Togo Afrique Monde
Togo  -

Affaire Bolloré : Un Imbroglio Politiquo-Judiciaire


Fin Avril, Vincent Bolloré propriétaire entre autres du Groupe Bolloré et Canal+ a été mis en examen en France pour des soupçons de corruption dans l’attribution à son groupe des concessions portuaires en Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Port autonome de Lomé (Togo) et celui de Conakry (Guinée). L’homme d’affaires français n’a pas tardé pour réagir. Malgré son « amour» déclaré pour l’Afrique, il s’interroge aujourd’hui sur sa présence sur le continent. Dans les deux pays où l’acquisition des marchés publics est pointée du doigt, les autorités ont également réagi. Le point sur cette affaire qui risque de laisser des traces aussi bien en Afrique qu’en France.

« Corruption d’agent public étranger », « complicité d’abus de confiance » et « complicité de faux » sont les trois chefs d’accusation retenus par les juges financiers parisiens contre Vincent Bolloré et deux de ses collaborateurs en l’occurrence Gilles Alix, Directeur général du Groupe Bolloré et Jean-Philippe Dorent, responsable du pôle international d’Havas, filiale du Groupe Bolloré. Ce dernier est accusé « d’abus de confiance». Une affaire qui ne cesse de déferler la chronique en Afrique et en France.

Retour sur l’affaire…

Les magistrats Serge Tournaire et Aude Buresi, connus pour avoir poursuivi Nicolas Sarkozy dans l’affaire du financement libyen de sa campagne en 2007, tentent de déterminer si les dirigeants du groupe Bolloré ont utilisé les activités de conseil politique de Havas, une filiale, pour faciliter l’accession au pouvoir de dirigeants africains et obtenir en contrepartie des concessions portuaires. En effet, Bolloré Africa Logistics (ancienne SDV), une des filiales du groupe en Afrique, avait obtenu la gestion du port de Conakry quelques mois seulement après l’élection d’Alpha Condé fin 2010, et avait remporté la concession à Lomé peu avant la réélection en 2010 de Faure Gnassingbé. Tous les deux étaient effectivement conseillés par Havas. Pour ce faire, les magistrats pensent s’appuyer sur les documents retrouvés lors des perquisitions effectuées en 2016 au siège du groupe. Selon français «Le Monde», ils soupçonnent Havas d’avoir sous-facturé ses services rendus aux deux candidats victorieux pour obtenir, en contrepartie, la gestion de ces concessions portuaires.

Dans un communiqué, le Groupe Bolloré s’offusque contre cette procédure judiciaire lancée contre son PDG. Pour une affaire remontant à près de 10 ans sur des liens supposés entre des campagnes électorales menées par Euro RSCG au Togo et en Guinée, pour quelques centaines de milliers d’euros, et des concessions portuaires lancées et obtenues dans ces pays pour des centaines de millions d’euros, pourtant neuf ans avant les élections au Togo et un an avant l’élection en Guinée, M. Vincent Bolloré a été mis en examen par le juge (Serge)Tournaire », lit-on dans le communiqué. Et de préciser, « M. Vincent Bolloré, qui reste présumé innocent, pourra avoir enfin accès à ce dossier dont il n’a jamais eu connaissance et répondre à ces accusations infondées ». L’homme d’affaire français se dit prêt à coopérer avec la justice de son pays pour faire triompher la vérité. Mais au-delà des arguments non fragiles de ses avocats, il faut se demander si l’image Bolloré était vraiment sainte

Une publicité pas trop surprenante

Bolloré et l’Afrique a toujours été qualifié en polichinelle de relation vicieuse. Si jamais l’empire du breton n’a fait autant objet d’une affaire judiciaire si retentissante sur le continent, ce n’est point parce qu’elle est considérée comme la mère Thérèse sur le continent noir. Dans les couloirs politiques francophones Bolloré était un maillon important dans le dispositif France-Afrique. Le maillon qui obtenait à tour de bras tous les ports et les voies ferrées de Conakry à Douala en passant par Lomé, Cotonou etc… Il se souvient que quand en 2016 les journalistes lors de la formation organisée à leur endroit ont demandé à l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) comment le port Autonome a été concédé à Bolloré pour 35 ans, l’Autorité de régulation des marchés publics s’est trouvée fort embarrassé par la question. En toute réponse, il a été servi aux journalistes qu’il s’agit là d’un contrat d’Etat qui est loin des domaines de compétence de l’Armp. Une réponse qui n’a étonné outre mesure ceux parmi les journalistes qui connaissait ce secret de polichinelle. Tout ceci ajouté au fait que déjà plusieurs fois en France, le magnat breton s’est montré réfractaire aux moindres critiques des journalistes au pont de leur coller des procès assorti d’amendes salées, le profil Bolloré était suffisamment antipathique dans l’opinion critique. Et les esprits que certaines chapelles soupçonnent d’être derrière les méandres judiciaires contre Bolloré n’ont trouvé que du grain à moudre à volonté.

La Guinée a réagi, le Togo aussi

ll y a quelques jours, le ministre guinéen de la Justice, Cheick Sako a affirmé que son pays va « collaborer avec la France ». Bien avant, le porte-parole du gouvernement guinéen avait soutenu que la concession du port de Conakry accordée au Groupe Bolloré était « strictement conforme à la loi ». D’ailleurs pour les autorités guinéennes, « Il n’y a jamais eu de contrat de communication entre Havas et Alpha Condé pour la campagne de 2010, ni d’ailleurs pour celle de 2015. Ce dernier avait sa propre équipe de campagne, et il s’est toujours montré rétif aux grandes agences de communication ». Comme expliqué plus haut, la justice française soupçonne des prestations fournies au candidat Alpha Condé par Havas Worldwide auraient pu être rétribuées en retour, une fois celui-ci élu président, par le sacrifice de Necotrans au profit de Bolloré.

Le Président guinéen a menacé de déballer tous les non-dits dans cette affaire si la justice française fait appel à l’Etat guinéen.

Egalement cité dans l’affaire, le gouvernement togolais est sorti de son silence. Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative qui fait office de porte-parole du gouvernement depuis plusieurs mois a livré la réaction du gouvernement sur une radio privée la semaine dernière. «C’est ridicule, scandaleux, voir même un peu condescendant d’imaginer qu’une agence en communication pourrait avoir une influence quelconque sur une élection présidentielle dans un Etat africain», s’insurge Gilbert Bawara, avant d’ajouter « pour le moment, nous avons des bribes d’information à travers les commentateurs et les journalistes. L’Etat togolais n’a aucun élément fiable du dossier ». Les autorités togolaises se disent également disposées à collaborer avec la justice française pour tirer cette affaire au claire.

Pourtant

Toutefois, le contrat liant Bolloré et l’Etat togolais reste un mystère. En 2016, le Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre avait demandé à voir les termes de ce contrat mais il s’est heurté à un silence. Vraisemblablement, l’épilogue de cette affaire n’est pas pour demain. La procédure déclenchée par les deux juges va surement prendre quelques années.

Koffi Miboussomékpo


Togo  - Fenêtre Sur l'Afrique du 19 mai 2018 Kanal K - [5/19/2018]


Togo  - Crise politique : Marc Vizy dans le déni de la réalité Lalternative-togo.com - [5/19/2018]

Marc Vizy, l’ambassadeur de France au Togo, ne vit pas dans le même Togo que les togolais. Son Togo n’est pas aussi secoué que ça. C’est ce qui ressort de l’intervention du diplomate lors d’une journée de découverte des activités de l’une des entreprises françaises implantées dans la zone portuaire à Lomé.


Togo  - Tournoi des Retrouvailles : 8 clubs en course pour le trophée Sergio Sport à Kpalimé AfreePress - [5/19/2018]

Kpalimé, localité située à 120 Km au Sud-Ouest de Lomé, accueille du 19 au 20 mai 2018, la 11ème édition du "Grand Tournoi des Retrouvailles".


Togo  - Sécurité : Le Togo salue l'engagement des forces de la CEDEAO à lutter contre le terrorisme et l'insécurité AfreePress - [5/19/2018]

La 38ème réunion du Comité des Chefs d'États-majors des pays membres de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a pris fin mercredi à Lomé sur plusieurs recommandations.


Togo  - Un nouveau président à la tête du CONAPP iciLome - [5/19/2018]

Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) au Togo, a tenu son assemblée générale élective ce vendredi 18 mai 2018 à Lomé.


Togo  - Quand Macron paie pour l’autisme politique de Faure au Togo Le Correcteur - [5/19/2018]

C’est très rare pour que cela soit souligné de deux traits. Un président français fréquemment sifflé et interpellé publiquement par des manifestations non pas pour la gestion du pays pour lequel il est élu mais pour la crise politique d’un minuscule pays lointain : le Togo.


Togo  - Université de Kara/Un danger public à ciel ouvert : La clôture du président Sanda érigée au pas de charge effondrée par un simple coup de vent Le Correcteur - [5/19/2018]

L’Université de Kara a été le théâtre de violences aveugles des forces de l’ordre et de sécurité le mardi 8 mai dernier. Des étudiants qui s’organisaient pour des manifestations afin de réclamer leurs allocations de secours ont été violemment gazés et dispersés et des dégâts collatéraux sont insoupçonnables.


Togo  - Dialogue : Togo Debout estime qu’« il faut avancer » sur les autres points iciLome - [5/19/2018]

Ce n’est un secret pour personne. Le dialogue inter-togolais censé résoudre la crise togolaise piétine. La question du retour à la Constitution de 1992, dans sa version originale, reste et demeure l’un des points d’achoppement. Au Front Citoyen Togo Debout, l’on estime qu’il faut avancer, qu’il faut poursuivre les discussions en laissant en jachère ce point de discorde.


Togo  - Ouverture de l’Ambassade américaine à Jérusalem : Le Togo complice du massacre des Gazaouis Lalternative-togo.com - [5/19/2018]

Les Palestiniens protestent contre l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem. Le bilan de leur massacre par les soldats israéliens dans la bande de Gaza le long de la frontière avec Israël, lors des heurts qui ont éclaté le lundi 14 mai dernier, est lourd. Plus de 55 morts et 2400 blessés. Amnesty International évoque un « crime de guerre » et estime, selon Philip Luther, un des responsables de cette ONG, que c’est « un autre exemple horrible du recours excessif à la force et à l’usage de balles réelles d’une manière totalement déplorable par l’armée israélienne ». Et c’est de ce crime que se rend complice le régime de Faure Gnassingbé en soutenant contre vents et marées le déplacement de la capitale d’Israël à Jérusalem.


Togo  - UNHCR : APPEL A MANIFESTATION D'INTERET - - [5/18/2018]


Togo  - Me Kpandé-Adzaré évoque les risques d’une éventuelle élection iciLome - [5/18/2018]

L’avocat, l’un des chantres du Front citoyen Togo Debout (FCTD), met en garde contre une éventuelle élection au Togo au moment où le dialogue est suspendu entre la mouvance et la Coalition des 14.


Togo  - Une entreprise togolaise de jus décroche 2,6 millions € pour produire plus iciLome - [5/18/2018]

La productrice de jus, Jus Délice, vient de bénéficier du fonds Moringa, un fonds capital-investissement destiné aux projets d’agroforesterie en Afrique subsaharienne et en Amérique.


Togo  - Le conseil de Pascal Bodjona explique la décision de la Cour suprême iciLome - [5/18/2018]

Hier jeudi, la Cour suprême constate des anomalies dans la procédure d'enrôlement du dossier de Pascal Bodjona dans l'affaire d’escroquerie dite internationale. L’un de ses avocats en donne les détails.


Togo  - A la découverte des musées du pays iciLome - [5/18/2018]

L’Unesco célèbre, ce vendredi 18 mai 2018, la journée internationale des musées. Pour marquer l’évènement au Togo, le gouvernement togolais organise, du 18 au 27 mai prochain, des journées portes ouvertes à l’endroit de la population sur les musées togolais.


Togo  - Me Raphaël Kpandé Adzaré : « Les élections sans les réformes ne résoudront jamais la crise togolaise » iciLome - [5/18/2018]

Me Raphaël Kpandé Adzaré, 2e porte-parole du Front Citoyen Togo Debout, a été l'invité, ce vendredi, dans l'émission "Audi Actu" sur la radio Victoire Fm. L'avocat s'est prononcé sur plusieurs sujets brûlants de l'actualité sociopolitique du pays. Bonne écoute!


Togo  - Le ministère de l’environnement entre équité et fermeté iciLome - [5/18/2018]

Un séminaire s’est ouvert hier jeudi à Kpalimé, une ville située à 120 km de Lomé. Il est axé sur l’amélioration des performances du ministère en charge de l’Environnement et des Ressources forestières.


Togo  - Les ministres du Conseil de l'Entente en pleine réunion ce vendredi à Lomé iciLome - [5/18/2018]

Le conseil des ministres du Conseil de l’Entente se tient ce vendredi à Lomé. Ce rendez-vous international est présidé par Prof Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine.


Togo  - Les facilitateurs sont-ils impuissants face à la crise togolaise ? iciLome - [5/18/2018]

Alors que les facilitateurs de la crise politique togolaise peinent à lui trouver une solution définitive, le régime en place poursuit les préparatifs des prochaines élections.


Togo  - Revue de presse du 18 mai 2018 iciLome - [5/18/2018]

Le rôle indirect joué par le Togo dans le massacre de Gaza, la multiplication des regroupements politiques sont les principaux sujets traités dans les journaux parus ce matin.


Togo  - Françis Koné présente son trophée Guy Madjé Lorenzo iciLome - [5/18/2018]

L’international togolais a présenté hier jeudi son trophée de FIFA Fair play the best football awards 2017 au ministre en charge des Sports Guy Madjé Lorenzo.


Togo  - Le Front citoyen Togo Debout contre la répression policière et militaire iciLome - [5/18/2018]

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) s'apprête à lancer une campagne contre la répression policière et militaire observée ces derniers jours à Lomé et dans plusieurs villes du pays. Ce sera lors d'une conférence-débat qui se tiendra demain samedi au Centre communautaire de Bè à Lomé.


Togo  - 70 contingents togolais rejoignent la MINUSMA au Mali iciLome - [5/18/2018]

De nouveaux soldats togolais ont quitté hier jeudi Lomé pour une mission de relève au Menaka. Ils renforcent ainsi la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA).


Togo  - Trois chocs pour les ¼ de finale de la Coupe du Togo iciLome - [5/18/2018]

Jeudi, au siège de la Fédération togolaise de football (FTF), a été effectué le tirage au sort des ¼ de finale de la Coupe du Togo, édition 2018. Trois affiches intéressantes sont au programme.


Togo  - Quel type de prières de ces dignitaires UNIR de la Région Centrale? Le Correcteur - [5/18/2018]

Depuis la nouvelle crise du 19 août 2017, la Région Centrale a été la plus affectée. Bien souvent les répressions y sont menées de bout en bout par certains cadres du milieu.


Togo  - Mèche NINA : En attendant une réouverture tumultueuse Lalternative-togo.com - [5/18/2018]

Fermée il y a 3 ans, la société NINA Sarl, spécialisée dans la confection de tissages, de mèches et de perruques rouvre ses portes dans les jours à venir.


Togo  - Faure Gnassingbé, une déception pour le Togo et l’Afrique Etat de siège, bastonnades, séquestrations et violences militaires pour imposer sa présidence à vie Le Correcteur - [5/18/2018]

Les scènes paraissent surréalistes sur toute l’étendue du territoire et c’est malheureusement le quotidien des Togolais. Depuis neuf mois, le Togo a fait de sérieux recul en matière des droits de l’homme et de libertés publiques. Face à la mobilisation des populations pour exiger les réformes en l’occurrence le retour à la constitution de 1992, l’amélioration du cadre électoral, le vote de la diaspora, le pouvoira, peu à peu renoué avec son caractère liberticide et dictatorial.