Enrôlement des mineurs dans la zone 2 : Prof. Kodjona Kadanga dit n’avoir pas encore eu vent
Malgré les nombreuses images qui circulent sur les réseaux sociaux, faisant état de recensement de mineurs dans les Centres de Recensement et de Vote (CRV) au nord du pays, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) controversée surprend plus d'un et soutient que ces informations ne sont que des « rumeurs ».
« Enrôlement des mineurs, je n'en ai pas encore eu vent. Si j'ai eu vent, ce sont des rumeurs. C'est que je peux dire à cette étape-là », a déclaré Prof. Kodjona Kadanga.

Pour le président de la CENI controversée et décriée par la majorité des Togolais, même si l'enrôlement des enfants dans les CRV dans la zone 2 est avéré, il y aura des apurements et ces mineurs ne seront pas pris en compte dans le fichier électoral définitif.

« En tout état de cause, et je peux vous rassurer, pour pouvoir arriver à un fichier fiable, il y a des étapes qui répondent aux standards internationaux. Cela passe par les apurements du fichier originel et on peut aller jusqu’aux contentieux pour avoir un fichier fiable. Et donc, si ces cas sont avérés, je peux vous assurer que ces cas ne seront pas pris en compte, d'autant plus qu'il y a tout un processus pour pouvoir les détecter et pour pouvoir les sortir du fichier définitif », a-t-il fait croire.

Intervenant ce matin sur les ondes de Victoire Fm, le député Jean Kissi du Comité d'Action et du Renouveau (CAR, parti membre de la C14) a balayé du revers de la main ces arguments du Prof Kodjona Kadanga.

Selon l’acteur politique, si on n’est pas en mesure de dire à quelqu’un qui se présente physiquement qu’il est un mineur, ce n’est pas une machine qui le dira.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019