Togo Afrique Monde
Togo  -

La Coalition à Gilbert Bawara : « La vie humaine est sacrée et n’a pas de prix »


Suite à la sortie de certains membres du gouvernement, notamment Gilbert Bawara, ministre en charge de la Fonction publique, qui accusent les leaders de l’opposition d’émettre des doutes sur la mort des deux militaires, la Coalition monte au créneau pour dénoncer une « affirmation est totalement mensongère » du ministre. Lire plutôt le communiqué

Communiqué de presse

La Coalition des 14 partis de l’Opposition répond aux propos tendancieux et fallacieux de M. Gilbert Bawara


La Coalition des 14 partis de l’Opposition démocratique tient à dénoncer avec la dernière vigueur, l’exploitation tendancieuse et mensongère faite par le Ministre Gilbert Bawara des propos tenus par des membres de la Coalition lors de la conférence de presse du lundi 08 janvier 2018.

Dans ses propos, le Ministre accuse Messieurs Antoine FOLLY et Jean KISSI de mettre en doute le meurtre de deux militaires dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017 à Sokodé. Le Ministre Gilbert Bawara se croit autorisé à donner des leçons de morale et de dignité aux responsables de la Coalition en déclarant : « on ne se moque pas ainsi de la mort d’êtres humains et on n’insulte pas de cette manière la douleur et l’affliction des familles endeuillées et que les débats politiques ne doivent pas excuser la profanation des morts … ». Cette interprétation fallacieuse des propos des deux responsables de la Coalition est choquante, irresponsable et indigne.

En effet, la Coalition n’a jamais mis en doute la mort des deux militaires, mais a plutôt dénoncé l’exploitation honteuse qu’en fait le pouvoir en servant à l’opinion publique nationale et internationale des versions nombreuses et variées sur les circonstances de ces meurtres.

La Coalition a également tenu à rappeler au cours de cette conférence de presse qu’en raison des contradictions relevées dans les différentes versions servies par le pouvoir lui-même et d’autres versions circulant sur les réseaux sociaux, elle avait exigé la mise sur pied d’une commission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur ces graves événements et situer les responsabilités.

Tous les Togolais et, plus particulièrement les familles endeuillées sont soucieux de connaître la vérité sur ces deux morts afin que les responsabilités soient situées. A ce sujet, la Coalition a en effet, fait part de son incompréhension en apprenant que le gouvernement affirme avoir ouvert des enquêtes sur le meurtre de ces deux agents des forces de défense tout en faisant disparaitre le corps du délit.

Les interrogations de la Coalition sont d’autant plus fondées et légitimes que le meurtre de ces militaires fait partie des arguments que le gouvernement évoque régulièrement pour maintenir Sokodé et Bafilo en état de siège en affirmant que les enquêtes sont en cours pour faire la lumière sur cette affaire et retrouver les deux armes arrachées aux deux militaires tués..

Du reste, ce n’est pas la première fois que le Ministre Gilbert Bawara utilise la mort de ces deux militaires à des fins politiques. On se rappelle qu’à la suite de la conférence de presse du 07 décembre ou le gouvernement a annoncé certaines mesures d’apaisement, le même Ministre Gilbert Bawara avait longuement épilogué sur cette question en estimant que l’opposition n’avait pas condamné ce qui était arrivé aux deux militaires. Cette affirmation est totalement mensongère.


Dans une déclaration publiée le 31 octobre 2017 à la suite de la tournée qu’il avait effectuée à Sokodé et Bafilo, la Coalition des Forces démocratiques avait déploré et condamné les actes de dégradation d’édifices publics et de lynchage ayant entraîné la mort ou la blessure de militaires en faction devant les domiciles ou les établissements bancaires ou tout autre lieu public. Pour la Coalition, la vie humaine est sacrée et n’a pas de prix.

L’offensive médiatique récurrente de la part de M. Gilbert Bawara sur cette question est une manœuvre du régime RPT-UNIR pour tenter d’opposer l’Armée aux Forces démocratiques en lutte pour la libération du Togo du joug du régime monarchique qui gouverne notre pays de père en fils depuis plus de 50 ans. La Coalition tient à leur affirmer que cette manœuvre ne réussira pas car nos forces de défenses et de sécurité ne sont pas dupes.

La Coalition voudrait rappeler que la lutte qu’elle mène est destinée à libérer le Togo dans toutes ses composantes y compris notre Armée nationale que nous voulons républicaine. C’est dans cet ordre d’idée qu’elle leur a adressé un message au mois de novembre et a consacré une de ses manifestations aux forces de défense avec une cérémonie symbolique de remise de fleurs.

En conséquence, la Coalition demande fermement aux responsables du régime RPT-UNIR de cesser d’utiliser le meurtre des deux militaires à des fins politiques et exhorte les éléments des forces armées à ne pas se laisser manipuler par un pouvoir aux abois.


Fait à Lomé, le 10 Janvier 2018

Pour la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition



CAP2015 GROUPE de Six CAR PNP Santé du Peuple


Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON

Nicodème HABIA

Jean KISSI Tchatikpi OURO-DJIKPA


Georges Kuessan


CC : Corps diplomatiques
Confessions religieuses
ODDH



Togo  - De l’intégration à l’ESMC pour clôturer les journées portes ouvertes iciLome - [1/19/2018]

Plus de 300 000 nouveaux adhérents et de nombreux visiteurs, c’est le bilan qu’indique Ouro-Koura Abrazisou, responsable Commercial au troisième et dernier jour des journées portes ouvertes à l’ESMC. Le public est toujours mobilisé pour avoir beaucoup plus d’informations sur les activités contenues dans la plateforme de cette Entreprise sociale de marché commun.


Togo  - Adjamagbo Johnson insiste sur des solutions à la crise avant toute élection iciLome - [1/19/2018]

Ce matin sur une radio locale, la Coordonnatrice de la Coalition des 14 persiste et signe sur la nécessité des règles électorales claires et nettes avant toute échéance électorale.


Togo  - Remise de parchemins à la seconde vague d’aide ménager iciLome - [1/19/2018]

Près d’une trentaine de jeunes hommes et femmes ont reçu leur attestation de fin de formation ce vendredi à Lomé. Après six mois de formations tant théoriques que pratiques, ces aides ménagers sont aguerris pour servir « d’assistants et de relais » dans les ménages.


Togo  - Manifestation des femmes samedi : Légère modification des itinéraires iciLome - [1/19/2018]

Selon une dernière sortie du ministre en charge de la Sécurité et de la Protection civile, deux points de départs auraient été modifiés en commun accord avec les organisateurs que Yark Damehome exhorte par la même occasion à la tolérance et au pacifisme.


Togo  - Antoine Randolph écrit à Yark Damehame iciLome - [1/19/2018]

Voici une correspondance adressée par Antoine Randolph au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame.


Togo  - Bolloré dément son chiffre d’affaires au Togo iciLome - [1/19/2018]

Le Seigneur des ports africains qui s’est dégoté un lourd contrat de 35 ans au port autonome de Lomé, dément avoir fait fortune de plus 5 milliards d’euros au Togo seulement. Selon le communiqué de la filiale du Groupe Bolloré à Lomé, ce chiffre concerne les activités du groupe dans le monde.


Togo  - Antoine Folly recadre Ouro-Koura Agadazi sur la mort des deux militaires iciLome - [1/19/2018]

Dans une récente sortie médiatique, le ministre en charge de l’Agriculture, le Colonel Ouro-Koura Agadazi a accusé Antoine Folly et Jean Kissi, membres de la Coalition des 14, de nier la mort des deux militaires à Sokodé. Un argument que brandit le Colonel qui le crie sur tous les toits.


Togo  - Le wifi au campus universitaire inauguré en grandes pompes iciLome - [1/19/2018]

Jeudi après-midi à Lomé, un cortège gouvernemental composé des ministres Octave Nicoué Broohm de l’Enseignement Supérieur, Cina Lawson des Postes et de l’Economie Numérique et André Johnson du ministère de l’environnement, était à l’université de Lomé pour inaugurer un réseau wifi.


Togo  - Un préavis de grève de la Faculté des Sciences au président de l’Université de Lomé iciLome - [1/19/2018]

La Commission des délégués, des représentants d’associations d’étudiants et de représentants des médecins en diplôme d’étude spécialisée (DES) de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) vient de déposer un préavis de grève sur le bureau du président de l’Université de Lomé.


Togo  - Dialogue : Les Etats-Unis appellent à des discussions franches iciLome - [1/19/2018]

C’est la deuxième fois que les Etats-Unis, à travers l’ambassadeur David Gilmour, se prononcent sur la crise politique qui secoue le Togo depuis 5 mois. Jeudi, il était avec Dama Dramani, le président de l’Assemblée nationale.


Togo  - Malaise au sein du monde de l’éducation au Togo : Les boursouflures langagières de Klassou pour entretenir le dilatoire Le Correcteur - [1/19/2018]

Après plusieurs mois de paralysie des activités depuis la rentrée du 02 octobre 2017, le gouvernement a invité les Syndicats des enseignants le jeudi 11 janvier dernier à la Primature pour des échanges. Pendant plus d’une heure, le Premier ministre Selom Komi Klassou a raconté sa vie aux syndicats, partenaires en développement et associations de parents d’élèves.


Togo  - Un pays, deux visages/Forte mobilisation pour les réformes : Un nouveau round de la médiation Le Correcteur - [1/19/2018]

L’année 2018 démarre avec la même détermination de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, ses militants et sympathisants à faire aboutir la lutte pour l’alternance et la démocratie au Togo. Ils étaient encore des milliers de Togolais dans les rues de Lomé et dans certaines villes de l’intérieur du pays à l’appel des forces démocratiques pour cette fois, la commémoration du 55ème anniversaire de l’assassinat de Sylvanus Olympio et les réformes.


Togo  - Incendies des marchés de Kara et de Lomé : Quand la sécheresse du cœur d’un pouvoir indécis assomme pour de bon les victimes Le Correcteur - [1/19/2018]

Le pouvoir togolais a plus qu’il n’en faut montrer ses limites quant à la gestion calamiteuse des affaires qui impliquent de près ou de loin les citoyens. Tout avait commencé le 7 janvier 2013 lorsque le Grand Marché de Kara embrasait. Le 12 courant, le Grand Marché de Lomé a à son tour flambé. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Beaucoup de larmes aussi. Depuis, les autorités se sont tues, muettes comme des carpes. On sent comme une volonté délibérée de leur part de ne conduire à bout ce que d’aucuns considèrent comme une machination secrète.


Togo  - L’ESMC vue par les visiteurs aux journées portes ouvertes iciLome - [1/18/2018]

Les rapports le reconnaissent aujourd'hui. Il est difficile pour le Togolais moyen d’avoir un repas par jour. Même pour ceux qui travaillent, que ce soit dans le public ou dans le secteur privé, nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à s’en sortir avec un seul revenu à la fin du mois.


Togo  - Donou Hubert signe son premier contrat à CS Sfaxien de Tunisie iciLome - [1/18/2018]

« C'est un grand jour pour moi. Je suis très heureux et fier d'avoir signé mon premier Contrat professionnel au CS Sfaxien de la Tunisie. Pour moi, c'est une première étape et je suis conscient que je dois bosser dur pour avancer dans ma carrière », ce sont là les premiers mots du nouveau sociétaire du club tunisien.


Togo  - Baromètre des risques ALLIANZ iciLome - [1/18/2018]

Les interruptions d'activité et les incidents cybernétiques dominent le paysage des risques pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs en 2018.


Togo  - Tentative d’enlèvement d’Emmanuel Sogadji : ASVITTO dénonce des « méthodes de voyous » iciLome - [1/18/2018]

L’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO) se dit indignée et inquiète de la situation que vit le président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), Emmanuel Sogadji. Lire la déclaration.


Togo  - Togo Debout prévient les politiques contre l’échec du dialogue iciLome - [1/18/2018]

Nul n’est certain du dialogue politique entre pouvoir et opposition dans un bref délai, même si le médiateur guinéen, Alpha Conde a donné entre le 23 et le 26 janvier prochains pour sa tenue. Tellement les protagonistes restent campés sur leur position.


Togo  - Regard sur le cadre électoral: pourquoi UNIR se précipite aux élections? - - [1/18/2018]

Dans une vieille interview d'Avril 2017, le journal le Correcteur pose la Problématique de la gouvernance électorale au Togo avec un vibrant témoignage de Jean-Jacques TEKO Economiste – Secrétaire national à l’Aménagement du Territoire chargé du Développement de l’ANC et membre de la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI. Avec 5 de ses collègues, ils sont privés d'accès aux locaux de la CENI d'une façon unilatérale, parce que leur présence serait nuisible aux sombres acrobaties de couloir dans cette instance électorale. Nous vous faisons revivre ses révélations. Lire!


Togo  - Interview exclusive/Agbéyomé KODJO : « Le pouvoir en place ne me paraît raisonnablement pas en mesure de conduire le dialogue… » - - [1/18/2018]

Ancien Premier Ministre du Togo, Ancien Président de l’Assemblée Nationale, Agbéyomé Messan KODJO, le Président National de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) se prononce sur la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis plus de cinq mois. L’ancien Directeur du Port Autonome de Lomé pense que pour sortir de la situation désespérante que vivent les Togolais, les protagonistes de la crise doivent éviter de « faire preuve de radicalisme et d’ostracisme, (et) s’engager dans la voie de l’armistice ». À ses collègues de l’opposition qui mobilisent des milliers de Togolais dans la rue comme au temps du CST, le patron de l’OBUTS les invite dès à présent à identifier la cause des échecs répétés de l’opposition dans le combat pour l’alternance, sinon, prévient-il : « les mêmes causes produisent les mêmes effets ; sauf impondérables majeurs ».


Togo  - La LCT dénonce une tentative d’enlèvement de son président iciLome - [1/18/2018]

Emmnuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), a échappé à une tentative d’enlèvement dans la nuit du 16 janvier dernier. Son association s’en indigne.


Togo  - Gilbert Bawara : « La finalité demeure…les réformes » iciLome - [1/18/2018]

S’attaquant aux préalables de l’opposition avant le dialogue, Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique estime que c’est plutôt le dialogue qui devrait servir de résolution à toutes les autres questions secondaires, l’essentiel étant d’aboutir à des « réformes constitutionnelles et institutionnelles et la mise en place d’un cadre électoral garantissant des consultations électorales saines, exemplaires et irréprochables ».


Togo  - De retour à Lomé, la Coalition des 14 se dit satisfaite iciLome - [1/18/2018]

La délégation de la Coalition des 14 a regagné Lomé mercredi en début de soirée, via la frontière Aflao (entre le Togo et le Ghana).


Togo  - Ouro-Koura Agadazi, une sortie qui choque l'opinion iciLome - [1/18/2018]

Le ministre Colonel, dont la maison privée à Sokodé gardée par une demi-dizaine de militaires aurait été vandalisée et les militaires assassinés, revient à la charge, environ trois (03) mois après les événements. Il a fallu que l’opinion réclame une enquête internationale indépendante pour situer les responsabilités pour que dans un courrier, le ministre, militant du parti UNIR (au pouvoir), adresse publiquement les condoléances aux familles éplorées.


Togo  - 12e journée-D1 : Koroki détrône Semassi iciLome - [1/18/2018]

Le leader Semassi de Sokodé a été détrôné par US Koroki de Tchamba lors de la 12e journée du championnat national de première division, joué ce mercredi. La confrontation qui s’est déroulée à Sokodé a tourné à l’avantage des joueurs de Tchamba.


Togo  - Sempiternelle crise dans l’éducation : Dialogue, dialogue, dialogue… Lalternative-togo.com - [1/18/2018]

Une énième rencontre s’est tenue le jeudi 11 janvier dernier, sous l’égide du Premier ministre Selom Klassou. Les acteurs de l’éducation, sur invitation de ce dernier, se sont rencontrés. Rien n’est à espérer de cette rencontre qui n’est qu’une machination (comme les précédentes), sous le couvert de dialogues qui jalonnent le secteur des enseignements primaires et secondaires.