Togo Afrique Monde
Togo  -

Buhari trace une ligne rouge à Faure: Panique à Lomé II


Le régime atypique qui sévit au Togo depuis 50 ans, de père en fils, avec toutes ses dérives, est une préoccupation majeure des décideurs de la région. Jadis silencieux et observateurs, les chefs d’Etat de la CEDEAO ne peuvent plus continuer à faire semblant d’ignorer ce système monstrueux et anachronique dont les méthodes autocratiques risquent de déstabiliser l’ensemble de la région.

Depuis l’avènement du processus démocratique dans les années 1990, le Togo est le seul pays en Afrique de l’ouest à fermer les portes de l’alternance au sommet de l’Etat. Le régime des Gnassingbé père et fils, adossé à une armée à leurs bottes, s’est employé depuis 27 ans, à torpiller, souvent dans le sang, tous les accords, initiatives, élections pouvant déboucher sur un changement de régime. Enfermés dans un autisme sans précédent et déterminés à confisquer le pouvoir pour un règne à vie dans une région en pleine mutation démocratique à grande vitesse, Faure Gnassingbé et les siens n’ont pas vu venir la vague de contestation du 19 août 2017 qui non seulement a renvoyé au monde entier la nature brutale du régime, mais aussi l’a mis sur le banc des accusés. Depuis, il se débat, sans succès, pour desserrer l’étau. Mais visiblement, tout porte à croire que les choses risquent de se compliquer pour le locataire du Palais de la Marina les jours à venir au cas où le 27è dialogue devant débuter ce jeudi 15 février s’achève sur un constat d’échec.

Mohammadu Buhari les pieds dans le plat

Depuis les graves évènements du 19 août 2017 et la vague de contestation du régime dans l’ensemble du pays et au sein de la diaspora, que de réunions les chefs d’Etat n’ont-ils pas tenues pour tenter de convaincre Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir en 2020 au terme de son troisième mandat. Que ce soit à Dakar, Abidjan, Conakry, Accra, Niamey, la plupart des chefs d’Etat de la CEDEAO, à l’exception notoire du Guinéen Alpha Condé et du Malien Ibrahim Boubacar Keita, ont demandé à leur jeune collègue, en même temps doyen des chefs d’Etat de l’espace communautaire, d’écouter les aspirations de son peuple. Selon plusieurs sources bien introduites, dans ces réunions, les discussions ont été parfois tendues et les pressions très fortes. La gravité de la situation togolaise et ses éventuelles conséquences sur la stabilité de la région ont poussé les décideurs de la CEDEAO à confier au président du Ghana Nana Akufo-Addo une mission de médiation.

Les conseils et autres pressions de ses collègues, les manifestations qui se poursuivent dans son pays et au sein de la diaspora, les différents revers diplomatiques ne suffisent pas à faire entendre raison au fils d’Eyadema qui nourrit une seule ambition, le pouvoir à vie, même s’il faut régner sur des ruines. Après plusieurs tentatives infructueuses, le médiateur a fini par arracher auprès des différents protagonistes une date pour le fameux dialogue tant annoncé. C’est donc à quelques jours de l’ouverture de ces discussions que le président du Nigeria Muhammadu Buhari, a mis les pieds dans le plat à Abuja. C’était le 8 février dernier, profitant de la présentation des lettres de créances de l’ambassadeur du Togo accrédité auprès de la République fédérale du Nigeria que le président du géant ouest africain s’est invité « brutalement » dans la crise politique togolaise en appelant sans langue de bois à une transition pacifique. « Les transitions politiques pacifiques n’étaient plus négociables en Afrique de l’Ouest. Au sein de la CEDEAO, nous travaillons à consolider nos relations afin d’assurer la paix et la prospérité pour nos futures générations », a déclaré le président nigérian, avant d’ajouter que cela ne pouvait se faire qu’à condition d’une transition pacifique. Les oreilles de l’ambassadeur Lene Dimban et celles de ses patrons au Palais de la Marina ont dû siffler suite à cette sortie fracassante qui sonne comme une mise en garde du géant de la région. C’est la première fois qu’un chef d’Etat de la région, de surcroit du Nigeria, recourt publiquement à l’expression « transition pacifique » pour évoquer le cas togolais.

Une manière on ne peut plus claire de dire que Faure Gnassingbé doit se résoudre à quitter le fauteuil présidentiel pour un retour à la normale dans son pays, et au-delà, dans toute la région. Cette position n’est pas uniquement celle du président du Nigeria. La Lettre du Continent N°770 du 9 février 2018 nous renseigne que Muhammadu Buhari s’est entretenu toute la journée du 8 février avec ses homologues Patrice Talon du Bénin, Nana Akufo-Addo du Ghana, Alpha Condé de la Guinée et Roch Christian Marc Kaboré du Burkina Faso afin qu’une pression régionale soit maintenue sur leur homologue togolais pour que ce dernier ne se représente pas en 2020.

L’étau se resserre et des jours difficiles attendent le régime de Faure Gnassingbé

Le régime cinquantenaire des Gnassingbé, avec ses méthodes brutales et son refus systématique de se convertir aux principes et valeurs démocratiques, constitue une honte pour l’ensemble de la région ouest-africaine. Il faut mettre fin à cette anomalie, affirme-t-on dans plusieurs capitales. La sortie de Muhammadu Buhari apparait donc comme une stratégie bien élaborée pour mettre fin à ce règne sans fin. Il va sans dire que les pressions prendront dans les jours et semaines à venir une courbe ascendante sur le néo-monarque togolais. Du coup le seul qui, de loin, intérêt à ce que le prochain dialogue soit une réussite et que les revendications légitimes du peuple soient satisfaites, est bien Faure Gnassingbé car il n’aura aucune autre chance après.


Le dilatoire auquel l’ «homme simple» s’adonne sera fatal à son régime pour la simple raison qu’un jour de plus est un jour de trop. La présidence de la CEDEAO qu’il assure lui épargne pour l’instant certaines pressions ouvertes; mais si d’ici juin, c’est-à-dire la fin de son mandat, la situation togolaise ne connait pas un dénouement heureux, Faure Gnassingbé passera des jours plus que difficiles. Le bâton qu’il a maladroitement utilisé contre la Guinée Bissau sera le même que ses collègues utiliseront contre lui. Muhammadu Buhari vient de tracer une ligne rouge, il reste à Faure Gnassingbé et ses acolytes de comprendre le fond du message.


Togo  - Décés de Brim Diabacté, député de l’opposition togolaise Apanews - [5/26/2018]

Hamadou Brim Bouraïma-Diabacté, député de l'Union des forces de changement (UFC, opposition), est décédé samedi à Lomé des suites d’une courte maladie, a appris APA.


Togo  - Kadangha aux antipodes de son discours Le Correcteur - [5/26/2018]

Lundi 14 mai dernier, les chefs d’Etat-major des armées des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se sont réunis à Lomé. L’objectif de cette 38ème session était de réfléchir aux stratégies à adopter afin de lutter efficacement contre les menaces d’insécurité dans l’espace CEDEAO.


Togo  - Zone portuaire sinistrée : Calvaire des usagers Lalternative-togo.com - [5/26/2018]

S’il y a une zone à Lomé qui devrait attirer les gens de par ses infrastructures routières et autres, ce devrait être la zone où loge le poumon de l’économie togolaise, le Port autonome de Lomé (PAL). Ceci suppose que les centaines de millions générés par ce port devraient servir d’abord à aménager la zone où transitent la plupart des marchandises pour le pays. Sauf que l’on est au Togo, un pays où une minorité rapace prend en otage les richesses et se la coule douce, au détriment du peuple obligé de subir les conséquences de cette méchanceté gratuite. La zone portuaire n’est aujourd’hui que l’ombre d’elle-même. Chaque saison avec ses difficultés pour les riverains qui finissent par les prendre comme une fatalité, puisque les autorités auxquelles ils font appel, pensant que ces dernières pouvaient lever le petit doigt pour mettre fin à leur calvaire, sont tellement imbues d’elles-mêmes qu’elles ignorent tout simplement ce quotidien des riverains. La zone continue de sombrer, encore et encore.


Togo  - Economie : L'UEMOA en session de sensibilisation des industriels sur le PRMN AfreePress - [5/26/2018]

Un séminaire d’information et de sensibilisation sur le Programme de Restructuration et de Mise à Niveau (PRMN) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), a ouvert ses portes mercredi 23 mai 2018 à Lomé. Il regroupe les industries de l'espace.


Togo  - Pasteur Johannes Bavon : « L’alternance politique n’est pas dirigée contre quelqu’un » iciLome - [5/26/2018]

Le pasteur Johannes Bavon est le président du Front des Architectes de la République (FAR). Reçu vendredi dans l'émission "Audi Actu" sur Victoire Fm, l'homme de Dieu a donné son point de vue sur la situation politique du pays. Bonne écoute.


Togo  - Les demi-finales de la Coupe du Togo ont lieu le 30 mai iciLome - [5/26/2018]

Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe du Togo a été effectué. Et les confrontations sont programmées le mercredi 30 mai prochain.


Togo  - Me Dodji Apévon : « Qu’est-ce que Faure Gnassingbé veut faire encore après et qu’il n’a pas fait depuis 15 ans ? » iciLome - [5/26/2018]

Me Dodji Apévon, président des Forces Démocratiques pour la République (FDR), était en Allemagne la semaine dernière, où il animé des conférences débats avec la diaspora togolaise. Dans une interview accordée à Deutsche Welle, l’avocat s’est prononcé sur les derniers développements de l’actualité sociopolitique au Togo. Suivez plutôt !


Togo  - Tortures et violences militaires sur les personnes arrêtées et gardées au camp de la Gendarmerie : Le récit poignant et écœurant d’une victime... « On nous arrosait d’eau pour nous empêcher de dormir Le Correcteur - [5/26/2018]

Depuis que la crise politique togolaise a commencé en août 2017, le pouvoir de Faure Gnassingbé a fait montre d’ingéniosité pour contrecarrer la fougue contestatrice qui, au fil du temps ne cesse de croitre. Répression, arrestations, miliciens dits groupes d’auto-défense, interdictions de manifestations, état de siège, bastonnades sont entre autres méthodes régulièrement utilisées pour étouffer ceux qui se battent pour plus de liberté au Togo. A cette liste vient s’ajouter depuis quelques semaines une nouvelle pratique qui montre non seulement les habitudes violatrices des droits humains du régime togolais mais aussi et surtout son envie sans faille de continuer par faire de ce pays ce que bon lui semble.


Togo  - L'ANC annonce une tournée dans le grand nord du pays iciLome - [5/26/2018]

Dès la semaine prochaine, l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC, parti membre de la Coalition des 14) effectuera une tournée dans la partie septentrionale du pays.


Togo  - Brigitte Adjamagbo Johnson : « Il est important que nous continuions à mobiliser » iciLome - [5/26/2018]

Les trois grands meetings d’information, de remobilisation et de galvanisation prévus par la Coalition des 14 partis de l’opposition, auront bel et bien lieu ce dimanche 27 mai 2018 à Lomé.


Togo  - Tomber de rideau sur les Assemblées 2018 de la Banque africaine de développement en Corée dans un climat de satisfaction générale AFRICAHOTNEWS.COM - [5/26/2018]

Les 53e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement se sont achevées, vendredi 25 mai 2018 à Busan, en Corée, dans un climat de satisfaction générale marqué, notamment, par la décision du Conseil des gouverneurs d’autoriser l’ouverture des consultations en vue de l’augmentation générale du capital de la Banque.


Togo  - UNHCR : APPEL A MANIFESTATION D'INTERET iciLome - [5/25/2018]

L’objectif de l’Appel à manifestation d’intérêt est de susciter l’intérêt des partenaires actuels et potentiels qui souhaitent participer à une opération du HCR et contribuer aux ressources complémentaires (ressources humaines, connaissances, financement, contributions en nature, fournitures et/ou équipement) de façon à atteindre les objectifs communs comme convenu dans un Accord de partenariat de projet.


Togo  - La 1ère convention nationale de l’ANC tient demain à Lomé iciLome - [5/25/2018]

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) organise sa première convention nationale ce samedi 16 mai au Foyer de l’EEPT, Paroisse de Nyékonakpoè à Lomé sur le thème « L’Alternance politique pour mieux vivre ensemble au Togo ».


Togo  - Des agents de l’administration pénitentiaire déférés en prison pour torture iciLome - [5/25/2018]

Neuf (9) employés du Service de l’administration pénitentiaire (SAP) de Kpalimé, accusés d’avoir torturé à mort un détenu, sont déférés en prison civile de Lomé ce jeudi.


Togo  - Revue de presse du 25 mai 2018 iciLome - [5/25/2018]

La crise politique et Zone portuaire sont les sujets abordés dans les colonnes des journaux parvenus à la Rédaction ce matin.


Togo  - Togo : Des médias audiovisuels appelés par la HAAC à régulariser leur situation avant le 29 juin 2018 AfreePress - [5/25/2018]

Dans un communiqué rendu public le 22 mai dernier, le Président de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC), Pitalounani TELOU rappelle les promoteurs et directeurs des médias audiovisuels à se soumettre à la tradition de renouvellement de leurs autorisations d'installation et d'exploitation et ce, avant le 29 juin prochain.


Togo  - Assainir les finances publiques iciLome - [5/25/2018]

Le ministère de l’Economie et des Finances organise un séminaire au profit des présidents d’institution et secrétaires généraux des ministères afin de mieux gérer les ressources publiques.


Togo  - Emploi des jeunes : La ministre Victoire Dogbé à la rencontre des jeunes entrepreneurs soutenus par le FAEIJ AfreePress - [5/25/2018]

Lucia Allah-Assogba, Wounséou Napo et le duo Komlan Bessanh & Kossi Addor sont des jeunes entrepreneurs qui s’illustrent de par leur travail et dynamisme. Ils ont reçu jeudi 24 mai 2018, la visite d’une délégation du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), conduite par Mme Victoire Tomegah Dogbé, ministre du Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes.


Togo  - Validation du rapport national sur l’examen de mise en œuvre de la DAAPD+5 AfreePress - [5/25/2018]

Les acteurs de la société civile et des représentants des ministères sectoriels ont procédé mardi à Lomé à la validation du rapport national d’examen des cinq (05) ans de mise en œuvre de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la Population et le Développement en Afrique (DAAPD+5).


Togo  - Pour résoudre le problème togolais : Le groupe des Centristes recommande l’organisation des élections dans un meilleur délai AfreePress - [5/25/2018]

C'est à travers un communiqué rendu public jeudi 24 mai que le groupe des Centristes, un regroupement de trois partis politiques s’est prononcé sur la situation sociopolitique actuelle du Togo caractérisée par un enlisement du dialogue et la radicalisation des positions des camps en conflit.


Togo  - Basket : La Coupe du Togo démarre demain iciLome - [5/25/2018]

La Coupe du Togo de basketball commence demain samedi. La finale est programmée le 2 juin prochain au stade omnisports de Lomé.


Togo  - Meetings de la Coalition des 14 à Baguida, Avenou et Agoè Zongo iciLome - [5/25/2018]

Baguida, Avénou et Agoè Zongo, ce sont les trois quartiers de Lomé qui abriteront les meetings organisés par la Coalition des 14 partis de l’opposition ce dimanche 27 avril 2018 à partir de 14 heures. Voici le communiqué !


Togo  - Banque privée HSBC / Scandale Swissleaks : Patrice Yao Kanekatoua, le baron togolais planqué derrière le compte secret « 33863 KY » en Suisse Lalternative-togo.com - [5/25/2018]

Au début des années 2000, la banque privée suisse HSBC a hébergé discrètement des comptes offshores de plus de 100. 000 fortunes parmi les plus grosses du monde. Parmi ces fortunés, le journal Le Monde a identifié « des trafiquants d’armes ou de stupéfiants, des financiers d’organisations terroristes ». Il faudra désormais y compter un Togolais, au cœur du pouvoir de Lomé, qui a aussi dissimulé ses avoirs en Suisse. Enquête !


Togo  - Francis Ducreux analyse le cyclisme togolais iciLome - [5/25/2018]

Le promoteur du tour cycliste international du Togo (et un peu partout sur le continent africain) reste confiant en l’avenir de la petite reine au Togo.


Togo  - Les centristes s’inquiètent du blocage du dialogue iciLome - [5/25/2018]

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le groupe des centristes dit se préoccuper du blocage du dialogue entre la mouvance et la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition.


Togo  - Edition 2018 de l’étude « Climatescope » : Une mission de l’Agence Bloomberg au Togo AfreePress - [5/25/2018]

Une équipe de l’Agence Bloomberg séjourne au Togo du 23 au 25 mai 2018 à la recherche de données pour la réalisation de l’édition 2018 de l’étude « Climatescope » consacrée à la mesure de l’évolution économique, financière et technologique dans le secteur des énergies renouvelables dans une centaine de pays en développement à travers le monde.