Togo Afrique Monde
Inde  -

Etre femme et journaliste en Inde, un combat au quotidien


Deux événements ont récemment levé le voile sur l’ampleur des comportements sexistes et misogynes à l’égard des femmes journalistes en Inde. Reporters sans frontières (RSF) dresse un état des lieux des nombreux combats auxquels elles sont confrontées tous les jours.

Avec la terrifiante campagne de harcèlement en ligne qui a visé fin avril la journaliste d’investigation Rana Ayyub, notamment constituée d’appels au viol collectif et de publications de vidéos pornographiques détournées, un point culminant a été atteint en terme de misogynie.

Un épisode plus anodin, mais tout aussi révélateur, a eu lieu une semaine plus tôt dans l’Etat du Tamil Nadu, en Inde du sud-est : durant une conférence de presse, après que la journaliste Lakshmi Subramanian a posé au gouverneur de l’Etat une question sur l’état des universités, celui-ci s’est contenté de lui répondre par une petite tape sur la joue.

Le geste a été d’une telle condescendance qu’une vive polémique s’est développée sur les réseaux sociaux, aboutissant à cette remarque d’une rare délicatesse publiée sur Facebook par S.V. Shekher, le leader du BJP, le parti nationaliste hindou, au Tamil Nadu : “Les médias sont maintenant plein de racaille illettrée et [cette journaliste] ne fait pas exception. Aucune journaliste ne peut être reporter ou présentatrice sans coucher avec des gros bonnets.”

“Ce type de remarque, absolument intolérable, témoigne pourtant du combat quotidien que doivent mener les femmes journalistes en Inde pour pratiquer leur métier, regrette Daniel Bastard, responsable du bureau Asie-Pacifique de RSF. Depuis plusieurs décennies, avec persévérance et opiniâtreté, elles ont dû se battre pour se faire admettre d’abord dans les salles de rédaction, puis comme reporters sur le terrain, où elles rencontrent encore trop souvent des comportements qui relèvent au mieux d’un paternalisme infantilisant, mais parfois de la plus effroyable des violences misogynes. Il revient à tous les secteurs de la société indienne - des pouvoirs publics aux employeurs, en passant par les plates-formes numériques - de prendre des mesures concrètes pour changer cet état de fait et permettre aux femmes journalistes de faire leur travail en toute dignité.”

Violence symbolique

La violence symbolique qui frappe les femmes journalistes intervient bien avant qu’elles aient posé un pied dans une salle de rédaction. “Le journalisme, comme choix de carrière, est souvent perçu comme une entreprise risquée”, explique Rituparna Chatterjee, qui a participé à la fondation du HuffPost India et se concentre aujourd’hui sur les questions de genre et de droit des femmes. “Les parents ont souvent peur qu’une femme qui choisit d’être journaliste ne sera pas un bon partie sur le ‘marché du mariage’, parce qu’elle aurait la réputation d’être quelqu’un d’intrépide, aux opinions trop arrêtées. Et face aux pressions de leur belle-famille et de leur mari, beaucoup de femmes abandonnent le métier après leur mariage.”

Le regard de la société indienne sur les femmes qui épousent la profession de journaliste peut se cacher dans les détails les plus inattendus. Lorsque la vice-rédactrice en chef du Reader’s Digest India, Abha Srivastava, a voulu louer un appartement à New Delhi, la propriétaire ne lui a pas demandé des fiches de paie attestant de ses revenus comme on pourrait le supposer : “Elle a demandé à parler à mon père pour qu’il lui fournisse une liste d’‘hommes agréés’ autorisés à venir me rendre visite, sourit la journaliste. Alors que j’avais déjà quasiment quarante ans. Pourquoi? Tout simplement parce que j’étais journaliste et célibataire.” La combinaison maudite...

Pionnières

Cette malédiction se retrouve naturellement sur le lieu de travail, même si les choses évoluent sur ce plan-là. Jusqu’aux années soixante, les salles de rédaction étaient 100% masculines. Les pionnières ont dû faire montre d’une grande persévérance : “Les gens écarquillaient les yeux devant elles, et tous se demandaient combien de temps elles allaient pouvoir survivre dans ce métier éprouvant”, relève Usha Rai, l’une des premières femmes journalistes du pays, dans une étude de l’Institut indien de presse.

Ensuite, il a fallu s’imposer pour ne pas être réduites à ne traiter que les sujets dits “féminins” - des concours de bouquet de fleurs aux défilés de saris… “J’ai toujours essayé de faire abstraction de la question de mon genre”, remarque la célèbre journaliste Barkha Dutt, qui a longtemps travaillé à New Delhi TV, et écrit régulièrement pour le Washington Post. Mais après 22 ans, voilà ce que j’ai appris : j’ai dû travailler deux fois plus dur que mes collègues hommes pour arriver au même stade, explique-t-elle à RSF. J’ai dû me battre pour pouvoir couvrir certains sujets - en particulier les conflits armés.”

Agressions sexuelles

Et puis, il y a les expériences de bureau plus sordides. En 2013, une jeune journaliste du magazine d’investigation Tehelka a décrit dans des termes très précis comment son rédacteur en chef, Tarun Tejpal, l’a agressée sexuellement dans une chambre d’hôtel de Goa. Le responsable de la publication, Shoma Chaudhury, a réagit par un e-mail envoyé à ses employés décrivant un “accident malencontreux” qui devait être traité en interne. Les confrères de la journalistes agressée ont dû monter au créneau pour rendre l’affaire publique.

Les cas de harcèlement sexuel ont aussi lieu sur le terrain. Après un épisode de violences policières à l’encontre de journalistes documenté en mars dernier par RSF, une journaliste a porté plainte, déclarant avoir fait l’objet d’attouchements de la part d’un agent de police. Les choses peuvent parfois être autrement plus sordides, comme lorsqu’une jeune photoreporter a été victime d’un viol collectif dans un quartier d’affaires de Mumbai en 2013.

Comme ailleurs, la frontière entre violence verbale et violence physique est toujours très ténue, comme l’atteste le meurtre sauvage de Gauri Lankesh à Bangalore en septembre dernier. Comme de nombreuses femmes journalistes en Inde, elle faisait l’objet de campagnes de harcèlement en ligne.

“Presstituées”

Et comme de très nombreuses femmes journalistes en Inde, elle se faisait traiter de “presstituée”. C’est le terme de ralliement des trolls qui gravitent autour de la mouvance de la droite nationaliste hindoue, dont est issu le Premier ministre Narendra Modi. Certains politiciens utilisent aussi cette insulte, comme le ministre des Affaires extérieures V. K. Singh.

Elle-même victime de harcèlement en ligne, la journaliste d’investigation Swati Chaturvedi a publié un livre intitulé “Je suis un troll”. Elle y montre comment, avec force menaces de mort et appels au viol collectif, les trolls au service de Modi s’en prennent aux femmes journalistes qui ont le tort leur déplaire en enquêtant sur lui ou son parti. En 2016, Sindhu Suryakumar, de la chaîne Asianet News TV, a animé un débat durant lequel une déesse hindoue a été abordée. Mal lui en a pris : un groupe WhatsApp a publié son numéro et elle a reçu plus de 2000 coups de téléphone et messages d’insultes en quelques heures.

Se battre

Ces trolls vont jusqu’à publier l’adresse des femmes journalistes, faisant craindre pour leur sécurité. C’est justement ce qui est arrivée à Rana Ayyub à la fin du mois dernier, ce pour quoi RSF a saisi le Rapporteur spécial des Nations unies contre les exécutions extrajudiciaires. “Je suis habituée aux discours de haine adressés contre moi”, a expliqué à RSF la journaliste, célèbre pour une enquête sur Narendra Modi que son amie Gauri Lankesh avait traduit en langue kannada avant d’être assassinée. “Mais cette fois, ils ont atteint un nouveau stade. Je me suis fait la promesse que je traduirai chacun d’entre eux devant un tribunal. Je vais me battre.”

En chute de deux places dans le classement mondial de la liberté de la presse 2018 que RSF vient de publier, l’Inde se situe en 138e position sur 180 pays.


Iran  - L'Iran chef d'orchestre d'une tentative d'attentat terroriste à Villepinte (Seine-Saint-Denis), près de Paris, et d'une opération d'infiltration terroriste polisarienne au Maroc AFRICAHOTNEWS.COM - [7/9/2018]

Le Parquet Fédéral belge a publié, le 02 juillet 2018, un communiqué selon lequel un couple belge d'origine iranienne (Amir S., 38 ans, et son épouse Nasimeh N., 33 ans) a été arrêté, le 30 juin 2018, à Bruxelles en possession d’explosifs, saisi dans leur voiture : environ 500 grammes de Tripéroxyde de Triacétone, Peroxyde d'Acétone (TATP) et d’un mécanisme de mise à feu.


Afrique Centrale  - Le Gabon maintien ses troupes gabonaises au sein de la MINUSCA AFRICAHOTNEWS.COM - [7/5/2018]

le Conseil des Ministres, prenant acte des multiples sollicitations et appels du Président Faustin Archange TOUADERA, du peuple Centrafricain, ainsi que du Secrétaire Général des Nations Unies, a marqué son accord pour le maintien des troupes gabonaises au sein de la MINUSCA à Bangui, au titre de la solidarité africaine et l’excellence des relations d’amitié et de fraternité avec le peuple centrafricain.


Arabie Saoudite  - L’ONU salue la levée de l’interdiction de conduire imposée aux femmes AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2018]

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité dimanche de la levée de l'interdiction de conduire imposée aux femmes en Arabie saoudite et a souhaité que cette mesure génère de nouvelles opportunités pour les femmes dans le pays.


Afrique du Nord  - "L'Ordre Lafayette" présent au Maroc AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2018]

Le 20 juin 2018, la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat a abrité la cérémonie de présentation de "l'Ordre Lafayette" au Maroc et de son conseil d'administration, composé de personnalités littéraires, académiques, artistiques et associatives. Cet événement a été co-présidė par M. Gerard Charpentier Grand Croix, Grand Commandeur et Président de "l'Ordre Lafayette aux Etats Unis et au Canada , et par Monsieur M'Hammed Hakim, Président de "l'Ordre Lafayette" au Maroc et Chevalier de "l'Ordre Lafayette" aux Etats Unis et au Canada.


France  - Campement du Millénaire: évacuation de plusieurs migrants ce mercredi AFRICAHOTNEWS.COM - [5/30/2018]

Une opération menée conjointement entre l’Etat et la Ville de Paris a permis de mettre à l’abri plusieurs migrants africains.


Royaume-Uni  - Mission d’audit du fichier électoral de l’OIF en République Démocratique du Congo AFRICAHOTNEWS.COM - [5/29/2018]

A l’invitation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo (RDC), une mission d’audit du fichier électoral a été dépêchée par l’Organisation internationale de la Francophonie à Kinshasa, du 6 au 25 mai 2018. Cette mission s’inscrit dans une démarche de suivi et d’évaluation régulière des opérations d’enrôlement, engagées depuis 2015 avec l’appui de l’OIF.


Afrique du Nord  - Le chef des droits de l’homme de l’ONU appelle l'Algérie à cesser l'expulsion de migrants subsahariens AFRICAHOTNEWS.COM - [5/23/2018]

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a appelé, ce mardi à Genève, l’Algérie à cesser les expulsions collectives de migrants, notamment originaires d'Afrique subsaharienne.


Inde  - Etre femme et journaliste en Inde, un combat au quotidien AFRICAHOTNEWS.COM - [5/10/2018]

Deux événements ont récemment levé le voile sur l’ampleur des comportements sexistes et misogynes à l’égard des femmes journalistes en Inde. Reporters sans frontières (RSF) dresse un état des lieux des nombreux combats auxquels elles sont confrontées tous les jours.


Indonésie  - Le Forum foncier mondial se tiendra du 22 au 27 septembre 2018, en Indonésie AFRICAHOTNEWS.COM - [5/7/2018]

L’International Land Coalition (ILC) organisera le prochain Forum foncier mondial (FFM), du 22 au 27 septembre 2018, à Bandung, en Indonésie. Placé sous le thème « Tous unis pour les droits fonciers, la Paix, et la Justice », l’évènement se veut un creuset de réflexion participative face aux enjeux fonciers à l’échelle planétaire.


Afrique de l'Est  - Région des Grands lacs: l’ONU juge nécessaire des mesures pour dissiper la méfiance entre les pays AFRICAHOTNEWS.COM - [4/12/2018]

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands lacs d’Afrique, Saïd Djinnit, a souligné mardi devant le Conseil de sécurité qu’il était nécessaire de prendre des mesures pour dissiper la méfiance entre les pays de la région (Burundi, Ouganda, République démocratique du Congo et Rwanda) afin d’arriver à une paix durable.


Afrique Centrale  - Un colloque national pour lutter contre les discriminations liées à la pratique de la sorcellerie en Centrafrique AFRICAHOTNEWS.COM - [4/10/2018]

C’est pour réduire les discriminations à l’égard des personnes vulnérables en l’occurrence les femmes, les enfants, les personnes âgées, et les personnes vivant avec des handicaps et faire baisser le nombre de cas de violations et abus des droits de l’homme liés aux accusations de pratiques de charlatanisme et de sorcellerie, qu’un colloque national sur la lutte contre les discriminations se tient, du 5 au 7 avril 2018, à Bangui.


Afrique Centrale  - Le Tchad devient le premier État africain à adhérer à la Convention sur l'eau AFRICAHOTNEWS.COM - [2/28/2018]

Le Tchad est devenu le premier pays hors de la région paneuropéenne à adhérer à la Convention sur la protection et l'utilisation des cours d'eau transfrontières et des lacs internationaux (Convention sur l'eau) dont le Secrétariat est assuré par la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (UNECE).


Afrique Centrale  - Ali Bongo en visite officielle à Kinshasa AFRICAHOTNEWS.COM - [2/22/2018]

Le président gabonais, Ali Bongo est attendu ce 22 février dans la capitale congolaise.


Afrique Centrale  - Le président Ali Bongo Ondimba en visite de travail au Congo – Brazzaville AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2018]

Brazzaville – Dans le cadre de sa tournée dans quatre Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est rendu ce jour au Congo – Brazzaville pour une visite de travail.


Allemagne  - Entretien entre les Présidents KAGAME et KABORE à Munich AFRICAHOTNEWS.COM - [2/17/2018]

En marge des travaux de la 54ème Conférence de la sécurité de Munich, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Paul KAGAME du Rwanda, par ailleurs Président en exercice de l’Union africaine se sont entretenus ce vendredi 16 février 2018.


Afrique Centrale  - Le Président Ali Bongo Ondimba en visite de travail au Rwanda AFRICAHOTNEWS.COM - [2/14/2018]

Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est entretenu ce jour avec son homologue rwandais, S.E. Paul Kagamé, dans le cadre d’une visite de travail dans ce pays frère et ami.


Israël  - Les migrants africains illégaux bientôt expulsés AFRICAHOTNEWS.COM - [2/8/2018]

Près de 38 000 immigrés clandestins devront quitter Israël, faute d’une irrégularisation de leur situation. Les expulsions débuteront par les hommes dès le mois de mars selon une annonce du gouvernement israélien.


France  - 30 réfugiés vivant au Tchad réinstallés en France cette semaine (HCR) AFRICAHOTNEWS.COM - [12/22/2017]

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est félicité jeudi de l'arrivée cette semaine en France de 30 réfugiés vivant au Tchad.


Afrique Centrale  - En RCA, les femmes et les enfants sont les premières victimes des violences (UNICEF) AFRICAHOTNEWS.COM - [12/20/2017]

Plus de la moitié des Centrafricains ayant besoin d'aide humanitaire sont des enfants, a annoncé mardi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).


États-Unis  - Monsieur Trump a t'il perdu la tête à vouloir changer le statut d'Al Qods Al-Charif ? AFRICAHOTNEWS.COM - [12/7/2017]

Au moment où toutes les lignes rouges ont été franchies par le Président américain Trump sur la question de la Ville Sainte d'Al Qods Al-Charif avec une probable reconnaissance de Jérusalem comme Capitale d’Israël et le transfert de l’Ambassade américaine vers la Ville Sainte, le Roi Mohammed VI lui a transmis, le 05 décembre 2017, un message en sa qualité de Président du Comité Al Qods.


France  - Johnny Hallyday, l’idole s’en est allé AFRICAHOTNEWS.COM - [12/6/2017]

L’annonce de l’artiste français de la chanson Johnny Hallyday fait l’actualité. Témoignages, hommages se succèdent.


Allemagne  - Discours de la Princesse Royale Lalla Hasna à la COP 23 à Bonn AFRICAHOTNEWS.COM - [11/20/2017]

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasna, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a co-présidé, le 16 novembre 2017 à Bonn, avec Patricia Espinosa, Secrétaire Exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), la session de haut niveau de la COP23 dédiée à la journée de l’éducation sous le thème "Partenariats mondiaux pour lutter contre le changement climatique à travers l’éducation".


Afrique Centrale  - Le Cameroun s’ouvre aux ressortissants de la Cemac AFRICAHOTNEWS.COM - [11/6/2017]

Les ressortissants de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) n’ont plus besoin de visa pour un séjour de moins de trois mois au Cameroun. La décision du Cameroun d’ouvrir ses frontières à la CEMAC a été prise lors du dernier sommet extraordinaire de ladite communauté.


Pérou  - Affaire de la polisarienne Khadijetou El Mokhtar, usurpatrice de la fonction de diplomate, bloquée de nombreux jours au Pérou AFRICAHOTNEWS.COM - [9/29/2017]

La réponse du Ministère péruvien des Affaires Etrangères est tombé comme un couperet, le 27 septembre 2017, mettant un terme définitif à la fanfaronnade de la pseudo-ambassadrice de la fantomatique RASD à Lima (Pérou), Khadijetou El Mokhtar.


Arabie Saoudite  - L'ONU se félicite de la levée de l'interdiction de conduire pour les Saoudiennes AFRICAHOTNEWS.COM - [9/29/2017]

L'ONU s'est félicité mercredi de la levée de l'interdiction de conduire pour les femmes en Arabie Saoudite.


Afrique du Nord  - Quand l'Algérie s'emmêle les pinceaux face au Maroc AFRICAHOTNEWS.COM - [9/15/2017]

Deux évènements ont démontré, les 09 et 12 septembre 2017, la nouvelle stratégie de sape diligentée maladroitement par le régime algérien à l'endroit du Maroc.