Togo Afrique Monde
Togo  -

Appel de la Diaspora, du Front citoyen Togo Debout, Sursaut Togo pour la marche du 14 avril 2018 organisée par la C14



Debout Togolais !
Chers compatriotes, Chère jeunesse togolaise, Mesdames et Messieurs,
C’est un grand honneur pour nous de vouloir participer à l’appel de la C14 pour demander le retour de l’ordre constitutionnel de 1992 qui revêt une grande importance pour tous les Togolais.

Ces manifestations traduisent la volonté d’un peuple opprimé, humilié, de sortir des habitudes de gouvernement de notre pays afin de trouver des solutions originales aux différents problèmes qui l’accablent aujourd’hui.
Chers compatriotes, notre réponse à l’appel de la C14 témoigne de notre volonté d’arracher notre liberté à un système d’oppression et de prédation qui asservit et paupérise tout un peuple.

La réponse à cet appel est l’expression de notre soif naturelle et légitime de liberté, notre besoin existentiel d’indépendance acquise au prix du sang mais malheureusement volée depuis l’assassinat du père de l’indépendance, Sylvanus Olympio.

Chers compatriotes,
Nous aurions tellement voulu être avec vous tout à la fois à Aného, Lomé, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Bafilo, Mango, Dapaong... depuis toutes ces années de lutte ! Mais malheureusement, nous sommes dans l’impossibilité momentanée d’être à vos côtés même si vous savez pouvoir compter sur nous.

Oui, nous devons arracher notre liberté et notre dignité. Toute l’histoire de l’humanité n’est qu’une lutte pour la liberté et la soif d'être reconnu. La liberté comme la dignité se conquiert chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde... Nous devons être toujours prêts à les défendre. C’est notre constitution, notre liberté, c’est la dignité du peuple Togolais libre à jamais. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le peuple Togolais a besoin de se mobiliser, de prendre son destin en main, d’arracher sa liberté pour honorer la mémoire des pères de l’indépendance, de Tavio Amorin, de Boukari Djobo, de Boukari Kérim, de Atidépé...etc et tous ceux qui sont tombés pour un Togo nouveau et démocratique sans oublier les milliers d'autres qui ont mis leur vie en péril en quittant le navire ivre du syndrome de la tyrannie, tels que François Boko, Amah Poko, Agbéyomé, Péré...etc. Nous n’avons plus droit aux erreurs politiques des générations passées, ces erreurs dont le pays souffre gravement aujourd’hui.
Peuple Togolais, notre histoire nous interpelle et nous avons rendez-vous devant elle. Notre hymne national, la « Terre de nos aïeux » nous invite à soupirer vers la liberté comme ces jours-ci quand les tyrans nous assaillent, « à vaincre ou à mourir mais dans la dignité ».

Inutile de revenir sur la courte mais combien significative histoire de notre pays. Les différents pays occupant le Togoland se sont présentés comme une force contre l’esclavage et un souffle civilisateur mais, ils ne vont pas tarder à succomber à leur tentation naturelle historique de soumettre tout un peuple aux travaux forcés... Mais dans cette humiliation, même nos premiers oppresseurs ont apprécié notre peuple au point de qualifier notre pays de colonie modèle, « Munster Kolonie ». Oui nous étions un grand et digne peuple quand en 1962, Sylvanus Olympio, un des rares et premiers chefs d’État africains à être invité à la Maison Blanche pour une conférence de presse avec John Kennedy. Quelle notoriété ! Quel honneur !

Mais malheureusement, peu après l’indépendance acquise aux prix des sacrifices et des vies humaines, la dynastie Gnassingbé a confisqué le pouvoir par la force pour ensuite gérer le Togo comme sa propriété privé, ne s’intéressant uniquement qu’à son enrichissement personnel et non au brave peuple Togolais.

Aujourd’hui 55 ans plus tard, le fils a remplacé le père et le système d’exploitation et d’oppression est resté le même. Du temps du père comme de celui du fils, les Togolais ont été massacrés par milliers et aujourd’hui ce massacre continue malheureusement pour s'opposer à la demande légitime du retour à l’ordre constitutionnel de 1992.
L’histoire dramatique du Togo se répète 13 ans après par une prise de pouvoir sanglante par le fils.

Le peuple togolais a été unifiée par le sort, et cette unité revêt une grande importance, une opportunité inouïe.

Mais les ennemis du peuple togolais essaient depuis 1963 de nous diviser entre le Nord et le Sud, de nous opposer entre Kabyè et Mina, entre Kotokoli et Moba, entre musulmans et chrétiens... parce qu’ils savent qu'unis nous sommes invincibles. Ils savent que liés comme nous sommes, nous sortirons vainqueurs de toute confrontation et que leur pouvoir est en péril.

Celui qui essaie de diviser le Togo pour régner sur la base ethnique, tribale, religieuse ou autre, pour ses intérêts personnels, doit savoir qu'il a tout à perdre et qu'il serait comptable devant les pertes humaines qui seront incalculables. La diversité du peuple Togolais dans l’unité est une immense richesse.

La « colonie-modèle » est devenue la risée du monde entier. Notre fierté d’être Togolais a été entachée mais impossible n’est pas Togolais car notre capacité de sursaut et d’éveil patriotique peut encore faire la différence et restaurer notre fierté perdue.

Depuis 55 ans, notre dignité est constamment bafouée. Nous vivons chez nous comme des objets que se serait approprié une famille, voire une seule personne, et nous n’avons aucun autre choix que la résignation, l’exil, la prison ou la mort. Non vraiment aucun choix ! Non, plutôt une contrainte, une situation qui nous est imposée comme à des esclaves.
Dans ces conditions, sommes-nous encore libres et égaux au-delà du droit naturel, comme le reconnait la Charte Universelle des droits de l’Homme ? Absolument pas !

Cette personnalité morale du Togo devrait organiser un ordre social, mais l’État Togolais organise la décohésion sociale par les injustices, la corruption, toute forme d’anti-valeurs qui sont en train d’humilier le Togo. Quelle autophagie !

Les ordres institutionnels et juridiques font place aux arrangements claniques. L’impunité règne en maître absolu, les institutions sont illégales et illégitimes, la République a cessé d’exister pour céder la place à une monarchie qui fonctionne sans tenir compte de la volonté du souverain primaire exprimée dans la constitution votée par le referendum de 1992 : le peuple togolais ! Nous réclamons donc haut et fort le retour à l’ordre constitutionnel de 1992.

Beaucoup ont parié sur notre disparition comme peuple, mais nous pouvons déjouer les pronostics. Nous pouvons reconstruire notre pays en lambeaux car il y a de l’espoir pour la racine vivante d’un tronc mort.
Les pères fondateurs de l’indépendance se retourneraient dans leurs tombes si on leur passait le film de ce qu’est devenu le Togo qu’ils nous ont légué après 55 ans de gestion chaotique. Ne nous les avons pas tout simplement trahis ?

Debout, Togolais ! La liberté se gagne tous les jours et malgré toute la répression, les combats pour la liberté dans l’histoire des peuples t'invitent à continuer à te battre pour ta liberté comme se sont battus les pères de l’indépendance.

Debout Togolais ! tout est encore possible !
Ta liberté et ton destin sont entre tes mains.
Mobilisons-nous pour la transition citoyenne.



Togo  - Assemblée nationale : 17 députés démissionnent… iciLome - [3/22/2019]

Dix-sept des députés issus des élections législatives du 20 décembre dernier ont démissionné et laissé leur place à leurs suppléants. Ces remplacements ont été constatés ce vendredi 22 mars 2019, avant les travaux proprement dits de la 2e session extraordinaire.


Togo  - Revue de presse du vendredi 22 mars 2019 iciLome - [3/22/2019]

A la Une : la rencontre entre Faure Gnassingbé et les leaders de la C14, le rapport mondial 2019 sur le bonheur et la place du Togo, le match Bénin-Togo du dimanche prochain.


Togo  - Match Togo-Bénin/ Djéne Dakonam : « Nous allons essayer de gagner ce match » iciLome - [3/22/2019]

L’international togolais Djéne Dakonam figure bien sur la liste des Éperviers convoqués pour affronter les Écureuils du Bénin ce dimanche à Cotonou.


Togo  - « Goût de France » : La gastronomie française tient toutes ses promesses à Lomé, Kpalimé et Kara iciLome - [3/22/2019]

Plus de vingt (20) restaurants français, dont dix-sept (17) à Lomé, deux (02) à Kpalimé et un (01) à Kara ont été sollicités ce jeudi 21 mars pour l’opération « goût de France » qui est à sa 5e édition. Plusieurs personnalités togolaises ont répondu présentes à cette soirée qui s’est déroulée à la résidence de l’ambassadeur de France au Togo.


Togo  - Vulgarisation du PND : Le CONAPP s’y met avec l’aide de la CEET iciLome - [3/22/2019]

Le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) compte jouer sa partition pour la vulgarisation du Plan national de développement (PND), lancé le 4 mars dernier à Lomé par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en présence des investisseurs.


Togo  - Prof. Aimé Gogué : « La C14 n’a pas pu exploiter la grande mobilisation de la population » iciLome - [3/22/2019]

Professeur Aimé Gogué de l'Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) a été l'invité dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM mercredi dernier.


Togo  - Le PNP face au miroir de la contestation algérienne iciLome - [3/22/2019]

Les manifestations algériennes contre la cinquième candidature du Président Abdelaziz Bouteflika ont été une réussite. Et les responsables du Parti National Panafricain (PNP) s'en délectent.


Togo  - Le dernier match d’Emmanuel Adebayor avec les Eperviers ce dimanche iciLome - [3/22/2019]

Le groupe de Claude Le Roy se met en ordre de bataille depuis le début de la semaine au stade municipal de Lomé pour affronter l’équipe nationale du Bénin, les Ecureuils. Ce match comptant pour la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN Egypte 2019, est une rencontre décisive pour les deux pays qui jouent leur qualification.


Togo  - Fermeture des églises : Rencontre d’échanges entre le syndicat des pasteurs et la Police des cultes iciLome - [3/22/2019]

Ce jeudi, le Syndicat des pasteurs We are one du Togo (SYNPAWAOTO), et le Directeur de la police des cultes, Bédiani Belei se sont entretenus sur la récente fermeture d’une dizaine d’églises à Lomé par la police des cultes, suite à des plaintes des riverains et des enquêtes menées par cet organe.


Togo  - La Coalition des 14 fait le compte rendu de sa rencontre avec Faure Gnassingbé iciLome - [3/22/2019]

Deux jours après sa rencontre avec le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé le mercredi 20 mars dernier, la Coalition des 14 rend public un communiqué pour faire le compte des discussions. Lire !


Togo  - Prof David Dosseh trace le chemin menant à l’unité d’action de l’opposition Lalternative-togo.com - [3/22/2019]

Le forum du mouvement Forces Vives «Espérance pour le Togo» a pris fin samedi dernier. Plusieurs communications ont meublé les deux jours de rencontre assortie des recommandations. Prof David Dosseh, membre du Front citoyen Togo Debout (FCTD), qui a pris part aux assises, propose une unité d’action de l’opposition pour sortir le Togo de la longue crise sociopolitique.


Togo  - Il fait bon vivre à Lomé qu’à Abidjan, Lagos… LomeChrono - [3/21/2019]

Dans le classement 2019 des villes africaines où il fait bon vivre, la capitale du Togo devance les villes comme Abidjan, Lagos, Abuja, Ouagadougou…


Togo  - Primes de 2 milliards aux enseignants : Le gouvernement compte verser la première partie d'ici fin juin iciLome - [3/21/2019]

Le gouvernement togolais a finalement pris au sérieux les nouvelles menaces des syndicats des enseignants. Hier mercredi à Lomé, les responsables des syndicats de l'enseignement ont rencontré certains membres du gouvernement.


Togo  - L’édition 2019 de la Journée Internationale Francophonie célébrée avec faste à Lomé AfreePress - [3/21/2019]

Plus de 300 millions de francophones célèbrent chaque 20 mars, la Journée internationale de la Francophonie. Au Togo, cette célébration a été marquée par une réception organisée par le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRAO-OIF) à Lomé.


Togo  - Conseil des ministres du mercredi 20 mars 2019 - - [3/21/2019]

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 20 mars 2019 au Palais de la Présidence de la République, sous la présidence du chef de l'Etat, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE.


Togo  - Corruption, manipulation des résultats des matchs : La FIFA suspend à vie un arbitre togolais iciLome - [3/21/2019]

Un arbitre togolais du nom de Kokou Hougnimon Fagla a été suspendu à vie de ses fonctions d’arbitre par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). La commission d’éthique lui reproche des actes de corruption.


Togo  - Eperviers/Foli Bazi Katari : « Nous sommes derrière eux jusqu’au dernier coup de sifflet » iciLome - [3/21/2019]

Le match Togo-Bénin de ce dimanche à Cotonou est décisif pour la qualification des Éperviers à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) Egypte 2019. Et le gouvernement togolais le sait très bien.


Togo  - François Boko rentre à Lomé ce 28 mars iciLome - [3/21/2019]

Depuis quelques jours, l’information sur le retour au bercail de l’ancien ministre togolais de l’Intérieur, François Akila-Esso Boko, fait la une des journaux et occupe les débats sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur ce retour qui fait polémique dans certains milieux.


Togo  - Match Togo-Bénin/ Alaixys Romao : « Ça va être un match très difficile », iciLome - [3/21/2019]

Emmanuel Shéyi Adébayor et ses coéquipiers poursuivent leurs séances d'entraînement pour une mise en forme avant la rencontre décisive contre les Écureuils du Bénin, dimanche prochain à Cotonou.


Togo  - Le Parlement africain de la société civile indique n'avoir envoyé d'observateurs togolais en RDC - - [3/21/2019]

Voici le droit de réponse du Parlement africain de la société civile.


Togo  - Faillite d’un système de gouvernance : Tsévié, l’eau, c’est la mort Lalternative-togo.com - [3/21/2019]

Le 28 juillet 2010, l’AG des Nations Unies adopte une résolution, sans aucune voix contre, précisant : « Reconnaît que le droit à l’eau potable et à l’assainissement est un droit de l’Homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme ; Demande aux États et aux organisations internationales d’apporter des ressources financières, de renforcer les capacités et de procéder à des transferts de technologies, grâce à l’aide et à la coopération internationales, en particulier en faveur des pays en développement, afin d’intensifier les efforts faits pour fournir une eau potable et des services d’assainissement qui soient accessibles et abordables pour tous ».


Togo  - Faure Gnassingbé appelle la C14 à travailler pour la démocratie et la paix iciLome - [3/20/2019]

La rencontre entre la délégation de la Coalition des 14 partis de l'opposition et Faure Gnassingbé vient de prendre fin. Dans un communiqué rendu public, la Présidence de la République a indiqué que le chef de l'Etat a appelé les leaders de la Coalition des 14 à travailler pour "la consolidation de la démocratie et la paix" au Togo. Lecture !


Togo  - Coalition des 14 : Le Parti des Togolais quitte la barque iciLome - [3/20/2019]

Le Parti des Togolais rejoint les 5 autres formations politiques ayant quitté la Coalition des 14 partis de l'opposition. Pour Nathaniel Olympio, Président du parti, « compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction des nouvelles orientations de la coalition, le Parti des Togolais ne retrouve plus la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchaînement de ses positions ». Avec le départ du Parti des Togolais, il ne reste que huit (08) partis dans la Coalition des 14. Lire le communiqué !


Togo  - Revue de presse du mercredi 20 mars 2019 iciLome - [3/20/2019]

A la Une : la hausse des prix des produits pétroliers, le retour annoncée d’Akila Esso Boko, ancien ministre de l’Intérieur (2002-2005) exilé en France, la grève en vue des enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé.


Togo  - Prof. Aimé Gogué : « Le gouvernement doit vraiment faire attention en tirant trop sur la corde » iciLome - [3/20/2019]

La nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers au Togo suscite toujours des réactions. Intervenant ce mercredi matin dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM, Prof. Aimé Gogué de l'Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) s'est prononcé sur le sujet.


Togo  - Faure Gnassingbé reçoit la Coalition des 14 ce mercredi iciLome - [3/20/2019]

La Coalition des 14 partis de l’opposition a promis de mettre en œuvre les points contenus dans son relevé de conclusion issu des deux journées de réflexion les 20 et 21 février derniers.