d’un débat télévisé, contrairement au Grand Oral.

Dans ces conditions, et pour ne pas en entamer l’esprit, nous avons indiqué que nous ne pourrions pas organiser de débat si tous les 4 candidats n’y participent pas. S’ils se mettent d’accord pour le faire, nous y accèderons.

Garantissez-vous des élections libres et transparentes ?

Depuis 4 ans, nos actions devraient inciter à n’avoir aucun doute sur notre volonté à faire de ce scrutin, une élection exemplaire.

Vous savez, nous sommes quasiment la seule organisation à tenir chaque année notre assemblée générale statutaire depuis 2014, en présentant et en publiant nos rapports : moral, financier et d’activité. N’ayez aucun doute sur l’idée du degré d’exigence que nous avons de notre fonction, de notre responsabilité.

Cela ne se fait guère ailleurs, mais en convoquant nos membres pour l’AG, nous avons en même temps publié la liste des adhérents et mis cette liste à la disposition des 04 candidats.

L’idée est de recevoir les observations, les contestations afin d’avoir une liste consolidée le jour du vote. Les bulletins de vote seront authentifiés, avec les signatures du président et du secrétaire général du CONAPP, mais aussi avec celles des représentants de chaque candidat.

L’urne sera transparente et une liste d’émargement disponible. La commission électorale dont la composition sera connue 48 heures avant le vote, sera accompagnée par des scrutateurs désignés par les candidats. L’idée de deux (2) observateurs, choisis en dehors du monde de la presse, fait son chemin.

C’est dire donc que nous prenons toutes les dispositions pour qu’en cas de contestation du vote, cela ne puisse être que l’œuvre de mauvais perdants et d’individus de mauvaise foi.

Qu’avez–vous envie de dire aux candidats ?

De continuer jusqu’à la fin à se battre pour les choses auxquelles ils croient. Mais une fois que l’élection serait passée, vainqueur comme perdants doivent avoir à l’esprit ; le rassemblement.

Ce qui comptera, c’est le CONAPP et il faudra s’incliner devant la volonté manifestée de la majorité.

Merci M. Jean-Paul AGBOH-AHOUELETE.


Togo  - Manifestations de la coalition de l’opposition dans le septentrion : Des menaces de Boukpessi qui cachent mal ses réelles intentions Le Correcteur - [7/17/2018]

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition s’appuyant sur les dernières recommandations des facilitateurs du dialogue intertogolais ont annoncé une série de meetings de sensibilisation à travers le pays. Dans un communiqué publié mercredi, la coalition a annoncé une légère modification de son calendrier pour raisons d’agenda. Initialement prévues pour démarrer le jeudi 12 juillet, les manifestations sont reportées sur cette semaine du 18 au 29 juillet prochain.


Togo  - Le ministre Ouro-Koura Agadazi met en garde les auteurs des arnaques autour du PASA AfreePress - [7/17/2018]

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a dénoncé dans un communiqué rendu public lundi, une escroquerie mise en place autour du Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) et invite la population à plus de vigilance.


Togo  - Komi Sélom Klassou au Forum de haut niveau sur le développement durable à New-York AfreePress - [7/17/2018]

Le Togo est représenté par son Premier Ministre, Komi Sélom Klassou à la session ministérielle du Forum politique de haut niveau sur le développement durable qui se déroule actuellement au siège des Nations Unies à New-York.


Togo  - Réactions des Togolais sur la désolidarisation du PNP des manifestations de la C14 iciLome - [7/17/2018]

La Coalition des 14 partis de l'opposition lance une série de manifestations du 18 au 29 juillet prochains sur toute l'étendue du territoire. Et ce, avant le sommet de la CEDEAO à Lomé. Le Parti National Panafricain se désolidarise de cette activité politique de la C14. Le sujet était au menu du débat ce mardi dans l'émission "Audi Actu" sur la radio Victoire Fm. Nombreux sont les Togolais qui n'ont pas hésité à donner leur avis sur la situation. Même la coordinatrice de la C14, Brigitte Adjamagbo-Johnson, s'est prononcée sur le sujet. Bonne écoute!


Togo  - Dissimulation des biens mal acquis, la nouvelle trouvaille des pontes du régime iciLome - [7/17/2018]

Pendant que le président Buhari Muhammudu mène une lutte acharnée contre la corruption au Nigeria, démembrant les réseaux mafieux de son prédécesseur Goodluck Jonathan, au Togo de Faure Gnassingbé, où l'impunité est devenue la chose la mieux partagée, les crimes économiques ont le vent en poupe.


Togo  - L'UEMOA évalue les reformes politiques, programmes et projets communautaires mis en œuvre au Togo en 2018 AfreePress - [7/17/2018]

La 4ème Revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au Togo se tient depuis ce lundi 16 juillet 2018 à Lomé. Prennent part à cette rencontre, les experts sectoriels et ceux de la Commission de l’UEMOA, les Chefs services togolais ainsi que les Partenaires Techniques et Financiers.


Togo  - Le chemin de croix de l'AS Togo Port de Lomé continue iciLome - [7/17/2018]

Les portuaires ne sont pas dans de bonnes conditions pour aborder leur troisième match de phase de poules de la Ligue africaine des champions ce soir contre Mamelodi Sundowns de l'Afrique du Sud, au stade municipal de Lomé.


Togo  - Marc Vizy, Ambassadeur de France au Togo : « Cette crise politique ralentit le développement économique et social » - - [7/17/2018]

Le samedi 14 juillet dernier, la France célébrait l’anniversaire de sa révolution. Une occasion pour l’Ambassadeur de France au Togo de revenir sur la situation politique qui prévaut dans le pays depuis plus de 10 mois. Voici le discours prononcé par Marc Vizy.


Togo  - Meetings de la Coalition des 14 : Le PNP se désolidarise, mais reste uni au groupe iciLome - [7/17/2018]

Ce qui, au départ, était une rumeur est devenu clameur depuis le début du week-end dernier. Le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam ne participera pas aux manifestations (notamment des meetings d’information et de sensibilisation) prévues par la Coalition des 14 partis de l’opposition à Lomé et à l’intérieur du pays, surtout dans les trois villes assiégées (Mango, Bafilo et Sokodé) par le pouvoir de Faure Gnassingbé. Mais plus de peur que de mal.


Togo  - Aucun cas de Fièvre Lassa enregistré au Togo depuis le début de l’année iciLome - [7/17/2018]

Dans la journée du 12 juillet dernier, un patient reçu dans l’hôpital du district sanitaire n°2 à Lomé est malheureusement décédé des suites d’un vomissement abondant de sang. Du coup, ce décès a créé une panique générale au sein de la population qui soupçonne l'apparition de la Fièvre Lassa dans la capitale.


Togo  - Agriculture/Suspension des enquêtes agricoles : Menace sur le financement du FMI et de la FAO ? Lalternative-togo.com - [7/17/2018]

Le système permanent d’enquête est en panne ! De Djankassé à Cinkassé, ils sont plus de 200 agents à être déployés sur le terrain à travers toutes les régions du Togo, par le gouvernement. Leur mission : interviewer les chefs d’exploitations agricoles et les responsables des parcelles, mesurer les parcelles à l’aide du GPS, poser les carrés de densité et de rendement, effectuer les récoltes dans les carrés de rendement, procéder à l’inventaire du cheptel et consigner les résultats sur les questionnaires sur le terrain. Permettre la conception, la mise en œuvre, le suivi de projets et programmes de développement du secteur rural, contribuer au calcul du PIB national dont l’agriculture occupe 40%, tels sont aussi leurs objectifs. Eux, ce sont des agents enquêteurs agricoles chargés de collecter toutes les informations, auprès des exploitants agricoles et sur les marchés ruraux.


Togo  - Nathaniel Olympio : « Le peuple togolais attend avec avidité la feuille de route de la CEDEAO » iciLome - [7/16/2018]

Nathaniel Olympio, président du "Parti des Togolais", a été l'invité dans l'émission "Débat" sur la radio Nana Fm ce lundi. Il s'est prononcé sur les derniers développements de l'actualité politique du pays. Surtout le bruit de la désolidarisation du PNP des prochaines manifestations de la Coalition. "Nous sommes 14 et nous pouvons avoir des divergences de vue. Ceux qui pondent ces messages de divisions savent ce qu'ils font et si nous nous divisons, ils auraient atteint leur but. Aucun togolais n'est endormi. Les partis de la C14 sont ensemble pour un objectif qui est commun à eux tous", a-t-il déclaré. Bonne écoute!


Togo  - Nana Akufo-Addo aux commandes de la CEDEAO ? iciLome - [7/16/2018]

Le 31 juillet prochain à Lomé, au sommet ordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Faure Gnassingbé devra passer la main à l’un de ses homologues anglophones. Et c’est ce successeur qui prendra les commandes de l’institution sous-régionale pour un mandat d’un an.


Togo  - Nicodème Habia fait le bilan de sa tournée en Europe iciLome - [7/16/2018]

Suisse, Angleterre, France, Belgique, Allemagne, Hollande et Norvège, le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia a sillonné ces pays à la rencontre des Togolais de la diaspora pour les « remercier et sensibiliser les autorités de ces pays sur la situation politique réelle qui prévaut au Togo ».


Togo  - Revue de presse du 16 juillet 2018 iciLome - [7/16/2018]

Quatre journaux sont parvenus à la Rédaction d’iciLome ce lundi matin.


Togo  - « Atchadam zewa » : La Présidence enfle la polémique, le PNP indifférent iciLome - [7/16/2018]

Il a fallu que les réseaux sociaux et certains médias parlent abondamment de la raillerie des lutteurs kabyè à l’endroit du président du Parti national panafricain (PNP), Tikpi Atchadam, en présence de Faure Gnassingbé pour que la Présidence de la République réagisse. Et quelle réaction ?


Togo  - Meeting du PDP empêché à Dankpen : Innocent Kagbara dément et accuse la Coalition des 14 iciLome - [7/16/2018]

Sur les réseaux sociaux ce week-end, ont circulé des informations selon lesquelles le meeting du Parti démocratique panafricain (PDP) a été empêché par des jeunes surexcités qui réclament la présence du député Targone Sambiri, ancien membre de ce parti, aujourd’hui président du DSP, membre de la Coalition des 14 partis de l’opposition.


Togo  - Le PDP mobilise les populations du Grand-Nord iciLome - [7/16/2018]

Des meetings d’information et de sensibilisation, des réunions avec les fédérations et sections du parti, des matchs de football et autres sont les activités au menu de la tournée du Parti démocratique panafricain (PDP) au Nord du pays. Cette tournée entamée depuis la semaine dernière rassemble les populations autour de Bassabi Kagbara et sa suite qui discutent de l’actualité politique avec la base du parti.


Togo  - Les descendants des anciens combattants français interpellent la France iciLome - [7/16/2018]

Le samedi 14 juillet dernier, la France célébrait l’anniversaire de sa révolution nationale. Une occasion saisie par l’« Association Vigil Tricolore » pour interpeller la France sur leur situation. Cette association regroupe en son sein les veuves, les orphelins et les descendants des anciens combattants français. Voici la déclaration !


Togo  - Les Chinois au coeur d’un business de gravier qui échappe au fisc Lalternative-togo.com - [7/16/2018]

La Chine semble devenir de jour en jour l’un des plus grands prédateurs des richesses de l’Afrique à la suite des Occidentaux. Sous le vocable pompeux de « partenariat gagnant-gagnant », le géant asiatique investit tous les secteurs en Afrique et suscite de plus en plus de méfiance dans certains pays.


Togo  - Culture : Fonds d’aide à la culture ou le fonds d’aide au mariage Lalternative-togo.com - [7/14/2018]

Le Fonds d’aide aux artistes passe par des circuits bien divers. S’il n’est pas détourné pour des futilités, il sert aussi à passer la bague au doigt.


Togo  - L’Institut Monde Sélection décerne la médaille d’or à la boisson Pils de la Brasserie BB de Lomé iciLome - [7/14/2018]

La Brasserie BB de Lomé a rencontré les médias ce vendredi 13 juillet à son siège pour lui présenter la médaille d’or que l’Institut Monde Sélection a décernée à trois formats de ses produits Pils.


Togo  - Litige entre Magnum Sarl et des riverains du nouveau port de pêche : Une dizaine d’habitations démolies Liberte hebdo - [7/14/2018]

Dans notre parution N°2705 du 04 juillet 2018, nous avons alerté l’opinion sur le drame qui se prépare dans un litige opposant la société civile immobilière Magnum Sarl à certains acquéreurs. Le litige concerne un domaine appartenant à la Collectivité Anthony et situé derrière l’usine Dodo Cosmetics à Baguida. Contre toute attente, des engins de démolition ont été déployés hier (ndlr, mardi) et rasé les habitations, laissant hommes, femmes et enfants sans abris.


Togo  - Une centaine de femmes vulnérables bénéficient des accompagnements de l’ONG Compassion International Togo et ses partenaires AfreePress - [7/14/2018]

Les responsables de l’ONG Compassion International Togo ont procédé, ce jeudi 12 juillet 2018 à Lomé, à l’inauguration officielle des centres de formation des femmes dans le cadre du 'programme de survie' et à la remise de kits de travail aux mères tutrices de quatre (4) localités de la région maritime à savoir les préfectures de Vo, de Zio, du Golfe et de Lomé commune.


Togo  - Coopération internationale : 217 milliards FCFA ont été mobilisés par le Togo en 2017 AfreePress - [7/14/2018]

Un atelier de validation du rapport sur l’Aide publique au développement (RAPD) 2017 s’est tenu mardi dernier à Lomé. Il en est, en effet, ressorti que l’Aide Publique au Développement (APD) mobilisée par le Togo au terme de l’exercice 2017, s’élève à 372,84 millions de dollars soit 217 milliards FCFA.


Togo  - Entretien Exclusif du Chef de file de l’opposition - J-P Fabre :« Le lobbying forcené et « le vibrionnisme » diplomatique de Faure» ne peuvent rien face au « peuple résolu, mobilisé et vigilant » Le Correcteur - [7/14/2018]

Depuis ses débuts dans l’engagement politique au Togo, il n’a été autant sollicité. Depuis dix mois, entre les multiples réunions de son parti- Alliance Nationale pour le Changement (ANC), de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, ses voyages à l’intérieur et à l’extérieur, Jean-Pierre Fabre trouve à peine le temps pour se ressourcer. « Pouvez-vous me donner un peu du temps juste me reposer un peu pour vous revenir, nous allons juste décaler un peu le rendez-vous », c’est le seul moyen pour le chef de file de l’opposition pour retrouver ses esprits afin d’aborder avec nous l’actualité politique au Togo. Après dix mois de manifestations continues, l’un des acteurs le plus engagé et déterminé pour la conclusion de la lutte ne désespère aucunement. « Vous ne pouvez avoir autant de gens derrière vous et vous désespérez. Nous avons fait du chemin », glisse-t-il, l’air serein.