Togo Afrique Monde
Togo  -

Appel de la Diaspora, du Front citoyen Togo Debout, Sursaut Togo pour la marche du 14 avril 2018 organisée par la C14



Debout Togolais !
Chers compatriotes, Chère jeunesse togolaise, Mesdames et Messieurs,
C’est un grand honneur pour nous de vouloir participer à l’appel de la C14 pour demander le retour de l’ordre constitutionnel de 1992 qui revêt une grande importance pour tous les Togolais.

Ces manifestations traduisent la volonté d’un peuple opprimé, humilié, de sortir des habitudes de gouvernement de notre pays afin de trouver des solutions originales aux différents problèmes qui l’accablent aujourd’hui.
Chers compatriotes, notre réponse à l’appel de la C14 témoigne de notre volonté d’arracher notre liberté à un système d’oppression et de prédation qui asservit et paupérise tout un peuple.

La réponse à cet appel est l’expression de notre soif naturelle et légitime de liberté, notre besoin existentiel d’indépendance acquise au prix du sang mais malheureusement volée depuis l’assassinat du père de l’indépendance, Sylvanus Olympio.

Chers compatriotes,
Nous aurions tellement voulu être avec vous tout à la fois à Aného, Lomé, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Bafilo, Mango, Dapaong... depuis toutes ces années de lutte ! Mais malheureusement, nous sommes dans l’impossibilité momentanée d’être à vos côtés même si vous savez pouvoir compter sur nous.

Oui, nous devons arracher notre liberté et notre dignité. Toute l’histoire de l’humanité n’est qu’une lutte pour la liberté et la soif d'être reconnu. La liberté comme la dignité se conquiert chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde... Nous devons être toujours prêts à les défendre. C’est notre constitution, notre liberté, c’est la dignité du peuple Togolais libre à jamais. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le peuple Togolais a besoin de se mobiliser, de prendre son destin en main, d’arracher sa liberté pour honorer la mémoire des pères de l’indépendance, de Tavio Amorin, de Boukari Djobo, de Boukari Kérim, de Atidépé...etc et tous ceux qui sont tombés pour un Togo nouveau et démocratique sans oublier les milliers d'autres qui ont mis leur vie en péril en quittant le navire ivre du syndrome de la tyrannie, tels que François Boko, Amah Poko, Agbéyomé, Péré...etc. Nous n’avons plus droit aux erreurs politiques des générations passées, ces erreurs dont le pays souffre gravement aujourd’hui.
Peuple Togolais, notre histoire nous interpelle et nous avons rendez-vous devant elle. Notre hymne national, la « Terre de nos aïeux » nous invite à soupirer vers la liberté comme ces jours-ci quand les tyrans nous assaillent, « à vaincre ou à mourir mais dans la dignité ».

Inutile de revenir sur la courte mais combien significative histoire de notre pays. Les différents pays occupant le Togoland se sont présentés comme une force contre l’esclavage et un souffle civilisateur mais, ils ne vont pas tarder à succomber à leur tentation naturelle historique de soumettre tout un peuple aux travaux forcés... Mais dans cette humiliation, même nos premiers oppresseurs ont apprécié notre peuple au point de qualifier notre pays de colonie modèle, « Munster Kolonie ». Oui nous étions un grand et digne peuple quand en 1962, Sylvanus Olympio, un des rares et premiers chefs d’État africains à être invité à la Maison Blanche pour une conférence de presse avec John Kennedy. Quelle notoriété ! Quel honneur !

Mais malheureusement, peu après l’indépendance acquise aux prix des sacrifices et des vies humaines, la dynastie Gnassingbé a confisqué le pouvoir par la force pour ensuite gérer le Togo comme sa propriété privé, ne s’intéressant uniquement qu’à son enrichissement personnel et non au brave peuple Togolais.

Aujourd’hui 55 ans plus tard, le fils a remplacé le père et le système d’exploitation et d’oppression est resté le même. Du temps du père comme de celui du fils, les Togolais ont été massacrés par milliers et aujourd’hui ce massacre continue malheureusement pour s'opposer à la demande légitime du retour à l’ordre constitutionnel de 1992.
L’histoire dramatique du Togo se répète 13 ans après par une prise de pouvoir sanglante par le fils.

Le peuple togolais a été unifiée par le sort, et cette unité revêt une grande importance, une opportunité inouïe.

Mais les ennemis du peuple togolais essaient depuis 1963 de nous diviser entre le Nord et le Sud, de nous opposer entre Kabyè et Mina, entre Kotokoli et Moba, entre musulmans et chrétiens... parce qu’ils savent qu'unis nous sommes invincibles. Ils savent que liés comme nous sommes, nous sortirons vainqueurs de toute confrontation et que leur pouvoir est en péril.

Celui qui essaie de diviser le Togo pour régner sur la base ethnique, tribale, religieuse ou autre, pour ses intérêts personnels, doit savoir qu'il a tout à perdre et qu'il serait comptable devant les pertes humaines qui seront incalculables. La diversité du peuple Togolais dans l’unité est une immense richesse.

La « colonie-modèle » est devenue la risée du monde entier. Notre fierté d’être Togolais a été entachée mais impossible n’est pas Togolais car notre capacité de sursaut et d’éveil patriotique peut encore faire la différence et restaurer notre fierté perdue.

Depuis 55 ans, notre dignité est constamment bafouée. Nous vivons chez nous comme des objets que se serait approprié une famille, voire une seule personne, et nous n’avons aucun autre choix que la résignation, l’exil, la prison ou la mort. Non vraiment aucun choix ! Non, plutôt une contrainte, une situation qui nous est imposée comme à des esclaves.
Dans ces conditions, sommes-nous encore libres et égaux au-delà du droit naturel, comme le reconnait la Charte Universelle des droits de l’Homme ? Absolument pas !

Cette personnalité morale du Togo devrait organiser un ordre social, mais l’État Togolais organise la décohésion sociale par les injustices, la corruption, toute forme d’anti-valeurs qui sont en train d’humilier le Togo. Quelle autophagie !

Les ordres institutionnels et juridiques font place aux arrangements claniques. L’impunité règne en maître absolu, les institutions sont illégales et illégitimes, la République a cessé d’exister pour céder la place à une monarchie qui fonctionne sans tenir compte de la volonté du souverain primaire exprimée dans la constitution votée par le referendum de 1992 : le peuple togolais ! Nous réclamons donc haut et fort le retour à l’ordre constitutionnel de 1992.

Beaucoup ont parié sur notre disparition comme peuple, mais nous pouvons déjouer les pronostics. Nous pouvons reconstruire notre pays en lambeaux car il y a de l’espoir pour la racine vivante d’un tronc mort.
Les pères fondateurs de l’indépendance se retourneraient dans leurs tombes si on leur passait le film de ce qu’est devenu le Togo qu’ils nous ont légué après 55 ans de gestion chaotique. Ne nous les avons pas tout simplement trahis ?

Debout, Togolais ! La liberté se gagne tous les jours et malgré toute la répression, les combats pour la liberté dans l’histoire des peuples t'invitent à continuer à te battre pour ta liberté comme se sont battus les pères de l’indépendance.

Debout Togolais ! tout est encore possible !
Ta liberté et ton destin sont entre tes mains.
Mobilisons-nous pour la transition citoyenne.



Togo  - Grève illimitée : Les enseignants chercheurs sur le point de mettre leur menace à exécution iciLome - [6/23/2018]

Les enseignements-chercheurs des Universités publiques du Togo réunis au sein du Syndicat de l'Enseignement du Supérieur du Togo (SEST) et le Syndicat National des Enseignants Supérieurs (SNES) passe à la vitesse supérieur. Dans une note adressée au Premier ministre, ils demandent au gouvernement de "matérialiser" les promesses à eux faites. Dans le cas contraire, ils appellent tous les collègues à une grève illimitée avec cessation des activités pédagogiques à compter du lundi 25 juin 2018 dans les deux universités publiques du pays.


Togo  - La presse électronique s’impatiente de l’arrivée des facilitateurs au Togo Apanews - [6/23/2018]

Les sites d’informations togolais se montrent optimistes ce samedi à l’annonce de l’arrivée durant la semaine prochaine du président guinéen Alpha Condé et de son homologue ghanéen Akufo-Addo au Togo


Togo  - Interview de Joël Amovin, le Togolais qui a interpellé le président français au Canada : «Macron avait compris qu’à moins de venir me calmer, il risquait de rater son bain de foule!» Lalternative-togo.com - [6/23/2018]

Son acte avait séduit les Togolais; mais ils ne le connaissaient pas de nom. Lui, c’est Joël Amovin, le compatriote qui avait interpellé le 7 juin dernier le Président français Emmanuel Macron, en marge du sommet du G7 au Canada. Il a accepté répondre à nos questions. Lecture !


Togo  - Le Conseil Episcopal Justice et Paix : Bras armé de l’Eglise pour la promotion des droits humains iciLome - [6/23/2018]

Dans le cadre des activités marquant la célébration de ses 13 ans, le Conseil Épiscopal Justice et Paix (CEJP) de l’Archidiocèse de Lomé organise, depuis jeudi, des journées portes ouvertes pour mieux se faire connaitre et présenter ses actions en promotion des droits humains.


Togo  - La responsabilité de l’OIF, l’UE, la CEDEAO… dans la crise togolaise iciLome - [6/23/2018]

La situation sociopolitique du Togo serait tout autre (pas aussi dégradante inquiétante) si des institutions comme l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Union Européenne (UE), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Africaine (UA), bref, la communauté internationale avait été ferme sur les graves irrégularités constatées lors des élections qui se sont déroulées au Togo. Au contraire, ces organismes ont toujours fait preuve de complaisance vis-à-vis du pouvoir de Lomé qui a fini par croire que les fraudes électorales font parties du jeu démocratique.


Togo  - La rentrée scolaire 2018-2019 ramenée au 24 septembre prochain iciLome - [6/23/2018]

Cette année, les élèves n’auront pas suffisamment de temps pour profiter des période des grandes vacances. Prévue pour le 15 octobre 2018, la rentrée scolaire 2018-2019 est désormais ramenée au lundi 24 septembre 2018.


Togo  - Le doublement de la Nationale N°2 va emporter une partie du cimetière de Nlessi iciLome - [6/23/2018]

Une partie du cimetière de Nlessi à Aneho va souffrir des travaux de doublement de la Nationale N°2 qui vont commencer à la fin du mois de juillet, selon un communiqué de Sa Majesté Nana Ane OHINIKO QUAM DESSOU XV, Roi des Mina, Chef Traditionnel de la ville d'Aneho, co-signé par le chef de la Collectivité Komlan Agban Bruce.


Togo  - Proposition de sortie de crise au Togo : Plusieurs formations de l’opposition opposées à l’idée d’une « transition » à la tête de l’Etat AfreePress - [6/23/2018]

Jusqu’à quand cette lancinante crise anesthésiera-t-elle l’énergie créatrice des Togolais ? La question est posée à longueur de journée dans les émissions de radio et de télévision. Et sur le sujet, chaque analyste et journaliste a ses commentaires et ses propositions pour aider le Togo à aller vers la fin définitive de cette malheureuse situation qu’il connaît depuis plus de 10 mois.


Togo  - Les pavés de la mort à Lomé iciLome - [6/23/2018]

Le casse-tête chinois que constituent les voies pavées pour les usagers de la route à Lomé, n'est plus à démontrer. Il suffit d’emprunter les axes marché de Bè-Akodessewa, Rond-point de Gakpoto-Bè-Kpota, GTA-Station Agbalepedo, Todman-Doumassesse, Djidjolé-Totsi, marché de Bè-Immeuble Fiata… pour s’en rendre compte. L’état des pavés qui arpentent la capitale est critique.


Togo  - Tournée de Fousséna Djagba en Allemagne iciLome - [6/23/2018]

Le parcours d´une combattante qui ne mâche pas ses mots


Togo  - Vision 4 : Un escroc au Palais de Lomé II Lalternative-togo.com - [6/23/2018]

Lorsqu’un régime et en pleine déconfiture, tous les charognards s’invitent au festin, dans l’espoir de gagner quelques miettes. Le chef longtemps vénéré est généralement à la merci des conseillers véreux qui rivalisent de méthodes pour lui vendre des illusions. Tous les individus susceptibles d’apporter un quelconque soutien au régime en dégringolade sont les bienvenus.


Togo  - Alpha Conde et Nana Akufo-Addo, les deux facilitateurs à Lomé iciLome - [6/23/2018]

Les présidents Alpha Conde de la Guinée et Nana Akufo-Addo du Ghana, deux facilitateurs officiellement désignés par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) lors de son sommet à Lomé en avril dernier, seront à Lomé la semaine prochaine, selon des informations reçues auprès des sources proches de la facilitation.


Togo  - Les Gestionnaires des ressources humaines rassemblés en association pour valoriser leur fonction au Togo AfreePress - [6/23/2018]

L’Association Togolaise des Gestionnaires de Ressources Humaines (ATGRH) a tenu ce vendredi 22 juin 2018 à Lomé, son premier congrès. Placé sous le thème « Gestionnaires RH business partners, créateurs de valeur et acteur majeur de la compétitivité durable de l’entreprise », ce congrès se veut, d’après les organisateurs, un cadre de discussion, de formation et de partage de bonnes pratiques de la fonction RH pour la création de valeur dans l’entreprise.


Togo  - Froid entre Faure et Netanyahu ? iciLome - [6/22/2018]

Le courant ne passerait plus entre Faure Gnassingbé et « son ami-allié » Benjamin Netanyahu, chef du gouvernement israélien. Les relations diplomatiques entre Lomé et Tel Aviv seraient en train de prendre un sérieux coup.


Togo  - Insécurité : Des individus cagoulés ont fait irruption dans l’Eglise Sacré cœur d’Adjido iciLome - [6/22/2018]

Des braqueurs à l’aéroport international de Lomé, au grand marché d’Adawlato, dans les banques et dans certains quartiers de la capitale ou dans les villes de l'intérieur, on en a déjà connu. Mais lorsque ces individus sans foi ni loi se transportent dans une église, défoncent la porte du Presbytère et prennent en otage le curé et ses vicaires, il y a lieu de se poser des questions.


Togo  - Seuls 12% des Togolais font confiance à la CENI iciLome - [6/22/2018]

Mercredi 20 juin 2018, l’institut Afrobaromètre a rendu public un nouveau rapport qui, cette fois-ci, traite de la décentralisation au Togo, notamment sa perception par les populations togolaises. Les conclusions du rapport en disent long sur ce que les Togolais pensent du régime de Faure Gnassingbé.


Togo  - Interview du kinésithérapeute KASSEGNE Kossi Nulanyo : « Nous exhortons la population à consulter un praticien de temps en temps » AfreePress - [6/22/2018]

Il s’appelle KASSEGNE Kossi Nulanyo et est kinésithérapeute. Dans cette interview que nous lui accordons, il revient sur les spécificités de son boulot, les avantages de la kinésithérapie et la nécessité de faire la promotion de cette discipline médicale. Lire l’intégralité de l’entretien.


Togo  - Revue de presse du vendredi 22 juin 2018 iciLome - [6/22/2018]

Le mémorandum des forces vives de la nation pour une sortie de crise au Togo est le sujet principal traité par les journaux parus ce vendredi 22 juin 2018, dans les kiosques.


Togo  - L’ONG OADEL réaffirme son engagement pour la consommation des produits locaux AfreePress - [6/22/2018]

L’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) a organisé une rencontre le mercredi 20 juin 2018 à Lomé. L’objectif de cette rencontre avec les professionnels des médias était de relayer un certain nombre d’actions de plaidoyer que mène cette ONG en faveur de la consommation locale et du droit à l’alimentation au Togo.


Togo  - Prof Magloire Kuakuvi : « Le Togo est un pays de faussaires et de tricheurs en élections » iciLome - [6/22/2018]

Il est l’un des universitaires togolais qui n’a pas froid aux yeux lorsqu’il s’agit de porter un regard critique sur la situation sociopolitique, surtout relever les tares contenues dans les stratégies adoptées par l’opposition, et les dérives auxquels se livre le régime en place pour se maintenir au pouvoir. Le Professeur Marcel Magloire Kuakuvi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, revient avec ses analyses en marge de la conférence-débat tenue jeudi dans le cadre des 13 ans du Conseil Episcopal Justice et Paix.


Togo  - Père Chanel Affognon : « Ce n’est pas un délit de s’engager dans la politique » iciLome - [6/22/2018]

Le chrétien a-t-il le droit de faire de la politique ? La question a été au cœur d’une conférence-débat ce jeudi lors du premier jour des activités inscrites dans le cadre des 13 ans du Conseil Episcopal Justice et Paix (CEJP) de l’archidiocèse de Lomé. « Place et rôle du chrétien dans la situation sociopolitique dans notre pays le Togo » était le thème de ce débat riche en partages.


Togo  - La remise du mémorandum du FCTD aux leaders de la Coalition des 14 - - [6/22/2018]

Les responsables de la Coalition ont reçu jeudi le mémorandum du Front Citoyen Togo Debout. Voici les images de la remise dudit mémorandum aux leaders de la Coalition.


Togo  - Prof David Dosseh : « Nous sommes venus exposer les travaux du forum » - - [6/22/2018]

Une délégation du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) a remis hier aux responsables de la Coalition des 14, le mémorandum des forces vives de la nation pour une sortie pacifique de la crise togolaise. La délégation a été conduite du FCTD a été conduite par Prof. David Dosseh.


Togo  - Brigitte Adjamagbo-Johnson : « La société civile est un acteur légitime de la crise que nous traversons » - - [6/22/2018]

Jeudi au siège de la CDPA à Lomé, les leaders de la Coalition des 14 ont reçu une délégation du Front Citoyen Togo Debout (FCTD). La délégation conduite par Prof David Dosseh a remis à ces responsables politiques, un mémorandum pour une sortie de crise. Pour Brigitte Adjamagbo Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14, cette démarche du FCTD est tout à fait légitime.


Togo  - La Coalition des 14 a reçu une délégation du FCTD ce jeudi matin iciLome - [6/21/2018]

Une délégation du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) a rencontré ce matin à Lomé, les responsables de la Coalition des 14 partis de l'opposition. La délégation conduite par Prof David Dosseh a remis un mémorandum à ces protagonistes de la crise togolaise.


Togo  - Fête des martyrs et politique se partagent la une des sites d’informations togolais Apanews - [6/21/2018]

La commémoration des martyrs qui se sont sacrifiés pour l’indépendance et l’évolution de la situation politique occupent, ce jeudi, la une de la presse électronique togolaise.