Togo Afrique Monde
Togo  -

François Boko soutient la lutte du peuple togolais


Dans sa parution N° 298 du 8 au 14 avril 2018 l’hebdomadaire panafricain ‘’Jeune Afrique’’ a rappelé au bon souvenir des Togolais ce qu’est devenu François Boko depuis son départ en exil en 2005. Dans la rubrique « Comme le temps passe, ils étaient sur le devant de la scène. Que sont-ils devenus ? », l’auteur revient sur le parcours de cet officier qui, en 2005, a osé dire non au prix de sa vie.

« En 2005, François Boko, alors ministre de l’Intérieur du Togo, avait démissionné pour protester contre la tournure que prenait la transition après le décès de Gnassingbé Eyadema. Il s’était réfugié en France. Les autorités de son pays ayant refusé de lui renouveler ses papiers d’identité, il a fini par être naturalisé français et par reprendre ses activités. Ce Saint-cyrien, par ailleurs docteur en sciences politiques de l’université de Paris-I, a fondé en novembre 2005 JID-Avocats, un cabinet établi à Paris qui a passé des contrats avec l’UE et l’AFD pour conseiller plusieurs Etats d’Afrique sur la réforme de leurs systèmes judiciaires. Actuellement à Niamey, dans le cadre du Projet d’appui à la justice et à la sécurité du Niger, il sera en mai au Maroc, où l’UE finance des reformes identiques à hauteur de 75 millions d’euros. Même s’il exclut de revenir en politique et n’affiche pas ses liens avec l’opposition togolaise, Boko 53 ans, suit de près ses activités et dit « épouser la cause de son peuple ».

A travers ces lignes, on peut retenir quelques enseignements. Le premier, c’est le refus de renouveler à François Boko ses papiers d’identité. C’est un fait d’une extrême gravité qui révèle la vraie face du régime de Faure Gnassingbé qui fonctionne exactement comme son père malgré sa profession de foi : « Lui c’est lui, moi c’est moi ». Refuser de renouveler les papiers d’identité à un citoyen togolais juste pour ses opinions politiques est une violation de la Constitution togolaise et même des conventions internationales sur les droits de l’homme. Comment peut-on en arriver jusque-là lorsqu’on projette ou tente de projeter dans l’opinion l’image d’un dirigeant qui veut faire croire que le Togo a tourné les pires pages de la dictature? Même en France où le débat sur la déchéance de la nationalité est d’actualité, il est impensable de priver un citoyen français de papiers, même si ce dernier a posé des actes contre son pays. Mais au Togo, les dirigeants ont la rancune tenace et sont prêts à aller loin dans leur volonté de nuire et de priver un adversaire politique de ses documents d’identité.

Cette privation de ses droits fondamentaux a contraint François Boko à se naturaliser français. C’est donc au titre de citoyen français qu’il mène depuis quelques années ses activités et missions sur le continent africain. Ceci implique indubitablement une protection de son pays d’adoption. En d’autres termes, ceux qui au sein du système RPT-UNIR avaient tenté de l’assassiner lors d’une de ses missions au Benin et dans une moindre mesure au Tchad, doivent se rendre à l’évidence qu’ils n’ont plus à faire à un citoyen togolais, mais français, a cause de leurs turpitudes.

D’ailleurs lorsqu’il a été sollicité pour être consulté par le Président ghanéen, Facilitateur de la crise togolaise, il a fallu un accord de la France pour que François Boko se rende à Londres. La sobriété du communiqué qu’il a rendu public à l’issue de cette rencontre de plusieurs heures laisse transparaitre l’obligation de réserve liée à ses activités professionnelles.

Enfin, il est tout de même curieux qu’après avoir privé François Boko de ses papiers d’identité, posé des actes attentatoires à sa vie, harcelé les membres de sa famille et ses proches, le régime tente hypocritement à travers plusieurs émissaires, de le convaincre de rentrer au pays sans passer par ceux qui lui ont accordé la protection, à savoir la France.

La deuxième leçon, c’est la nouvelle vie professionnelle de l’ancien ministre de l’Intérieur qui force l’admiration. Docteur en Sciences politiques, diplômé de l’Ecole des Avocats de Paris, militaire Saint-cyrien, François Boko avec son profil s’est vite relancé vers d’autres horizons à travers son cabinet JID-Avocats établi à Paris. Très sollicité sur le continent, il apporte son expertise pour la réforme des systèmes judiciaires de plusieurs pays. Au Benin, au Tchad, au Cameroun, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Niger, au Maroc, etc. il ne cesse d’impressionner lors de ses différentes missions et laisse la marque d’un homme dense et rigoureux dans le travail.

Le Président Nana Akufo-Addo, après plusieurs séances de travail à Londres, ne s’est pas privé de manifester toute son admiration à l’homme tout en s’offusquant qu’une telle compétence soit hors du Togo et au service des autres pays que le sien. Un pays aux mains des médiocres et où tous les secteurs sont pourris et gangrenés par la corruption, le népotisme, les violations massives des droits de l’homme, l’évasion fiscale, la clochardisation de l’éducation, etc.

Enfin, le troisième enseignement est exprimé en une phrase dans l’article de ‘’Jeune Afrique’’, à savoir : « épouser la cause de son peuple ». Il ne peut en être autrement lorsqu’on se rappelle l’acte téméraire qu’il a posé en avril 2005 en refusant systématiquement de cautionner les massacres planifiés par le régime et les fraudes électorales pour imposer Faure Gnassingbé. François Boko, par cet acte rare au Togo, s’est positionné dès le départ comme un opposant à la succession dynastique au Togo.

En 2010, il s’est délié de ses obligations de réserve pour apporter un soutien majeur à la classe politique en initiant la rencontre de Paris qui a abouti à la création du FRAC (Front républicain pour l’alternance et le changement).

Il a toujours été disponible pour donner son avis, ses conseils à ceux qui le sollicitent. C’est finalement un homme qui prend beaucoup de hauteur et de dignité en ce qui concerne la situation de son pays. C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir dans cet article de ‘’Jeune Afrique’’ paru cette semaine sur l’ancien ministre de l’Intérieur François Akila-Esso Boko


Togo  - Un cambiste braqué à Cinkassé : Une importante somme d’argent emportée iciLome - [10/15/2018]

Encore des braqueurs lourdement armés qui ont frappé à Cinkassé, ville située à la frontière entre le Togo et le Burkina Faso. Ceci, au nez et à la barbe des forces de l’ordre.


Togo  - Lutte contre la cybercriminalité : Vers la mise en place au Togo d’une Agence nationale de cybersécurité AfreePress - [10/15/2018]

Le Togo disposera bientôt d’une Agence nationale de la cybersécurité.


Togo  - Match retour Gambie-Togo : Emmanuel ADEBAYOR souhaite "bonne chance" à l'équipe des Éperviers AfreePress - [10/15/2018]

Les Éperviers du Togo ont quitté Lomé dimanche 14 octobre 2018 pour Banjul en Gambie où ils disputent mardi 16 octobre prochain, le match retour comptant pour la 4e Journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) Total Cameroun 2019.


Togo  - Négociations ACP-UE : Interviews du Ministre Robert Dussey Togodiplomatie.info - [10/15/2018]

ACP : « LE PROCHAIN ACCORD DEVRA REMÉDIER AU DÉSÉQUILIBRE COMMERCIAL EN FAVEUR DE L’EUROPE »


Togo  - Le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique offre une vedette rapide à la Marine Togolaise iciLome - [10/14/2018]


Togo  - Francophonie : Après Erevan, rendez-vous dans deux ans à Tunis iciLome - [10/14/2018]

Le XVIIe Sommet de la Francophonie s’est achevé le 12 octobre, à Erevan. Pendant deux jours, les Chefs d’Etat et de gouvernement francophones ont débattu des grands enjeux mondiaux et de la contribution de la Francophonie pour y répondre, notamment autour de la question du Vivre ensemble qui constituait la thématique principale de leurs travaux.


Togo  - Élections : La NJSPF encourage les populations de Barkoissi à se mobiliser pour se faire recenser AfreePress - [10/14/2018]

C’est avec beaucoup d’émotion et une joie à peine dissimulée que le préfet de l’Oti, Ouadja Gbandi à exprimé sa reconnaissance vendredi 12 octobre 2018, à la délégation de l'association Nouvelle jeunesse pour le soutien au Président Faure (NJSPF). Délégation conduite dans cette localité du pays par son président Noël De Poukn pour une campagne de sensibilisation en faveur du recensement qui démarre le 17 octobre prochain dans la zone 2.


Togo  - Entre chaussée squattée, vol et silence des autorités : Déckon, le milieu de toutes les incommodités Le Correcteur - [10/14/2018]

À Déckon, tous les coups inciviques sont permis. Tous les coups coquins, aussi. C’est le triste constat auquel on en est aujourd’hui arrivé. Bazar, foire, méli-mélo, embrouillamini, capharnaüm, les adjectifs affluent sous forme de chassés-croisés, lorsqu’on invoque l’état peu commode où sont réduits les trottoirs de cet axe économique de la capitale.


Togo  - Thomas Koumou, sur la privatisation des banques publiques Togo : « C’est suicidaire ! » Lalternative-togo.com - [10/14/2018]

C’est acté. Le Togo devient un Etat atypique de la sous-région orphelin de ses banques publiques. Et c’est un coup dur pour la croissance économique. Après la BTD et la BIA-Togo, Faure Gnassingbé et son gouvernement, lors du Conseil des ministres du 03 octobre dernier, ont décidé de se désengager de la Banque Togolaise pour le Commerce et l’Industrie (BTCI) et de l’Union Togolaise de Banque (UTB). La privatisation totale des banques publiques togolaises décidée par le régime Rpt-Unir est un choix « suicidaire », selon l’économiste Thomas Koumu, président de l’Association Veille économique ».


Togo  - La presse électronique togolaise commente le match nul face à la Gambie Apanews - [10/13/2018]

Plusieurs sites d’informations togolais visités, samedi par APA, reviennent sur la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2019, au cours de laquelle le Togo, sans sa star internationale, Emmanuel Adebayor, a buté sur les Scorpions de la Gambie.


Togo  - Togoata Apedo-Amah relève trop de "pagailles" dans la crise togolaise - - [10/13/2018]

On le connaît pour ses critiques à l'endroit du régime cinquantenaire et de l'opposition. Professeur dans les universités du Togo, Ayayi Togoata Apedo-Amah revient à travers ces lignes, sur la grande leçon des "sages" à ceux qui "sèment la pagaille". Lisez plutôt !


Togo  - Brussels Airlines annonce l'augmentation de sa fréquence de vols au Togo AfreePress - [10/13/2018]

La compagnie aérienne, Brussels Airlines change la fréquence de ses vols vers le Togo. De trois (3) par semaine, ces vols passent désormais à cinq (5) vers le Togo. C’est ce qu’a annoncé jeudi 11 octobre 2018, le Directeur général de cette compagnie, Pierre-Yves Buysschaert au Premier ministre, Komi Sélom Klassou.


Togo  - Taxi-Presse du vendredi 12 octobre 2018 iciLome - [10/13/2018]

Saint Eric Gato et ses confrères Abi Alfa Izotou du journal Le Rendez-Vous, Fabrice Petchezi du journal Le Liberal, Tchagnao Arimiyao du journal Nouvelle Opinion et Ferdinand Ayité de L'Alternative décryptent l'actualité sociopolitique du pays dans l'émission « Taxi Presse » de ce vendredi 12 octobre 2018. Bonne écoute!


Togo  - Guy Madjé Lorenzo : le grand fossoyeur du football au Togo Lalternative-togo.com - [10/13/2018]

Le sport en général, et le football en particulier, semble occuper une place de choix dans la vision d’un Togo Emergent, vision telle qu’elle a été définie par les autorités publiques, ne serait-ce que dans les déclarations.


Togo  - Fermeture hasardeuse de la filière de chaudronnerie : Des enseignants très remontés, Aïdam dans la confusion, la Directrice de l’Enseignement technique pointée du doigt Le Correcteur - [10/13/2018]

La rentrée scolaire 2018-2019 au Lycée Technique d’Adidogomé a été très mouvementée cette année. Pour cause, la suppression sans commune mesure de la spécialité chaudronnerie qui débouche sur l’obtention du BAC Ti/1.


Togo  - Les Etats-Unis offrent une vedette rapide à la Marine togolaise iciLome - [10/13/2018]

Les Etats-Unis d’Amérique se rendent disponible pour aider le Togo à défendre efficacement son territoire. C’est ainsi dans le cadre de cette coopération militaire, ils ont offert vendredi une vedette rapide à la Marine togolaise, en présence du Chef d’Etat major général des Forces armées togolaises, du chef d’Etat-major de la Marine nationale togolaise, du Commandant de la Base Navale de Lomé et de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo.


Togo  - Crise politique et recomposition de la CENI : UNIR/UFC ou la solidarité dans le mal Lalternative-togo.com - [10/13/2018]

Il est malheureusement donné de constater aujourd’hui que la sortie de Gilchrist Olympio, président de l’Union des forces de changement (UFC), en novembre 2017, où il a critiqué la gouvernance du régime de Faure Gnassingbé et demandé à ce dernier de ne plus se présenter en 2020 pour un quatrième mandat, était une comédie organisée sous les tropiques.


Togo  - Nicodème Habia en soins intensifs à Accra iciLome - [10/13/2018]

Le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia poursuit sa grève illimitée de la faim à Accra au Ghana, où il reçoit des soins à l'hôpital NYAHO Medical Center.


Togo  - Appel de la C14 à la Cedeao de surseoir le processus électoral: Le 20 décembre…en pointillé ? Fraternité - [10/13/2018]

Recensement unilatéral, énormes anomalies techniques, fichier électoral tronqué en perspective… Devant la presse lundi, la Coalition des 14 formations politiques (C14) a, à nouveau, dénoncé la démarche cavalière du pouvoir de Lomé qui, visiblement, rame à contre courant de la feuille de route de la Cedeao. En réponse, le gouvernement martèle que le processus électoral démarré, depuis peu, est irréversible. Dans ce duel à distance, il convient de se questionner sur la pertinence de la date du 20 décembre prochain annoncée pour la tenue des législatives.


Togo  - Dr Ekoué Gada Folly : « L’UFC ne bloque rien, elle a juste droit à un poste à la CENI, elle ne demande pas plus que ça » iciLome - [10/13/2018]

Invité de l’émission Taxi Presse sur Taxi Fm jeudi dernier, Dr Ekoué Gada Folly, Conseiller à l’Union des Forces de Changement (UFC) s'est prononcé sur la question de place à la CENI qui oppose son parti à la Coalition des 14. Le président du mouvement ALAGA, a invité les leaders de la C14 à une concertation pour aplanir les divergences sur la désignation des représentants de l’opposition parlementaire devant siéger à la CENI dans les prochains jours. Suivez plutôt!


Togo  - Eric Mc aux forces armées togolaises... iciLome - [10/13/2018]

Après son message à la jeunesse togolaise pour la libération du pays du joug du régime cinquantenaire, Eric MC, membre du Mouvement des artistes engagés du Togo (MAET) s'adresse aux forces armées togolaises. Suivez plutôt !


Togo  - Blocage artificiel de la recomposition de la CENI : La preuve par 4 de l’impopularité du pouvoir Le Correcteur - [10/13/2018]

Les députés ont procédé mardi 09 octobre dernier à l’élection de certains membres désignés par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition (C14) en vue de la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) telle que préconisée par le Comité de Suivi de la feuille de route de la CEDEAO le 23 septembre dernier à l’issue de sa 2ème réunion avec les protagonistes de la crise à Lomé. Sur les huit (8) nouveaux membres désignés par la C14, seuls les représentants des partis extraparlementaires et de la société civile sont passés.


Togo  - Togo-Gambie : La pluie rend impraticable le stade Municipal de Lomé iciLome - [10/12/2018]

La rencontre Togo-Gambie de cet après-midi risque d'être reportée. La pluie de cet après-midi a complètement rendu la pelouse impraticable.


Togo  - Revue de presse du vendredi 12 octobre 2018 iciLome - [10/12/2018]

Seulement trois (03) journaux sont parvenus à la Rédaction d’icilome.com ce 12 octobre 2018. Rôle de la communauté internationale s’agissant de la résolution de crise socio-politique que travers le Togo, la question des représentants de l’opposition à la CENI, les sujets lié à la privation des institutions financières publiques, le football sont entre autres sujets qui font la une des parutions.


Togo  - Claude Le Roy : « Notre objectif c’est d’avoir 4 points ce soir » iciLome - [10/12/2018]

Dans moins de quatre heures, les Eperviers du Togo livreront un match contre les Scorpions de la Gambie au stade Municipal de Lomé. Le sélectionneur national, Claude Le Roy dresse un bilan annonciateur de la victoire de ses poulains.


Togo  - Adébayor abandonne les siens iciLome - [10/12/2018]

Le capitaine des Eperviers du Togo, Emmanuel Adébayor, ne compte pas jouer le match de cet après-midi au stade Municipal de Lomé contre la Gambie. Le sociétaire de Istanbul Basaksehir juge défectueux l’état de la pelouse.