Énergie solaire : Le projet CIZO retenu parmi les initiatives modèles du Compact With Africa du G20
L’initiative CIZO lancée en décembre dernier vient d’être désignée comme projet phare et modèle parmi les programmes lancés dans les pays disposant du label CWA.
« Si le Président français Emmanuel Macron a spécialement invité son homologue Faure Gnassingbé à la 2e édition du « One Planet Summit » à New York en fin du mois de septembre dernier, c’est parce que, entre autres, le Togo excelle dans la mise en place de solutions innovantes dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables ». C’est en tout cas, ce qu’indique le gouvernement togolais dans un communiqué rendu public dimanche 14 octobre 2018.

Selon cette communication, le Togo vient d’obtenir la sélection du projet CIZO par le CWA et a reçu un soutien de l'Union européenne via la Banque africaine de développement à travers le programme de financement Distributed Energy Service Companies (DESCO) avec l’installation très prochaine de 100.000 systèmes solaires domestiques hors réseau pour un coût total de 20 à 25 millions d’euros. Tous ces soutiens ont été rendus possibles grâce aux résultats engrangés par le Togo à travers ses initiatives destinées à promouvoir les énergies renouvelables.

Avec cet accompagnement, le Togo peut désormais multiplier ses initiatives et développer le secteur de l’énergie solaire à l’instar du projet CIZO sur lequel le gouvernement travaille avec deux partenaires à savoir : Soleva et la compagnie britannique BBOXX, spécialisés dans l’électrification solaire décentralisée. Le projet CIZO vient d’ailleurs d’être retenu parmi les initiatives modèles du Compact With Africa du G20. Ce qui lui ouvre la voie à plus d’investissements, plus d’attractivité et plus d’ouverture sur le monde économique, se réjouissent les autorités togolaises.

Il faut rappeler que le projet CIZO a été lancé en décembre 2017 par le Président de la République. Il est financé essentiellement par des capitaux privés à hauteur de 68 milliards de FCFA sur 5 ans. Sur cette période, 9000 emplois, dont 5000 directs, seront créés.

« En effet dans le cadre de ce projet, l’État togolais a mis en place un réseau national d’agents de distribution de monnaie électronique pour la Poste, et créé cinq académies solaires régionales pour la formation de 2500 techniciens. Selon le gouvernement, 2 millions de Togolais auront accès à l’électricité et le taux d’électrification passera de 7% à 40% sur les cinq années à venir. La course pour un accès universel à l’électricité d’ici à 2030 est lancée », annonce le communiqué.

A.Y.


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019