Togo Afrique Monde
Togo  -

Crise et grogne sociale au Togo: Un orphelinat de Bafilo soutenu depuis 18 ans par le Koweit sur le point de fermer


On ne le dira jamais assez, la crise politique impacte négativement le social et vice versa. Ce Lundi du 05 Février 2018, le personnel de l’Agence ‘‘Aide Directe’’ précédemment appelée Agence des Musulmans d’Afrique au Togo (AMA-TOGO) section Bafilo, a manifesté son mécontentement face aux conditions de vie et de travail de plus en plus difficile du depuis le mois de Septembre 2017.

Subvention du Koweït à l'arrêt, personnel sans salaire, orphelins qui désertent le centre de l’orphelinat ne bénéficiant plus de repas, formations professionnelles des jeunes filles arrêtées, populations environnantes ne bénéficient plus des soins médicaux du centre de santé, œuvres socio-humanitaires au point mort. Telles sont les situations que vivent les populations de Bafilo dans la préfecture d’Assoli.

Pour rappel, l’Agence des Musulmans d’Afrique (AMA) Togo est Créée en 1987 au Togo, elle a en sa charge plus de mille (1000) orphelins, 500 employés répartis dans cinq (05) grands centres à Lomé, Sokodé, Kara, Dapaong et Bafilo. Celui de Bafilo a été créé en 2000 et dispose d'un effectif pour cette année scolaire 2018 de 950 élèves (Préscolaire, Primaire, Collège et Lycée).

L’Agence intervient dans les domaines de la Santé, l’Education, la Formation professionnelle des jeunes filles et le Développement.

Selon quelque témoignages recueillis sur place, les autorités togolaises avaient demandé un changement de dénomination et l’Agence a fini par choisir comme nom : ‘‘Aide Directe’’.

Depuis lors, les problèmes ont commencé jusqu’à la situation actuelle. Pour d’autres, la cause serait l’arrêt de la subvention du Koweit qui visiblement n’aurait pas apprécié ce changement de nom.

Pour d’autres encore, cette situation serait la conséquence de la lenteur de transfert de compétence du Ministère Chargé des Affaires Sociales à celui Chargé des Affaires Etrangères au niveau du Koweit et la signature de documents au niveau du Ministère de la sécurité au Togo.

« Si rien n’est fait jusqu’à la fin de ce mois de février, ce serait encore très difficile pour nous parce que la majorité des employés vivent en location et les propriétaires commencent déjà à les harceler. Nous demandons l’intervention rapide de l’Autorité Togolaise habileté à résoudre ce problème sinon nous irons tous aux chômage et les enfants orphelins seront abandonnés à leur sors », a laissé entendre un employé.

Selon certains responsables de l’Agence ‘‘Aide Directe’’, l’intervention des autorités togolaises serait un grand atout.

L’ONG sollicite également l’action des responsables Koweïtiens et de tous les partenaires de par le monde afin que ses enfants sans parents, le personnel travaillant et la population togolaise dans les cinq villes bénéficiaires, puissent retrouver le sourire.

A.Y.


Togo  - L’essentiel de ce mardi 20 novembre 2018 sur icilome.com iciLome - [11/20/2018]

La politique domine l’actualité sur icilome.com ce mardi 20 novembre 2018.


Togo  - Taxi Presse du lundi 19 novembre 2018 iciLome - [11/20/2018]

Saint Eric Gato et ses confrères Michel Tchadja du journal Wara les vainqueurs, Jacques Djakouti (Éditorialiste), Gérard Weissan du journal Sikaa et Elom Attissogbe du journal La Nouvelle Tribune, décryptent l'actualité sociopolitique et sportive du pays dans l'émission "Taxi Presse de ce 19 novembre 2018. Bonne écoute.


Togo  - Nicolas Lawson: « Les protagonistes de la crise nous prennent en otage » iciLome - [11/20/2018]

Les dernières évolutions de la situation sociopolitique et économique du Togo inquiète, au plus haut point, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR). Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi, Nicolas Lawson estime que les protagonistes de la crise sociopolitique prennent en otage tout le pays. "Ils jouent à leur jeu habituel depuis 28 ans. Et leur ballon de jeu actuellement est Monsieur Faure Gnassingbé. Les protagonistes de la crise cohabitent gentiment à l'Assemblée Nationale, s'octroient de confortables rémunérations et font échec aux projets et aux propositions de réformes. Leur mandat vient d'être prorogé, alors tout va bien jusqu'aux prochaines élections avec les fraudes, les violences et puis tout recommence. Le peuple n'est qu'un instrument, il sert aux uns comme aux autres", a-t-il regretté. Suivez plutôt l'intégralité de son communiqué en audio.


Togo  - Les Togolais sur le rapport de l'expert de la CEDEAO iciLome - [11/20/2018]

Suite au report de l'étude en commission du projet introduit par le gouvernement, comment obtenir le consensus autour d'un texte de révision constitutionnelle au Togo ? C'est le thème retenu ce mardi matin dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM. Sur 16 intervenants, 3 ont estimé que le chef de l’État Faure Gnassingbé, une fois le texte adopté, devrait avoir encore la possibilité de briguer deux autres mandats. 2 des intervenants ont estimé qu'il faut couper la poire en deux, c'est-à-dire qu'on adopte le texte, on considère que le mandat actuel est le premier et qu'il a encore la possibilité de briguer un dernier mandat. Les 11 autres intervenants ont estimé que la formule "En Aucun Cas" ne devrait poser aucun problème. C'est-à-dire qu'une fois le texte adopté, cela devrait immédiatement mettre Faure Gnassingbé qui est actuellement à son 3e mandat, hors course. Suivez plutôt!


Togo  - Amélioration du climat des affaires : Les magistrats à l’école des textes de l'OHADA AfreePress - [11/20/2018]

Lomé accueille depuis lundi 19 novembre 2018, une session de formation de cinq (5) jours dédiée aux réformes de l'acte uniforme sur les sûretés et recouvrements des créances. La rencontre regroupe les magistrats togolais et le personnel du Centre de Formation des Entreprises (CFE).


Togo  - Réformes constitutionnelles : La CEDEAO recadre le gouvernement iciLome - [11/20/2018]

L’on comprend mieux aujourd’hui pourquoi l’Assemblée nationale a reporté sine die, jeudi dernier, l’examen du projet de loi portant réformes constitutionnelles, un texte envoyé par le gouvernement à la table des députés. Par la suite, le gouvernement a retiré son projet de loi. La pression internationale, notamment de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est donc passée par là.


Togo  - Litige foncier : Le CRAPH s’inquiète de la situation dans le canton d’Abobo iciLome - [11/20/2018]

Les collectivités Zoumakpe-Dara et Guidigna se disputent depuis plusieurs années, un lopin de de terrain à Lébé-Lowoè dans le canton d’Abobo. Le Comité de réflexion et d’action pour la promotion des droits de l’Homme (CRAPH)s’en inquiète et alerte les autorités compétentes.


Togo  - Le MCD de Me Tchassona Traoré exige de meilleures conditions d'organisation des élections iciLome - [11/20/2018]

Après avoir appelé, contre toute attente, ses militants et sympathisants à se faire recenser lors de la session de rattrapage, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD) dans un communiqué rendu public, demande au gouvernement la révision du chronogramme du processus électoral.


Togo  - Gestion durable des terres : Le Guide des bonnes pratiques en étude à Tsévié AfreePress - [11/20/2018]

Les principaux acteurs du secteur agricole et environnemental sont réunis depuis le 10 novembre 2018 à Tsévié (35 km au nord de Lomé) en rencontre régionale axée sur l'examen du Guide simplifié des bonnes pratiques agricoles sur la gestion durable des terres et le changement climatique.


Togo  - Célébration du mariage civil, c’est désormais possible à la Préfecture d’Agoè-Nyivé AfreePress - [11/20/2018]

Les populations d’Agoè et de ses environs n’auront plus besoin de se rendre au centre de la capitale togolaise pour s’unir devant le maire. Ils ont dorénavant la possibilité de le faire à la préfecture d’Agoè-Nyivé.


Togo  - 11e session extraordinaire de l'UA : Paul Kagame parle de l'urgence et la nécessité d'une Afrique unique AfreePress - [11/20/2018]

La 11e session extraordinaire de la Conférence des chefs d’États et de gouvernements de l’Union Africaine (UA) a pris fin ce 18 novembre 2018 à Addis Abeba au siège de l’institution en présence des chefs d’États et de gouvernement du contient. Le Togo a été représenté par son Premier ministre Komi Selom Klassou, a appris l'Agence de presse AfreePress.


Togo  - La CEDEAO approuve le rapport du Prof. Alioune Badara Fall iciLome - [11/20/2018]

L'avant-projet de réformes constitutionnelles portant modification des articles 59, 60 et 100 de la Constitution proposé par le Professeur Alioune Badara Fall a reçu l'approbation de la Commission de la CEDEAO. Dans un communiqué rendu public, la Commission dit avoir trouvé le rapport de l'expert sénégalais en conformité avec les décisions du Sommet du 31 juillet 2018 et avec la pratique en cours dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. "Ce rapport qui seul fait foi, a été transmis par la Commission aux deux Facilitateurs et aux Acteurs Togolais", indique le communiqué. Pour la CEDEAO, seul ce texte pourra être envoyé à l'Assemblée nationale. Lire le communiqué dans son intégralité.


Togo  - Danyi Ayida: 'La CEDEAO n'est pas en train de faire un bon boulot au Togo' iciLome - [11/20/2018]

Dany Ayidé, représentant-résident de National Democratic Institute (NDI) en RDC, a été l'invité dimanche dans l'émission "D12" sur la radio Pyramide FM. L'expert international en gouvernance démocratique s'est prononcé sur les derniers développements de l'actualité sociopolitique pays, notamment le laxisme de la CEDEAO dans la gestion de crise togolaise. Selon lui, tout porte à croire que la CEDEAO n'est pas en train de faire un bon boulot au Togo. Suivez plutôt!


Togo  - L’essentiel de ce lundi 19 novembre sur icilome.com iciLome - [11/19/2018]

L’actualité politique et sportive occupe une grande partie de la une de icilome.com ce lundi 19 novembre 2018.


Togo  - Revue de presse de lundi 19 novembre 2018 iciLome - [11/19/2018]

Le quotidien LIBERTE, le bihebdomadaire LE CORRECTEUR et l’hebdomadaire LE COMBAT DU PEUPLE sont les journaux à parcourir ce 19 novembre. La CEDEAO et ses façons de traiter les crises dans la sous-région, notamment le Togo, les manifestations de rue en fin de la semaine dernière des 14 partis politiques de l’opposition sont entre autres sujets abordés par les différentes parutions.


Togo  - Taxi Media Show de ce lundi 19 novembre 2018 iciLome - [11/19/2018]

Voici l'extrait de l'édition Taxi Média Show de ce lundi 19 Novembre 2018 sur la radio Taxi Fm. A la Une des journaux: Liberté avec Médard Ametepe, Le Liberal avec Fabrice Petchezi, le site d'information togobreakingnews.info avec Didier Assogba, togomedia24.com avec Aubin Koutele, le journal Symphonie avec Yves Galley. La Chronique Tech avec Amen Assignon et la Chronique Santé avec Gabriel Anani. Présentation Saint Eric Gato.


Togo  - Nicodème HABIA de retour à Lomé dans les prochains jours iciLome - [11/19/2018]

En tout cas, c'est que nous a confirmé ce lundi matin Achille Mensah, le Conseiller en Communication du parti « Les démocrates ».


Togo  - Gilbert Bawara : « La mauvaise volonté et la mauvaise foi se situent au niveau de la Coalition des 14 » iciLome - [11/19/2018]

Le ministre Gilbert Bawara, intervenant samedi sur la radio Kanal K, estime que c'est la Coalition des 14 qui affiche une mauvaise volonté et une mauvaise foi dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO. Sur la question des détenus politiques, notamment les membres de la société civile, le ministre de la Fonction publique déclare que les Togolais doivent encore attendre jusqu'au procès de ces personnes en détention. Suivez plutôt ses explications.


Togo  - Antoine Folly: 'La C14 n'est pas dans une logique de boycott des élections' iciLome - [11/19/2018]

Antoine Folly, Secrétaire national de l'Union des Démocrates Socialistes du Togo (UDS-Togo), a été l'invité dans l'émission "Audi-Actu" de ce lundi 19 novembre 2018 sur la radio Victoire FM. Le leader de la Coalition des 14 s'est prononcé sur plusieurs sujets de l'actualité sociopolitique du pays, notamment la question des élections. Selon lui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, la C14 n'est pas dans une logique de boycott des élections. "Nous sommes plutôt dans une logique de nous battre pour obtenir les conditions d'organisation d'élections transparentes et équitables", a-t-il laissé entendre.


Togo  - Claude Le Roy: ' Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs' iciLome - [11/19/2018]

Ce n'est un plus un secret pour personne. Les Éperviers ont été déplumé dimanche sur leurs propres installations par les Fennecs d’Algérie. Score final : 4 buts à 1. A en croire Claude Le Roy, le sélectionneur de l'équipe nationale qui se montre encore optimiste quant à la qualification du Togo à la CAN Cameroun 2019, il y a encore de l'espoir. Le sorcier blanc qui assume sa défaite d'hier, estime que ses poulains ont quand même fait de leur mieux face à cette "cohérente" équipe algérienne. Suivez ses explications.


Togo  - Eric Dupuy: « Il y a des discussions en cours au sein de la C14 concernant le cas MCD » iciLome - [11/19/2018]

Eric Dupuy, Secrétaire national chargé de la Communication à la Coalition des 14, a été l'invité ce lundi dans l'émission "Le Débat" sur la radio Nana FM. Le bras droit de Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l'opposition togolaise, s'est prononcé sur les derniers développements de l'actualité sociopolitique du pays. Selon Eric Dupuy, la Coalition des 14 tiendra sa réunion demain mardi. Et si tout va bien, le cas du Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) de Me Tchassona Traoré sera abordé. "Parce qu'il n'est pas bon qu'au sein d'un regroupement aussi responsable qu'il y ait des distorsions dans les prises de position, dans les déclarations que nous faisons", a-t-il souligné. Bonne écoute.


Togo  - Prof. David Dosseh : « 2018 ne sera pas comme 2005 » - - [11/19/2018]

Les responsables du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) ont pris part samedi à la manifestation de la Coalition 14. Intervenant lors du grand meeting sanctionnant la marche de la C14, Prof David Dosseh a adressé un message clair à la CEDEAO. "La société civile engagée et responsable retire sa confiance à la CEDEAO. une chose est certaine, en 2005 on nous a tenus comme des moutons et on nous a conduits à l’abattoir. En 2018, nous n'accompagnerons pas la CEDEAO, nous n'accompagnerons pas le gouvernement togolais dans ce processus frauduleux. 2018 ne sera pas comme 2005", a indiqué le 1er Porte-parole du FCTD. Suivez plutôt!


Togo  - Le Roy promet de démissionner si les Ecureuils gagnent les Eperviers au Bénin en mars prochain iciLome - [11/19/2018]

Après la douche reçue par les Eperviers du Togo devant les Fennecs d’Algérie au stade omnisports de Lomé ce dimanche, le sélectionneur, Claude le Roy croit encore en qualification des Eperviers, avec le dernier match contre le Bénin en mars 2019.


Togo  - UNIR par sa gourmandise du pouvoir humilie la CEDEAO iciLome - [11/19/2018]

Un bilan objectif de la mise en oeuvre de la feuille de route de la CEDEAO à ce jour reste tristement nul. N'allez pas chercher loin le responsable; il s'agit bien du pouvoir de Lomé.


Togo  - Eric Goulignac, DG CIMTOGO : « L’importance de développer notre responsabilité sociétale » - - [11/19/2018]

La société SCANTOGO a inauguré le mercredi 08 Novembre à Woungbal, localité située à 35 Km à l’Ouest de Guérin-Kouka, dans la préfecture de Dankpen, deux forages, un bâtiment pour un directeur d’école et une maison de relogement au profit d’une famille installée dans le périmètre de la carrière d’exploitation de calcaire de Namon.


Togo  - L’écrivain français Thomas Dietrich témoigne sa solidarité au peuple togolais en lutte iciLome - [11/19/2018]

Les peuples, surtout africains en lutte pour la conquête de plus d’espace de liberté et de démocratie, ne peuvent vivre en autarcie. Ils ont nécessairement besoin des soutiens extérieurs bien que la grande partie du « job » doit se faire par eux-mêmes. Aussi est-il évident que les causes de ces peuples qui croupissent sous des dictatures féroces, sont souvent méconnues par les militants pro-démocratie occidentaux qui prennent sur eux de mener des plaidoyers auprès des instances décisionnelles. Malgré leur volonté, leurs actions restent superfétatoires.