Togo Afrique Monde
Niger  -

Le procès de trois défenseurs des droits humains doit aboutir à l’abandon des poursuites


• Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko jugés aujourd’hui à Niamey • Aucun des activistes n’a pris part au rassemblement interdit • Une seule manifestation contre la loi des finances autorisée à Niamey depuis six mois Les autorités du Niger doivent abandonner les poursuites et libérer immédiatement et sans condition trois activistes détenus depuis cinq mois, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Le procès de Maikoul Zodi, coordonnateur de ‘’Tournons la page’’, Ibrahim Diori, membre de l'association Alternative espace citoyen (AEC) et Karim Tanko, de l’Union des jeunes pour la protection de la démocratie et les droits de l’homme (UJPDDH) s’ouvre ce 18 septembre à Niamey, la capitale nigérienne. Ils sont poursuivis pour «organisation et participation à une manifestation interdite» et «dégradation de biens publics», suite à leur implication présumée dans une manifestation le 15 avril dernier. Un autre activiste, Abdourahmane Ide, a bénéficié d’un non-lieu.

"La contestation de la loi a entrainé une vague d’arrestations arbitraires et d’interdictions de manifestations. Les activistes Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko sont des victimes de cet acharnement. Ils n’auraient jamais dû être arrêtés pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion pacifique et doivent être libérés immédiatement et sans condition"

Kiné-Fatim Diop, Chargée de Campagnes pour l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International


« Depuis le vote en novembre dernier d’une loi de finances prévoyant de nouvelles taxes, avec pour conséquence une augmentation du coût de la vie, les autorités nigériennes ont accentué la répression contre la société civile,» a déclaré Kiné Fatim Diop, chargée de Campagnes sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

« La contestation de la loi a entrainé une vague d’arrestations arbitraires et d’interdictions de manifestations. Les activistes Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko sont des victimes de cet acharnement. Ils n’auraient jamais dû être arrêtés pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion pacifique et doivent être libérés immédiatement et sans condition. »

Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Abdourahmane Ide ont été arrêtés le 15 avril dernier. Abdourahmane Ide a bénéficié d’un non-lieu. Karim Tanko, l’un des cosignataires de la déclaration de manifestation a été arrêté le 2 juillet par la police judiciaire. Ils sont inculpés pour «organisation et participation à une manifestation interdite», et «dégradation de biens publics».

La manifestation du 15 avril dernier avait été organisée par le Cadre de concertation et d’actions citoyennes (CCAC), une plateforme d’organisations de la société civile opposées à la loi de finances. L’appel à manifester contre cette loi avait été signé par plusieurs organisations de la société civile dont celles dirigées par Maikoul Zodi, Karim Tanko et Abderrahmane Ide.

Mais dès le 12 avril, l’organisation de la manifestation avait été interdite par le président de la délégation spéciale de Niamey au motif de «manque de moyens pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens pour un tel événement sur la voie publique. »

Après la notification de l’interdiction, le Cadre de concertation et d’actions citoyennes a organisé le 14 avril une rencontre avec les médias. Une déclaration appelant à manifester malgré l’interdiction y a été lue par Ibrahim Diori.

Amnesty International a pu analyser le contenu de la déclaration dans laquelle Diori n’a fait aucun appel à la violence. Il a uniquement rappelé le droit de manifester et appelé les citoyens au rassemblement pacifique. Il a été arrêté le jour même à son domicile par des policiers en civil et n’a pas pu prendre part à la manifestation du 15 avril. Maikoul Zodi et Karim Tanko n’ont pas non plus participé à la manifestation, au cours de laquelle quelques scènes de violences entre participants et forces de sécurité ont été observées. Ibrahim Diori est détenu à la maison d'arrêt de Kolo (est du pays), Maikoul Zodi à la prison civile de Say (sud-ouest) et Karim Tonko à Niamey.

Le procès qui s’ouvre ce matin est le deuxième appelant à la barre des activistes et défenseurs des droits humains depuis le début de l’année. En juillet dernier, trois leaders de la société civile, Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika avaient été condamnés à trois mois de prison avec sursis pour «organisation et participation à une manifestation interdite», «incitation à la violence et à l’agression» et «destruction de biens», alors que trois autres activistes Halarou Abdou, Hamza Haroun Abdoul Kader et Aminou Dayabou avaient été condamnés à six mois de prison ferme. Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika avaient été détenus arbitrairement pendant près de quatre mois.

Plus récemment, le 28 août dernier, Ali Idrissa, Nouhou Arzika et Moussa Tchangari ont été bloqués par les autorités régionales dès leur arrivée à l’aéroport Mano Dayak d’Agadez, une ville du nord du pays où ils avaient prévu de tenir deux conférences publiques.

"Pour être crédibles quant à la promotion et au respect des libertés, les autorités nigériennes se doivent d’être cohérentes. La décision d’autoriser le rassemblement du 9 septembre est un premier pas positif mais rien ne justifie l’interdiction des conférences publiques de Moussa Tchangari, Ali Idrissa et Nourou Arzika à Agadez"

Kiné Fatim Diop

Le maire adjoint d'Agadez leur a notifié une interdiction des conférences publiques pour «menace avérée de trouble à l'ordre public par les organisateurs». Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika ont ainsi été retenus dans un appartement d’où ils étaient interdits de sortir jusqu’à leur départ de la ville.
Le 9 septembre dernier, les autorités ont autorisé une manifestation pacifique de la société civile à Niamey. C’était la première depuis que la vague d’arrestations et d’interdictions de manifestations a commencé cette année.

«Pour être crédibles quant à la promotion et au respect des libertés, les autorités nigériennes se doivent d’être cohérentes. La décision d’autoriser le rassemblement du 9 septembre est un premier pas positif mais rien ne justifie l’interdiction des conférences publiques de Moussa Tchangari, Ali Idrissa et Nourou Arzika à Agadez, » a déclaré Kiné Fatim Diop.


Guinée  - Service civique et militaire: des réflexions en cours AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

Les guinéens d’entre 18 et 30 ans devront passer par le service civique et militaire. Ce passage obligatoire devra forger leur culture de la citoyenneté.


Niger  - La société civile exige la libération de Sadate Illia Dan Malam à Zinder AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

Incarcéré depuis plusieurs mois déjà, c’est à travers une marche pacifique que sa libération a été demandée. La société civile nigérienne était dans les rues le dimanche dernier.


République Centrafricaine  - Les forces armées centrafricaines ont cinq nouveaux généraux de brigade AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

La matinée du 16 février 2019 est marquée par la cérémonie de remise des attributs à cinq officiers supérieurs des FACA promus récemment au grade de Général de Brigade. Cet évènement s’est déroulé au Palais de la Renaissance en présence du Chef de l’État, Chef suprême des armées, Professeur Faustin Archange Touadera.


Sénégal  - Macky est arrivé, Thies est tombé ! AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

Oh les casquettes ! Quand elles flottent, le mélange des couleurs marron-beige et le balancement des bras au ciel offrent un tableau indescriptible. Une escadrille volant à basse altitude, revenant d’une épopée victorieuse, avec les cris de joie qui l’accompagnent. Ce dimanche, encore, à Thiès, le même spectacle s’est produit, sur une «promenade des Thiessois» refusant du monde.


Mali  - IBK reçoit le Général Blachon de la Force Barkhane AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

Le Président de la République, Chef de l’Etat , Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, a accordé une audience dans l’après-midi du lundi 18 février 2019 au Général de Division Frédéric Blachon Commandant de la Force Barkhane accompagné par l’Ambassadeur de France au Mali.


Côte D'Ivoire  - Adoption du décret sur la Formation Professionnelle par apprentissage: le Ministre Mamadou Touré se félicite de cette avancée notable AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

C’est une avancée majeure dans la lutte pour améliorer l’employabilité des jeunes en Côte d’Ivoire. Une atteinte d’objectif à mettre à l’actif du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle suite aux réformes engagées par le Ministre Mamadou Touré lors de son passage au Secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle et de l’enseignement technique.


Inter  - Un bateau en plastique recyclé fait campagne contre la pollution par les plastiques dans les océans AFRICAHOTNEWS.COM - [2/19/2019]

Après avoir parcouru 500 km de l'île kenyane de Lamu à l'île tanzanienne de Zanzibar, le tout premier voilier traditionnel au monde construit en plastique recyclé, le Flipflopi, a réussi à faire prendre conscience de la nécessité de surmonter l’un des plus grands défis environnementaux au monde : la pollution par les plastiques.


Niger  - Aéroport International Diori Hamani: 62% des travaux exécutés AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Les travaux de rénovation et de modernisation de l'Aéroport International Diori Hamani de Niamey connaissent des avancés. On estime à 62%, le taux d’exécution des travaux.


République Centrafricaine  - Augmentation du prix de carburant pour les engins à plus de trois roues AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Des nouvelles mesures d’ajustement s’imposent désormais aux conducteurs d’engins de plus de trois roues. Elles s’appliqueront sous la forme de "vignette automobile".


Côte D'Ivoire  - Enseignement supérieur: 14 nouvelles universités construites d’ici à 2025 AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Le ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Toikeusse Mabri, a annoncé, le 17 février 2019 que la Côte d’Ivoire qui compte 7 universités va en construire 14 nouvelles à l’horizon 2025 pour répondre aux ambitions économiques du pays.


Niger  - Communiqué du conseil des ministres du vendredi 15 février 2019 AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jour, vendredi 15 février 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes:


Inter  - Journée du cancer de l’enfant: réduire ce fléau avec de meilleures données AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Des données de qualité sur l'incidence du cancer et la survie des enfants sont essentielles pour mieux comprendre et combattre la maladie, a souligné vendredi le Centre de recherche international sur le cancer de l’OMS (CIRC), à l’occasion de la Journée internationale du cancer de l'enfant.


Mali  - Ministère des Transports: Fin de la grève de faim des cheminots maliens ! AFRICAHOTNEWS.COM - [2/18/2019]

Les cheminots maliens qui observaient une grève de faim depuis, viennent de décider de mettre fin à leur mouvement.


Côte D'Ivoire  - Collecte et recyclage des déchets électroniques: Bolloré Transport & Logistics s’y engage AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

Une opération de collecte de déchets électroniques à travers le district d’Abidjan a été lancée par Bolloré Transport & Logistics et plusieurs entreprises du secteur privé.


Inter  - Les mauvaises conditions de travail sont le principal problème mondial de l'emploi, selon l’OIT AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

La mauvaise qualité de l’emploi est le problème majeur auquel sont confrontés les marchés mondiaux du travail, des millions de personnes étant contraintes d’accepter de travailler dans de mauvaises conditions, avertit un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT).


Guinée  - Chicha: l’importation et distribution soumises à de nouvelles mesures AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

Depuis le 13 février dernier, l’importation et la distribution de la chicha sont soumises à une nouvelle réglementation.


Afrique  - La faim en Afrique poursuit sa progression (ONU) AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

La faim en Afrique continue sa progression après plusieurs années de déclin, hypothéquant les efforts d’éradication déployés pour atteindre les objectifs de Malabo 2025 et le Programme de développement durable 2030, en particulier l’Objectif de développement durable 2 (ODD 2).


Côte D'Ivoire  - SEM Mamadou Haidara: quel bilan après un an à Washington, DC ? AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

Le nouvel an donne l’occasion de faire le bilan des activités de l’Ambassade au cours de l’année écoulée et d’apprécier la qualité des relations de coopération entre les deux pays:


Burkina-Faso  - Politique générale: le nouveau Premier ministre devant les députés lundi AFRICAHOTNEWS.COM - [2/16/2019]

La 2ème session spéciale de l’Assemblée nationale se déroule du 13 au 18 février prochain. A l’occasion, le premier ministre présentera le lundi 18 février, sa politique générale au parlement.


Sénégal  - L’ONU appelle au calme après des violences mortelles survenues à Tambacounda AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Le Représentant spécial de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a condamné les violences survenues lundi à Tambacounda, à l’est du Sénégal, dans le cadre de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel du 24 février.


Burkina-Faso  - La 16ème Journée internationale contre les MGF annoncée pour le 20 février AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Ouagadougou abritera le 20 février prochain, les activités de la 16ème édition de la Journée internationale tolérance zéro aux Mutilations génitales féminines (MGF).


Mali  - Hadj 2019: les formalités d’inscriptions sont ouvertes AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Les fidèles d’Allah désireux de participer au pèlerinage à la Mecque peuvent déjà s’inscrire. La campagne de lancement du Hadj 2019 a été lancée.


Bénin  - Accident sur le fleuve Niger: décès de 45 Béninois et une quarantaine de portée disparue AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Trois jours après le naufrage survenu sur le fleuve Niger, les recherches se poursuivent pour retrouver d’éventuels rescapés ou repêcher des corps.


République Centrafricaine  - La MINUSCA et ses partenaires restent engagés dans la lutte contre la problématique des enfants soldats AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont réaffirmé leur engagement, aux côtés d’autres partenaires, de poursuivre la lutte contre l’enrôlement et l’utilisation des enfants dans les groupes armés en République centrafricaine.


Côte D'Ivoire  - Déclaration de Monsieur le Ministre de la Communication et des Médias lors de la Journée mondiale de la radio AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Chers compatriotes, Ce Mercredi 13 Février la communauté internationale célèbre la journée mondiale de la radio. Instituée en 2011 par l’UNESCO, elle est l’occasion de mettre en lumière l’impact sur nos vies de ce formidable outil d’information, d’éducation, et de promotion de la liberté d’expression ainsi que des droits de l’homme.


Burkina-Faso  - Conseil des ministres du 13 février 2019 AFRICAHOTNEWS.COM - [2/15/2019]

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 février 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 13 H 15 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.