Togo Afrique Monde
Togo  -

Répression des manifestations : Amnesty International dénonce les violences militaires et demande justice


Les derniers événements survenus à Lomé et dans plusieurs autres villes du pays (notamment Sokodé) indignent Amnesty International. L'ONG dénonce les violences militaires et demande que justice soit faite. Lisez plutôt le communiqué !

AMNESTY INTERNATIONAL
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
13 décembre 2018

Togo : L’escalade de la violence et la loi répressive sur la cybersécurité frappent le pays en prévision des élections législatives contestées
- Au moins quatre morts lors de manifestations en moins d’une semaine, dont trois par arme à feu

- Une vidéo vérifiée confirme l’endroit où un garçon de 12 ans a été abattu

- La nouvelle loi sur la cybercriminalité restreint indûment la liberté d’expression

Amnesty International a exhorté les autorités togolaises à enquêter comme il se doit et à sanctionner tous les responsables d’une série de morts survenues au cours des manifestations de la semaine dernière.
Depuis le 8 décembre, au moins quatre personnes ont été tuées dans des actes de violence liés aux manifestations, dont un garçon de 12 ans qui a reçu une balle dans la tête. Des affrontements entre manifestants et forces de sécurité ont été signalés dans tout le pays. De nombreux manifestants ont été blessés par balles dans la capitale Lomé et dans la ville de Sokodé, au nord du pays. Les manifestants ont également brûlé des pneus et érigé des barricades dans la rue. Quatre membres des forces de sécurité ont été blessés.

«Même après la mort d’un enfant, les autorités togolaises continuent d’alimenter la violence en déployant des militaires armés sur des sites de protestation, ce qui risque d’exacerber une situation déjà tendue, a déclaré Evelyne Petrus Barry, directrice du programme Afrique occidentale et centrale d’Amnesty International.

«Alors que les pressions s’intensifient à l’approche des élections, nous exhortons les autorités à respecter le droit de réunion pacifique et à prendre toutes les mesures nécessaires pour que ces affrontements ne fassent plus de victimes. Ils doivent également mener des enquêtes approfondies, indépendantes et impartiales sur la mort des manifestants et veiller à ce que tous les responsables soient traduits en justice.»
Les experts en vérification numérique d’Amnesty International ont pu authentifier une série de vidéos de sites de démonstration qui semblent avoir été filmés le 8 décembre.

Une vidéo a confirmé que le garçon de 12 ans a été tourné dans le quartier de Togblékopé, à environ 5 km au nord de la capitale Lomé. Une autre vidéo montre un membre des forces de sécurité dans une camionnette noire visant un groupe de manifestants avec un fusil à lunette.

Le Ministère de la sécurité et de la protection civile a par la suite reconnu que des membres des forces armées, y compris le chef d’état-major militaire, étaient montés à bord du véhicule. Deux autres personnes ont été tuées à Sokodé le 10 décembre et des dizaines d’autres ont été blessées.

Amnesty International s’est entretenue avec un homme de 19 ans de Sokodé qui a reçu une balle dans le pied. Il l’a dit à Amnesty International :
«Le 10 décembre, j’étais assis sur la place publique quand j’ai vu des gens courir. Quand je me suis levée, j’ai senti une brûlure et j’ai réalisé que du sang sortait de mon pied gauche. (...) Quand on m’a amené à l’hôpital, on m’a retiré des choses[granules] de mes plaies...»

Au début du mois, un groupe de 14 partis d’opposition a rejeté la date du 20 décembre pour les élections législatives et a appelé à des réformes pour des élections équitables et transparentes.

Les manifestations étaient prévues entre le 8 et le 18 décembre. Le 6 décembre, le ministre de l’Administration territoriale a publié une déclaration interdisant les manifestations, faisant état d’un «risque très élevé de graves atteintes à l’ordre public».

Amnesty International considère que les manifestations dans le pays ont été interdites pour des motifs vagues et arbitraires et contreviennent aux obligations internationales du Togo de respecter le droit de réunion pacifique. Malgré l’interdiction, l’opposition a décidé de poursuivre les manifestations, qui ont ensuite été dispersées par les forces de sécurité.
Ces violences s’inscrivent dans le contexte d’une intensification de la répression du droit à la liberté d’expression au Togo.

Le 7 décembre, l’Assemblée nationale du Togo a adopté une loi sur la cybersécurité qui restreint considérablement la liberté d’expression. Elle érige notamment en infraction pénale la publication de fausses informations avec une peine pouvant aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement, les atteintes à la moralité publique avec une peine pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et la production, la diffusion ou le partage de données qui portent atteinte à «l’ordre, la sécurité publique ou la dignité humaine».

La loi contient également de vagues dispositions relatives au terrorisme et à la trahison, qui sont assorties de lourdes peines pouvant aller jusqu’à 20 ans d’emprisonnement et qui pourraient facilement être utilisées à mauvais escient contre les dénonciateurs et autres personnes dénonçant des violations des droits humains. La loi accorde également des pouvoirs supplémentaires à la police, notamment en matière de surveillance des équipements de communication ou informatiques, sans contrôle judiciaire adéquat.

«Les autorités devraient abroger ou amender substantiellement cette loi pour s’assurer qu’elle est conforme au droit et aux normes internationales en matière de droits humains «, a déclaré Evelyne Petrus Barry.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le service de presse d’Amnesty International : press@amnesty.org ou téléphoner au : +221 33 869 82 31 ; +221776586227.

Twitter : AmnestyWARO



Togo  - Le transfert de Klidjè au Tout-Puissant Mazembe finalement avorté? iciLome - [6/25/2019]

Alors qu’il a été annoncé un terrain d’attente entre Thibault Klidjè et le club Tout-Puissant Mazembé de Lubumbashi pour un transfert d’une durée de 5 ans, le jeune attaquant aurait changé d’avis à la dernière minute.


Togo  - Silence sépulcral dans les banques à Lomé iciLome - [6/25/2019]

Les employés des banques ont maintenus le mot d’ordre de grève de trois jours lancé par le Syndicat des Employés et Cadres des Banques, des Etablissements Financiers et des Assurances du Togo (SYNBANK) pour réclamer le respect du code du travail togolais, la réintégrations des 9 employés de NSIA licenciés et le départ des deux directeurs de NSIA-Vie et NSIA-IARDT.


Togo  - SYNBANK maintient sa grève de 72 heures, après l’AG de ce matin iciLome - [6/25/2019]

L’intervention du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, Gilbert Bawara pour concilier les positions du le Syndicat des employés et cadres des banques et établissements financiers et des assureurs du Togo (Synbank) et le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d'Assurances (Synasur) et des responsables du NSIA, n’a presque rien donné.


Togo  - Locales 2019 : Bafilo en harmonie avec le PDP iciLome - [6/25/2019]

L'ambiance était indescriptible vendredi dernier dans la ville de Bafilo. Et pour cause, le Parti Démocratique Panafricain (PDP), fort de sa délégation, était en campagne dans la ville aux côtés de ses candidats.


Togo  - Grève du Synbank : Fidelia Assurances accusée de trahir le mot d’ordre iciLome - [6/25/2019]

Alors que le Syndicat des employés et cadres des banques et établissements financiers et des assureurs du Togo (Synbank) et le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d'Assurances (Synasur) démarrent une grève sèche de 72 heures à compter de ce mardi sur toute l’étendue du territoire, avec la fermeture des banques, établissements financiers et compagnies d’assurances, la société Fidelia Assurances a ouvert ses portes, faisant ainsi fi du mot d’ordre de grève.


Togo  - Judo : Clarisse Agbegnenou, la reine incontestée en Europe iciLome - [6/25/2019]

Pour la quatrième fois, la Franco-togolaise a été sacrée championne d’Europe de Judo. C’était ce dimanche 23 juin aux Jeux européens de Minsk, la capitale de la République de Biélorussie.


Togo  - Nathaniel Olympio : « Tous les ingrédients de la crise sont encore solidement en place » iciLome - [6/25/2019]

La crise sociopolitique togolaise n'est pas encore résolue, elle reste entière. En tout cas, c'est ce que pensent les responsables du Parti des Togolais. Devant les médias ce mardi matin à Lomé, ils demandent au gouvernement d'apporter de "vraies solutions" aux frustrations des Togolais. Dans sa déclaration liminaire, le Parti des Togolais exhorte également l'Etat togolais à valoriser le statut de ses citoyens. Lecture!


Togo  - Les évêques du Togo vent debout contre la pédophilie dans l’Eglise iciLome - [6/25/2019]

La Conférence des évêques du Togo (CET) a tenu, du 18 au 21 juin dernier, sa CXXI ème session ordinaire. Au sortir de cette assise, des décisions sérieuses ont été prises, notamment la création de bureaux ecclésiastiques de signalement d’abus sexuels.


Togo  - Locales 2019/Me Apévon : « Saisissons l’opportunité pour recréer l’espoir dans nos communautés de base » iciLome - [6/25/2019]

La campagne électorale pour le compte des municipales tirent lentement à sa fin. A la Coalition des 14, l'heure au lancement du dernier appel.


Togo  - Faux et usage de faux à la brigade motorisée : Le Commandant mis aux arrêts iciLome - [6/25/2019]

Le commissaire de Police Vincent Aklesso Abalo et ses complices, les officiers Ouro et Djassim, tous de la brigade motorisée, sont mis aux arrêts depuis le lundi 17 juin dernier. Selon les informations rapportées par notre confrère Gapola.net, ils sont accusés de délivrer de faux reçus aux propriétaires de véhicule en infraction lors des rafles.


Togo  - Affaire NSIA – SYNBANK : Le gouvernement intervient iciLome - [6/25/2019]

L’Etat togolais entend mettre fin au bras de fer entre l’entreprise NSIA et le Syndicat des Employés et Cadres des Banques, des Etablissements Financiers et des Assurances du Togo (SYNBANK). Le ministre en charge de la Fonction publique Gilbert Bawara a reçu hier lundi les responsables du SYNBANK et le Directeur général de NSIA-Togo.


Togo  - Nicolas Lawson : « Au Togo, nous ne voulons plus de malheureux, ni de pauvre et ni d’oppresseur » iciLome - [6/25/2019]

Il revient avec un nouveau message au peuple togolais. Cette fois-ci, Nicolas Lawson, président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR), puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait une « supplication pour le salut national ». Lisez plutôt !


Togo  - Gal Yark Damehame : « Dans la sous-région, le Togo est le pays où les gens manifestent beaucoup » iciLome - [6/25/2019]

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général Yark Damehame, a été l'invité dans l'émission Audi-Actu sur la radio Victoire FM ce lundi matin.


Togo  - L’ambassadeur du Togo au Nigéria saisi sur l’affaire des Ibos lynchés dans le quartier Hédzranawoé iciLome - [6/24/2019]

Le gouvernement Nigérian a interpellé l’ambassadeur togolais résident au Nigéria pour plus d’explications sur l’incident survenu dans le quartier Hédzranawoé le lundi dernier et qui a failli coûter la vie à 5 Ibos, des ressortissants nigérians.


Togo  - Campagne électorale 2019 : Adjamagbo-Johnson promet une gestion transparente des communes iciLome - [6/24/2019]

Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, tête de liste de la Coalition des 14 dans la commune Ogou 1, poursuit sa campagne électorale pour le compte des prochaines élections locales.


Togo  - Les adieux du Togo à Sylver MINKO MI-NSEME, Ambassadeur du Gabon en fin de mission au Togo iciLome - [6/24/2019]

Un dîner d'adieu a été offert dimanche 23 juin 2019 à Lomé par le gouvernement togolais à Dr Aboubakar Sylver MINKO MI-NSEME, ambassadeur de la République gabonaise au Togo, a appris l'Agence de Presse AfreePress. Un dîner pour marquer la fin de la mission au Togo de celui qui est devenu depuis quelques années, le doyen du corps diplomatique au Togo.


Togo  - Locales 2019 : Jean Kissi est maintenant dans la course iciLome - [6/24/2019]

Le Secrétaire national du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) ne ratera pas les prochaines élections locales. Sa liste, entre-temps rejetée, a été finalement repêchée par la Cour Suprême.


Togo  - Revue de presse du lundi 24 juin 2019 iciLome - [6/24/2019]

A la Une : encore et toujours les élections locales


Togo  - Lynchage des 5 Ibos : La jeune fille à l’origine de l’incident activement recherché par la police iciLome - [6/24/2019]

Intervenant ce matin sur radio Victoire Fm, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehane est revenu sur l’incident qui a failli coûter la vie à 5 ressortissants nigérians (Ibos) dans le quartier Hédzranawoé, il y a 8 jours déjà.


Togo  - Elections locales : Les spécimens des bulletins de vote sont disponibles iciLome - [6/24/2019]

Les spécimens des bulletins de vote sont désormais disponibles au siège de la Commission nationale indépendante (CENI), et dans les Commissions électorales locales indépendantes (CELI).


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « L’ANC est l’auteur de bindjé gué bindjé » iciLome - [6/24/2019]

« Bindjé gué bindjé », c’est le cri de ralliement et de mobilisation utilisé par les militants et sympathisants du Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, depuis les événements du 19 août 2017. Ce parti à l’emblème de cheval a toujours revendiqué la paternité de ce slogan.


Togo  - Adjamagbo réagit suite à l’incident survenu samedi lors de la campagne du parti ANC iciLome - [6/24/2019]

Jeudi dernier, les populations de Sokodé ont hué une délégation de l'Alliance nationale pour le changement (ANC), conduite par son président dans le cadre de la campagne électorale dans le cadre des élections locales du 30 juin prochain. Dans un Tweet, Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson a déploré cet incident et lancé un appel à l’endroit de ses compagnons de lutte, tout en les invitant à faire preuve de tolérance.


Togo  - Un présumé voleur de moto brûlé vif à Avepozo à Lomé iciLome - [6/24/2019]

La vindicte populaire a encore de beaux jours devant elle. Malgré les sensibilisations organisées à l’endroit des populations, le phénomène ne semble pas connaître du recul. Il arrive même des fois où des innocents font les frais de cette justice populaire. Les riverains d’Avepozo se sont réveillés ce matin avec un cadavre dans leur quartier.


Togo  - Journée internationale de la veuve : Le FONDAVO a respecté la tradition iciLome - [6/24/2019]

Dans le cadre de la « Journée internationale de la veuve » célébrée chaque 23 juin, le Fond d’Aide Aux Veuves et Orphelins (FONDAVO), en partenariat avec l’Ecole Supérieure des Affaires (ESA) et le Cabinet Audit Expertise Comptable (AEC), a organisé trois (3) jours d’activités avec ses membres, veuves à Lomé. Thème choisi pour cette 9è édition, « la veuve face aux enjeux du développement durable ».


Togo  - Campagne électorale : La C14 observe un break... iciLome - [6/24/2019]

11e jour de la campagne électorale dans le cadres des municipales du 30 juin prochain. Partis politiques et candidats indépendants continuent leurs opérations de charme à l’endroit des populations dont ils sollicitent les suffrages. Parmi ces « charmeurs » se trouve également la Coalition (C14) qui sillonne le territoire national.


Togo  - Campagne électorale pour les locales : Grand meeting et Caravane à Dapaong et Tandjouaré iciLome - [6/24/2019]

Le Parti démocratique panafricain (PDP) continue dans la fièvre de la campagne électorale. Son caravane a mis en ébullition la ville de Dapaong le jeudi le 20 juin dernier. Une gigantesque caravane aux couleurs du parti a sillonné les grandes artères de la ville pour finalement stationner devant le stade de la ville où s'est tenu un grand meeting.