Togo Afrique Monde
Togo  -

Travaux Publics/Impunité : Qui protège Ninsao Gnofam dans ses dérives ?


Il est incontestablement l’un des ministres les plus controversés de ces dernières années. Son nom est collé à tous les scandales qui entachent les travaux publics (routes, port, aéroport); mais contre toute attente, il a toujours survécu à tous les remaniements ministériels. Simple agent de la BTD (Banque Togolaise pour le Développement) avant d’être appelé au gouvernement, cet homme est devenu en quelques années l’un des ministres les plus riches du gouvernement de Faure Gnassingbé.

Ses comptes bancaires sont suffisamment bien garnis et ses réalisations immobilières au pays et à l’extérieur suscitent curiosité et colère des Togolais. Le scandale le plus retentissant sous son autorité est la route Lomé-Vogan-Anfoin. Les 26 milliards se sont mystérieusement volatilisés et les arguties débitées par ce ministre devant les députés lors d’une interpellation ont frisé le ridicule. A cela il faut ajouter l’autre scandale, celui des contournements de Bafilo et Aledjo qui sont en train d’être refaits pour une deuxième fois. Là aussi, les milliards ont pris une autre destination.

Le très suffisant Ninsao Gnofam, celui qui affirme avoir la confiance totale de Faure Gnassingbé malgré tous les dossiers de corruption qui lui collent à la peau, n’est plus un homme à présenter. Derrière ses lunettes foncées qu’il adore se cache un des plus grands ‘’voleurs de la République’’ qui bénéficie d’une impunité déconcertante. Il a réussi à installer dans son département en quelques années une véritable mafia dont les ramifications se retrouvent dans d’autres ministères.

Pourquoi AGEROUTE-TOGO a été torpillé ?

La création de cette agence annoncée à grand renfort de publicité et qui devrait permettre d’assainir un tant soit peu le secteur de ces magouilles et combines, n’a pas fait long feu. L’actuel ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et des collectivités locales Payadowa Boukpessi était pressenti pour la présidence du conseil d’administration pendant que le poste de DG était destiné à l’actuel patron de la SAFER. Le ministre de l’Economie et des Finances d’alors et son sulfureux collègue des Travaux Publics se sont organisés pour saborder cette agence qui, de toute évidence, était une menace pour leurs intérêts. C’est l’époque où la fameux préfinancement des travaux était leur jeu favori, avec une entreprise locale aujourd’hui en faillite qui était dans leurs bonnes grâces. AGEROUTE a été finalement dissoute sans aucune raison officielle.

Depuis, une nouvelle agence rattachée à la présidence a vu le jour, mais sans grand succès. Comme pour le cas d’AGEROUTE, tout est fait pour torpiller la nouvelle agence alors que le conseiller chargé de ce dossier a déposé son rapport depuis un temps. Le sieur Ninsao Gnofam est finalement devenu le seul décideur à bord du secteur des BTP, avec tout le boulevard de la corruption et des retro- commissions ouvert devant lui. Son ministère est celui qui compte le plus de responsables intérimaires. De l’audit commis par l’Etat via un cabinet sénégalais pour identifier les dysfonctionnements dans les ministères, seul celui des Travaux Publics n’a pas traduit les recommandations dans les faits.

Ce ministère se retrouve finalement avec plusieurs directions aux mains des intérimaires. On peut citer le Directeur Général des Travaux Publics, le Directeur Général des Routes, le Directeur Général de la Planification, le Directeur Général de l’Entretien Routier qui sont tous des intérimaires depuis des années. Ce dysfonctionnement grave profite au ministre qui concentre presque tous les pouvoirs de décision à son niveau.

Préférence des entreprises étrangères au détriment des locales

Etant ainsi le seul décideur à bord et au vu de sa soi-disant proximité avec Faure Gnassingbé qu’il vante partout NinsaoGnofam n’en fait qu’à sa tête, parfois en violation des textes de passation des marchés en vigueur. Sa préférence, ce sont les entreprises étrangères avec lesquelles il fait souvent des deals juteux. Ces entreprises sont souvent conseillés de casser le prix de leurs offres pour pouvoir obtenir les marchés. Une fois le marché obtenu, il leur est accordé au cours de l’exécution un avenant qui sert en réalité d’un fonds de partage entre les acteurs de la chaine. Plusieurs cas de détournements des fonds lors des exécutions des marchés se font sur les fameux avenants.

Il y a quelques mois, nous avions dénoncé dans nos colonnes l’attribution des travaux d’assainissements du canton de Togblékopé à SATOM alors que ce marché avait été gagné par l’entreprise GER. Ninsao Gnofam avait évoqué une certaine raison d’Etat (un clin d’œil du régime de Faure à la France) pour sacrifier GER et remettre le marché à ses amis de SATOM en toute intégralité, c’est-à-dire sans possibilité de fractionnement ou de sous-traitance. Il en est de même d’une entreprise tunisienne, CHABANE, décriée au Benin pour la mauvaise qualité de ses travaux mais qui bizarrement, se retrouve dans les bonnes grâces de Ninsao Gnofam.

Au moment où la dette du Togo s’envole et fait l’objet de plusieurs reportages comme celui effectué par RFI la semaine dernière, les milliards empruntés chez des partenaires, notamment chinois que les contribuables doivent rembourser sur 20 ou 30 ans, se retrouvent en grande partie dans les poches de quelques ‘’voleurs de la République’’. Il faut démanteler cette mafia qui endette le Togo pour des infrastructures de piètre qualité.

Il est temps d’arrêter ce monsieur dans ses dérives, ses combines, ses magouilles qui font tant de torts au secteur des Travaux Publics. Nous reviendrons dans un prochain article sur les manœuvres en cours dans l’attribution de nouveaux marchés de route.

Bon à suivre !



Togo  - L’essentiel de ce mercredi 21 novembre 2018 sur icilome.com iciLome - [11/21/2018]

La crise politique togolaise constitue les principaux sujets traités à la une de votre site icilome.com ce mercredi 21 novembre 2018.


Togo  - Taxi Presse du mercredi 21 novembre 2018 iciLome - [11/21/2018]

Saint Eric Gato et ses confrères Olivier Adja du site d'information afreepress.info, Jean Paul Agbo du journal Focus Info, Tchakala Halirou de Courrier de la République et Isidore Akollor de l'hebdomadaire Actu Express, décryptent l'actualité sociopolitique du pays dans l'émission "Taxi Presse de ce 21 septembre 2018. Bonne écoute!


Togo  - Pasteur Bavon: 'La CEDEAO ne devrait pas miser trop sur les législatives' iciLome - [11/21/2018]

Pasteur Johannes Bavon, président du Front des Architectes de la République (FAR) a été l'invité dans l'émission "Audit-Actu" ce mercredi sur la radio Victoire Fm. L'homme de Dieu s'est prononcé sur plusieurs sujets brûlants de l'actualité sociopolitique du pays. Bonne écoute.


Togo  - Revue de presse du 21 novembre 2018 iciLome - [11/21/2018]

Le quotidien LIBERTÉ, LA MANCHETTE et LA DÉPÊCHE sont les trois journaux parvenus ce mercredi matin à la Rédaction d’iciLome.com.


Togo  - L’édition 2018 de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique célébrée à Lomé AfreePress - [11/21/2018]

La communauté internationale a célébré mardi 20 novembre 2018, la Journée de l’industrialisation de l’Afrique. Au Togo, cet évènement a été commémoré à travers une manifestation organisée par le ministère de l’Industrie et du Tourisme.


Togo  - Université de Lomé : SEET et doctorants en AG ce matin iciLome - [11/21/2018]

La misère faite aux doctorants et aux étudiants en Master par les autorités universitaires et le ministre en charge du secteur a été au menu d’une rencontre entre la Synergie des élèves et étudiants du Togo (SEET) et la presse mardi à Lomé.


Togo  - Crise politique : La mise en garde de la Conférence des Evêques iciLome - [11/21/2018]

La session ordinaire de la Conférence des Evêques du Togo s’est à nouveau tenue à Lomé et à Aného du 12 au 16 Novembre dernier. Une des occasions privilégiées par l’Église catholique au Togo pour se prononcer sur la situation sociopolitique du pays. Dans le communiqué ayant sanctionné les travaux de cette troisième session ordinaire de l'année 2018, la CET met en garde contre le processus électoral tel qu'il est conduit en ce moment par la CENI. Suivez plutôt le communiqué final de la CET.


Togo  - Rapport définitif de l’expert de la CEDEAO : Faure Gnassingbé dans de beaux draps iciLome - [11/21/2018]

Les choses se précisent quant au texte de l’expert constitutionnaliste commis par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour proposer un projet de loi portant réformes constitutionnelles au Togo. Le rapport définitif et authentique remis aux chefs d’Etat de l’institution communautaire, aux Facilitateurs et dont la Coalition des 14 partis de l’opposition a également eu copie, présente un autre visage de ce seront ces réformes.


Togo  - Les activistes africains demandent la libération de Folly Satchivi - - [11/21/2018]

Ces activistes africains regroupés dans plusieurs mouvements et associations viennent de saisir l’Union africaine, l’ONU et des ambassades occidentales. Lire la lettre !


Togo  - Média : Sokodé accueille du 27 au 30 novembre, les JPO de la presse togolaise AfreePress - [11/21/2018]

C'est parti pour la 5e édition des Journées Portes Ouvertes du Conseil national des patrons de presse (CONAPP).


Togo  - Le Togo et l’UE organiseront en 2019 “un Forum des Affaires Togo-UE” - - [11/21/2018]

L'annonce a été faite mardi lors de la 19e session du dialogue Togo -UE tenue à Lomé. L’Union Européenne et le Togo se sont accordées mardi à Lomé, pour organiser au deuxième trimestre 2019 “un Forum des Affaires Togo-UE”.


Togo  - L’UE invite à la « tenue d’élections crédibles et transparentes »… iciLome - [11/21/2018]

A la 19e session du dialogue politique Togo-UE tenue ce mardi à Lomé, le processus électoral en cours s’est invité au débat. C’était en présence des membres du gouvernement togolais, notamment de Gilbert Bawara, Payadowa Boukpessi, Kossi Assimadou et Robert Dussey, dont le ministère a accueilli cette rencontre.


Togo  - L’ambassadeur de France s’est rendu au vernissage d’une exposition pour l’association NOHA iciLome - [11/21/2018]

Vendredi 16 novembre, l’ambassadeur de France, M. Marc VIZY, s’est rendu au vernissage d’une exposition des jeunes artistes du collège Saint Joseph organisée par l’association NOHA.


Togo  - Comuniqué de presse du PRR du 20 Novembre 2018 iciLome - [11/21/2018]

VIVE LA CRISE !


Togo  - Réformes constitutionnelles : La CEDEAO désavoue le RPT/UNIR Lalternative-togo.com - [11/21/2018]

Le régime RPT/UNIR vient d’enregistrer un cinglant désaveu de la part de la Commission de la CEDEAO par rapport à la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles. En effet, alors que l’institution communautaire avait recruté un expert en droit constitutionnel, en l’occurrence le Prof Allioune Badara Fall pour soumettre un texte portant réforme (dont nous avions publié le rapport dans la précédente parution), le régime cinquantenaire, fidèle à ses méthodes de fourberie, s’était précipité pour envoyer un vieux texte dénué de toute substance sur la table des députés. Seulement, son étude en commission des lois, étape qui devrait baliser la voie à son adoption en plénière, a été reportée sine die. Cette sortie de la Commission de la CEDEAO en date du 18 novembre sonne comme un recadrage au gouvernement de Faure Gnassingbé qui s’entête dans ses dérives.


Togo  - L’essentiel de ce mardi 20 novembre 2018 sur icilome.com iciLome - [11/20/2018]

La politique domine l’actualité sur icilome.com ce mardi 20 novembre 2018.


Togo  - RFI dans le viseur du régime de Faure Gnassingbé iciLome - [11/20/2018]

Le régime de Faure Gnassingbé n'aime plus la façon dont le confrère Peter Sassou Dogbé, correspondant de RFI au Togo, traite les informations, notamment la crise sociopolitique dans le pays. Le gouvernement, à travers le ministre en charge de la Communication, a saisi la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) qui, à son tour, a contacté Paris.


Togo  - Taxi Presse du lundi 19 novembre 2018 iciLome - [11/20/2018]

Saint Eric Gato et ses confrères Michel Tchadja du journal Wara les vainqueurs, Jacques Djakouti (Éditorialiste), Gérard Weissan du journal Sikaa et Elom Attissogbe du journal La Nouvelle Tribune, décryptent l'actualité sociopolitique et sportive du pays dans l'émission "Taxi Presse de ce 19 novembre 2018. Bonne écoute.


Togo  - Nicolas Lawson: « Les protagonistes de la crise nous prennent en otage » iciLome - [11/20/2018]

Les dernières évolutions de la situation sociopolitique et économique du Togo inquiète, au plus haut point, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR). Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi, Nicolas Lawson estime que les protagonistes de la crise sociopolitique prennent en otage tout le pays. "Ils jouent à leur jeu habituel depuis 28 ans. Et leur ballon de jeu actuellement est Monsieur Faure Gnassingbé. Les protagonistes de la crise cohabitent gentiment à l'Assemblée Nationale, s'octroient de confortables rémunérations et font échec aux projets et aux propositions de réformes. Leur mandat vient d'être prorogé, alors tout va bien jusqu'aux prochaines élections avec les fraudes, les violences et puis tout recommence. Le peuple n'est qu'un instrument, il sert aux uns comme aux autres", a-t-il regretté. Suivez plutôt l'intégralité de son communiqué en audio.


Togo  - Les Togolais sur le rapport de l'expert de la CEDEAO iciLome - [11/20/2018]

Suite au report de l'étude en commission du projet introduit par le gouvernement, comment obtenir le consensus autour d'un texte de révision constitutionnelle au Togo ? C'est le thème retenu ce mardi matin dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM. Sur 16 intervenants, 3 ont estimé que le chef de l’État Faure Gnassingbé, une fois le texte adopté, devrait avoir encore la possibilité de briguer deux autres mandats. 2 des intervenants ont estimé qu'il faut couper la poire en deux, c'est-à-dire qu'on adopte le texte, on considère que le mandat actuel est le premier et qu'il a encore la possibilité de briguer un dernier mandat. Les 11 autres intervenants ont estimé que la formule "En Aucun Cas" ne devrait poser aucun problème. C'est-à-dire qu'une fois le texte adopté, cela devrait immédiatement mettre Faure Gnassingbé qui est actuellement à son 3e mandat, hors course. Suivez plutôt!


Togo  - Amélioration du climat des affaires : Les magistrats à l’école des textes de l'OHADA AfreePress - [11/20/2018]

Lomé accueille depuis lundi 19 novembre 2018, une session de formation de cinq (5) jours dédiée aux réformes de l'acte uniforme sur les sûretés et recouvrements des créances. La rencontre regroupe les magistrats togolais et le personnel du Centre de Formation des Entreprises (CFE).


Togo  - Réformes constitutionnelles : La CEDEAO recadre le gouvernement iciLome - [11/20/2018]

L’on comprend mieux aujourd’hui pourquoi l’Assemblée nationale a reporté sine die, jeudi dernier, l’examen du projet de loi portant réformes constitutionnelles, un texte envoyé par le gouvernement à la table des députés. Par la suite, le gouvernement a retiré son projet de loi. La pression internationale, notamment de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est donc passée par là.


Togo  - Litige foncier : Le CRAPH s’inquiète de la situation dans le canton d’Abobo iciLome - [11/20/2018]

Les collectivités Zoumakpe-Dara et Guidigna se disputent depuis plusieurs années, un lopin de de terrain à Lébé-Lowoè dans le canton d’Abobo. Le Comité de réflexion et d’action pour la promotion des droits de l’Homme (CRAPH)s’en inquiète et alerte les autorités compétentes.


Togo  - Le MCD de Me Tchassona Traoré exige de meilleures conditions d'organisation des élections iciLome - [11/20/2018]

Après avoir appelé, contre toute attente, ses militants et sympathisants à se faire recenser lors de la session de rattrapage, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD) dans un communiqué rendu public, demande au gouvernement la révision du chronogramme du processus électoral.


Togo  - Gestion durable des terres : Le Guide des bonnes pratiques en étude à Tsévié AfreePress - [11/20/2018]

Les principaux acteurs du secteur agricole et environnemental sont réunis depuis le 10 novembre 2018 à Tsévié (35 km au nord de Lomé) en rencontre régionale axée sur l'examen du Guide simplifié des bonnes pratiques agricoles sur la gestion durable des terres et le changement climatique.


Togo  - Célébration du mariage civil, c’est désormais possible à la Préfecture d’Agoè-Nyivé AfreePress - [11/20/2018]

Les populations d’Agoè et de ses environs n’auront plus besoin de se rendre au centre de la capitale togolaise pour s’unir devant le maire. Ils ont dorénavant la possibilité de le faire à la préfecture d’Agoè-Nyivé.