Togo Afrique Monde
Niger  -

Le procès de trois défenseurs des droits humains doit aboutir à l’abandon des poursuites


• Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko jugés aujourd’hui à Niamey • Aucun des activistes n’a pris part au rassemblement interdit • Une seule manifestation contre la loi des finances autorisée à Niamey depuis six mois Les autorités du Niger doivent abandonner les poursuites et libérer immédiatement et sans condition trois activistes détenus depuis cinq mois, a déclaré Amnesty International aujourd’hui.

Le procès de Maikoul Zodi, coordonnateur de ‘’Tournons la page’’, Ibrahim Diori, membre de l'association Alternative espace citoyen (AEC) et Karim Tanko, de l’Union des jeunes pour la protection de la démocratie et les droits de l’homme (UJPDDH) s’ouvre ce 18 septembre à Niamey, la capitale nigérienne. Ils sont poursuivis pour «organisation et participation à une manifestation interdite» et «dégradation de biens publics», suite à leur implication présumée dans une manifestation le 15 avril dernier. Un autre activiste, Abdourahmane Ide, a bénéficié d’un non-lieu.

"La contestation de la loi a entrainé une vague d’arrestations arbitraires et d’interdictions de manifestations. Les activistes Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko sont des victimes de cet acharnement. Ils n’auraient jamais dû être arrêtés pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion pacifique et doivent être libérés immédiatement et sans condition"

Kiné-Fatim Diop, Chargée de Campagnes pour l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International


« Depuis le vote en novembre dernier d’une loi de finances prévoyant de nouvelles taxes, avec pour conséquence une augmentation du coût de la vie, les autorités nigériennes ont accentué la répression contre la société civile,» a déclaré Kiné Fatim Diop, chargée de Campagnes sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

« La contestation de la loi a entrainé une vague d’arrestations arbitraires et d’interdictions de manifestations. Les activistes Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Karim Tanko sont des victimes de cet acharnement. Ils n’auraient jamais dû être arrêtés pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion pacifique et doivent être libérés immédiatement et sans condition. »

Maikoul Zodi, Ibrahim Diori et Abdourahmane Ide ont été arrêtés le 15 avril dernier. Abdourahmane Ide a bénéficié d’un non-lieu. Karim Tanko, l’un des cosignataires de la déclaration de manifestation a été arrêté le 2 juillet par la police judiciaire. Ils sont inculpés pour «organisation et participation à une manifestation interdite», et «dégradation de biens publics».

La manifestation du 15 avril dernier avait été organisée par le Cadre de concertation et d’actions citoyennes (CCAC), une plateforme d’organisations de la société civile opposées à la loi de finances. L’appel à manifester contre cette loi avait été signé par plusieurs organisations de la société civile dont celles dirigées par Maikoul Zodi, Karim Tanko et Abderrahmane Ide.

Mais dès le 12 avril, l’organisation de la manifestation avait été interdite par le président de la délégation spéciale de Niamey au motif de «manque de moyens pour garantir la sécurité des personnes et de leurs biens pour un tel événement sur la voie publique. »

Après la notification de l’interdiction, le Cadre de concertation et d’actions citoyennes a organisé le 14 avril une rencontre avec les médias. Une déclaration appelant à manifester malgré l’interdiction y a été lue par Ibrahim Diori.

Amnesty International a pu analyser le contenu de la déclaration dans laquelle Diori n’a fait aucun appel à la violence. Il a uniquement rappelé le droit de manifester et appelé les citoyens au rassemblement pacifique. Il a été arrêté le jour même à son domicile par des policiers en civil et n’a pas pu prendre part à la manifestation du 15 avril. Maikoul Zodi et Karim Tanko n’ont pas non plus participé à la manifestation, au cours de laquelle quelques scènes de violences entre participants et forces de sécurité ont été observées. Ibrahim Diori est détenu à la maison d'arrêt de Kolo (est du pays), Maikoul Zodi à la prison civile de Say (sud-ouest) et Karim Tonko à Niamey.

Le procès qui s’ouvre ce matin est le deuxième appelant à la barre des activistes et défenseurs des droits humains depuis le début de l’année. En juillet dernier, trois leaders de la société civile, Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika avaient été condamnés à trois mois de prison avec sursis pour «organisation et participation à une manifestation interdite», «incitation à la violence et à l’agression» et «destruction de biens», alors que trois autres activistes Halarou Abdou, Hamza Haroun Abdoul Kader et Aminou Dayabou avaient été condamnés à six mois de prison ferme. Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika avaient été détenus arbitrairement pendant près de quatre mois.

Plus récemment, le 28 août dernier, Ali Idrissa, Nouhou Arzika et Moussa Tchangari ont été bloqués par les autorités régionales dès leur arrivée à l’aéroport Mano Dayak d’Agadez, une ville du nord du pays où ils avaient prévu de tenir deux conférences publiques.

"Pour être crédibles quant à la promotion et au respect des libertés, les autorités nigériennes se doivent d’être cohérentes. La décision d’autoriser le rassemblement du 9 septembre est un premier pas positif mais rien ne justifie l’interdiction des conférences publiques de Moussa Tchangari, Ali Idrissa et Nourou Arzika à Agadez"

Kiné Fatim Diop

Le maire adjoint d'Agadez leur a notifié une interdiction des conférences publiques pour «menace avérée de trouble à l'ordre public par les organisateurs». Ali Idrissa, Moussa Tchangari et Nourou Arzika ont ainsi été retenus dans un appartement d’où ils étaient interdits de sortir jusqu’à leur départ de la ville.
Le 9 septembre dernier, les autorités ont autorisé une manifestation pacifique de la société civile à Niamey. C’était la première depuis que la vague d’arrestations et d’interdictions de manifestations a commencé cette année.

«Pour être crédibles quant à la promotion et au respect des libertés, les autorités nigériennes se doivent d’être cohérentes. La décision d’autoriser le rassemblement du 9 septembre est un premier pas positif mais rien ne justifie l’interdiction des conférences publiques de Moussa Tchangari, Ali Idrissa et Nourou Arzika à Agadez, » a déclaré Kiné Fatim Diop.


Gabon  - Baccalauréat 2019: coup d’envoi ce mardi pour 23.181 candidats de l’enseignement général AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2019]

Les candidats de l’enseignement général entament ce mardi 25 juin, les épreuves écrites de la session 2019 du Baccalauréat. Ils sont 23.181 candidats à la quête du précieux sésame.


Niger  - Insécurité alimentaire: 6503,881 tonnes de riz japonais pour le Niger AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2019]

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire, le Niger a bénéficié d’un important stock de riz du Japon. Cette action du japon s’inscrit dans notamment dans l’assistance alimentaire KR2.


Bénin  - CAN 2019: aux ambassadeurs béninois, le soutien et les encouragements du parlement AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2019]

Pour le compte de la CAN Egypte 2019, les Ecureuils du Bénin rentrent en compétition ce mardi 25 juin. Dans un message, Louis G. Vlavonou, Président de l’Assemblée nationale apporte le "soutien" et les "encouragements" de son institution aux ambassadeurs béninois.


République Centrafricaine  - Des efforts pour régler des différends liés à la transhumance dans l’Ouham-Pendé AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2019]

Il est environ midi et trente minutes ce 21 juin 2019. La délégation conjointe composée du Sous-préfet de Paoua, des membres locaux du bureau de la Fédération nationale des éleveurs centrafricains (FENEC) et de la MINUSCA fait son entrée à Benamkor, une commune située à environ soixante kilomètres au Nord-ouest de Paoua dans l’Ouham-Pendé. C’est vendredi, jour de marché, et cela tombe bien car les habitants des villages affluent vers Benamkor qui grouille déjà de monde.


Burkina-Faso  - Transformation des chaînes de valeurs agricoles: le ministre Salifou OUEDRAOGO présente les conditions de faisabilité à Rome AFRICAHOTNEWS.COM - [6/25/2019]

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO, conduit la délégation burkinabè à la 41e session de la conférence de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du 22 au 29 juin 2019 à Rome en Italie. En marge de cette session ayant abouti à l’élection du nouveau directeur général de l’agence onusienne, en la personne de Qu DONGYU, les ministres en charge de l’agriculture de l’Union africaine et de l’Union européenne se sont entretenus sur la promotion des chaînes de valeurs agricoles.


Inter  - Journée des veuves: l’ONU appelle à ne pas les abandonner et les laisser pour compte AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

A l’occasion de la Journée internationale des veuves célébrée le 23 juin, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et la Directrice exécutive d'ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, ont appelé à ne pas abandonner ces femmes qui rencontrent souvent de grandes difficultés économiques et sont laissées pour compte.


Côte D'Ivoire  - L'appel pressant des évêques pour la paix et une vraie réconciliation AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

Les Archevêques et Évêques de Côte d’Ivoire se sont réunis du 17 au 23 juin 2019 à Agboville à l’occasion de leur 113ème Assemblée Plénière. À la fin de la messe de clôture de cette rencontre, ils ont adressé un message en faveur du dialogue et la paix à la nation. Nous vous proposons ci-dessous l’intégralité du message.


Gabon  - Transport routier: hausse des tarifs de 100f dès ce lundi AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

Les usagers des transports communs devront débourser 100f de plus que d’habitude au titre du budget transport. Cette augmentation fait suite à celle de 20 % sur les prix du carburant à la pompe.


Afrique de l'Ouest  - Communiqué final de la visite d’Etat en Côte d’Ivoire de son excellence Monsieur Macky Sall, président de la république du Sénégal AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

A l’invitation de Son Excellence Monsieur Alassane OUATARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, a effectué une visite d’Etat en République de Côte d’Ivoire, du 20 au 22 juin 2019.


Burkina-Faso  - Baccalauréat session 2019: le président du Faso souhaite bonne chance aux candidats AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

L’examen du baccalauréat a débuté ce vendredi. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, sur sa page facebook, a souhaité bonne chance aux 110 508 candidats du pays répartis dans 412 jurys, qui vont à la conquête de leur premier diplôme universitaire.


Côte D'Ivoire  - 6ème caravane ophtalmologique de Children Of Africa: Pari de la mobilisation réussi à Biankouma et Blapleu AFRICAHOTNEWS.COM - [6/24/2019]

Le département de Biankouma a reçu les équipes d’ophtalmologistes de la 6ème caravane ophtalmologique de consultations et de soins gratuits des enfants de 0 à 15 ans de la Fondation Children Of Africa le samedi 22 juin 2019. Lancée le 19 juin dernier à Man, le département de Biankouma est la troisième étape de cette caravane de santé des yeux qui va sillonner toute la région du Tonkpi du 19 au 30 juin 2019.


Afrique  - Lettre ouverte aux leaders Africains: le «Made in Africa» passe par le «NO Visa»aux Entrepreneur(e)s Africains AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Mesdames, Messieurs, Les entrepreneur(e)s africain(e)s sont victimes d’une concurrence asymétrique vis-à-vis de leurs homologues étrangers: européens ou américains, notamment. Cet état de fait doit cesser.


Côte D'Ivoire  - Programme de Vérification de la Conformité (VOC): la phase opérationnelle entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2019 AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Par Avis en date du mardi 11 juin 2019, adressé aux importateurs de marchandises en Côte d’Ivoire, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, a révélé la date de la phase opérationnelle du programme de Vérification de la Conformité (VOC).


Tchad  - Redéfinition du rôle et la mission des autorités traditionnelles AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Le Conseil ordinaire des Ministres du Jeudi, 20 Juin a examiné huit projets de texte dont celui relatif à la redéfinition de la chefferie traditionnelle.


Guinée  - Le gouvernement guinéen lance l'emprunt obligataire d'un montant nominal de 1.600 milliards gnf AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Le Gouvernement Guinéen à travers le ministère de l'Economie et des Finances a procédé au lancement de l'emprunt obligataire d'un montant nominal de 1.600 milliards GNF d'obligations à taux fixe représenté par 320 milles obligations de 5 millions chacun. La cérémonie a connu la présence, outre du ministre de l'Economie et des Finances, du ministre des Travaux publics, du Vice-Gouverneur de la Banque Centrale et du Président Directeur-Général d'Afriland First Bank et le Directeur Général de la BICIGUI.


Mali  - Lutte contre le terrorisme: le Chef d’état-major général sur le terrain au centre du pays Des bases terroristes détruites AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Depuis le 18 juin 2019, le CEMGA est à Sevaré dans le secteur 4 de l'opération Dambe. Il s'agit pour le Général de Division Abdoulaye Coulibaly d'apporter son soutien moral à la troupe, de partager avec elle son expérience.


Burkina-Faso  - Campagne agropastorale 2018-2019: la production céréalière en hausse AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Au conseil des ministres du 19 juin, il a été adopté un rapport relatif aux résultats définitifs de la campagne agropastorale 2018/2019 et de la situation alimentaire et nutritionnelle du pays.


Afrique de l'Ouest  - Coopération bilatérale: cinq accords signés entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Au cours d’une audience entre les Présidents ivoirien Alassane Ouattara et sénégalais Macky Sall, le 20 juin 2019 à Abidjan, cinq accords bilatéraux ont été signés dans plusieurs secteurs, en vue de booster la coopération ivoiro-sénégalaise.


Afrique Centrale  - En RCA, entre 50 et 70 violations de l’accord de paix sont rapportées chaque semaine (ONU) AFRICAHOTNEWS.COM - [6/22/2019]

Malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires à mettre en œuvre l’accord de paix, les violences persistent en République centrafricaine (RCA), a indiqué jeudi l’envoyé de l’ONU dans le pays.


Inter  - Le nombre de personnes déracinées à travers le monde dépasse les 70 millions (HCR) AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Une fois encore, les guerres, la violence et les persécutions ont généré un niveau record de déplacements de populations à travers le monde, selon le tout dernier rapport statistique annuel publié mercredi par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, à la veille de la Journée mondiale des réfugiés, célébrée le 20 juin de chaque année.


Tchad  - COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Le Conseil ordinaire des Ministres de ce Jeudi, 20 Juin 2019 a examiné huit projets de texte et a entendu une communication.


Tchad  - La Francophonie affirme son ambition pour l’éducation des filles et la formation des femmes AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Une éducation de qualité pour toutes. L’Organisation internationale de la Francophonie et ses partenaires ont organisé, sous le Très Haut Patronage du Président de la République du Tchad, SEM Idriss Deby Itno, une conférence sur l’éducation des filles et la formation des femmes dans l’espace francophone, les 18 et 19 juin 2019 à N’Djamena.


Niger  - Crainte des producteurs face à l’augmentation du prix de l’engrais AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Au Niger, le prix de l’engrais connait une hausse. Les producteurs disent attendre une réponse rapide du gouvernement.


Bénin  - Projet Emploi des Jeunes (PEJ): le Ministre Modeste Tihounté KEREKOU lance la deuxième phase de l’octroi des subventions d’installation aux bénéficiaires AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

La commune de Ouidah a accueilli le mardi 18 juin 2019, la cérémonie officielle de lancement de la deuxième phase de l’octroi des subventions d’installation aux bénéficiaires du Projet Emploi des Jeunes (PEJ).


Mali  - Supposée suspension de l’aide financière à l’armée malienne: l’Union Européenne dément! AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Faisant référence à divers articles dans la presse de ces derniers jours, la Délégation de l’Union européenne au Mali informe que l’Union européenne n’a en aucun cas affirmé qu’elle suspend son aide financière à l’armée malienne.


Burkina-Faso  - Le nouveau code penal pourrait conduire jusqu’a dix ans de prison pour diffusion d’information sur les operations militaires AFRICAHOTNEWS.COM - [6/21/2019]

Le parlement examine la loi demain Elle affecte notamment les défenseurs des droits humains, les journalistes et les activistes des réseaux sociaux Le processus d’élaboration n’a pas été inclusif