Le sondage d'Afro-baromètre fâche les militants d'UNIR
Les résultats du sondage réalisé par l'institut Afro-baromètre démangent les supporteurs du champion de la Marina. Depuis hier, sur les réseaux sociaux, les réactions désobligeantes fusent de partout. Certains partisans du parti UNIR sortent de leurs gonds et pondent des critiques amères contre les responsables de cet institut.
Selon les résultats du sondage, 87% des Togolais sont pour la limitation du mandat présidentiel. 70% estiment que le chef de l’État togolais ne doit plus briguer un nouveau mandant en 2020 si ce dernier est limité à deux. 53% des personnes proches du parti UNIR et plus de 90% de personnes proches de l’opposition le pensent. 66% estiment que les Togolais doivent maintenir la confrontation avec le pouvoir pour l’amener à opérer des réformes. 63% des Togolais sont pour le retour à la Constitution de 1992 dans sa version originelle. 77% des Togolais sont pour le vote de la diaspora.

Bien que ces résultats soient le fruit d'une «enquête sérieuse et méthodique », au camp du parti Union pour la République (UNIR) l'on parle d’« une manœuvre », d’« une manipulation » de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Ceci, pour montrer à la face du monde qu’elle est vraiment porteuse des aspirations du peuple. « C’est un sondage de merde. Il n'est pas crédible », lit-on sur la page Facebook d’un militant d’UNIR.

« Quel résultat espériez-vous ? Qui d’entre vous a été contacté pour ce sondage ? Je ne connais personne qui a pris part à cette connerie de sondage. A chacun son sondage, tous les véreux viennent profiter de la crise et faire du chantage », a-t-il ajouté.

Selon certains militants, ce sondage est « partisan », surtout qu’il est basé sur les principales revendications de l’opposition, notamment le retour à la constitution de 1992, vote de la diaspora, départ de Faure Gnassingbé. Le seul sondage qui sera crédible est celui que le peuple aura exprimé à travers les urnes, soutiennent-ils.

Tout porte à croire que les résultats du sondage d’Afro-baromètre ont touché un point sensible des supporteurs du Prince de Lomé II. Selon les informations, mêmes les pontes du régime de Faure Gnassingbé désapprouvent ce sondage.


A. Godfrey


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019