Construction du 3è pont : le ministre de l’Equipement touche du doigt l’avancement des travaux
Lancés en décembre 2017, les travaux de construction du troisième pont évoluent normalement, ont constaté une délégation de la cellule de Communication de la Présidence nigérienne et le ministère de l’Équipement.
Lors d’une visite guidée, sur le pont Seyni Kountché, la délégation a pu constater l’avancement des travaux exécutés par la Chine au Niger sous forme de don. Les travaux devant être livrés après 36 mois, au moins 210 personnes dont 70 Chinois travaillent sur ledit chantier.

Le directeur des routes et des ouvrages d'art assure que tout se déroule normalement et au rythme souhaité. Le taux d’exécution des travaux est à 23% à près d’un an de leur début. « Le seul souci, qui n'est pas majeur pour autant, c'est la question de ligne électrique haute tension de la NIGELEC sous laquelle devait passer le troisième pont de Niamey », a laissé entendre Abba Na Koira Bachir, directeur des routes et des ouvrages d'art.

Le journal Le Sahel donne les caractéristiques de ce pont : « … L'ouvrage sera d'une longueur totale de 3,7km et une largeur de 23m, comportant deux ponts juxtaposés de deux voies larges de plus de 3m chacune et de trottoir de 2,5m de chaque côté. Il reliera la rive gauche du côté du village de Goudel au quartier Lamordé sur la rive droite pour déboucher sur l'intersection de la route Torodi avec celle de Namaro. Le pont Seyni Kountché est un chef-d'œuvre architectural qui comportera également des voies d'accès longues de 2, 55km de part et d'autre des rives du fleuve Niger. Outre sa partie fluviale de 928 m, l'ouvrage comportera un pont de 126m reliant le village de Néni Goungou à celui de Kourtéré et quatre ouvrages hydrauliques dits intermédiaires », détaille le journal.


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019