Togo Afrique Monde
Togo  -

Pénurie de carburant : A quoi peut-on s’attendre dans les prochains jours ?


Des files indiennes dans les stations d’essence, la montée en flèche du prix de l’essence frelatée passée de 500 à 1000 FCFA. C’est la scène qui a été observée à Lomé et dans plusieurs villes du pays les 1er et 02 janvier passés. Elle rappelle fin d’année 2016 et début 2017. La situation ne semble pas s’améliorer au fil des ans afin d’éviter aux conducteurs des engins à quatre et à deux roues des désagréments dus à la pénurie de carburant. Mais le gouvernement tente de se justifier. Comme toujours. Mais l’horizon n’est pourtant pas dégagé.

« On a remarqué une forte demande depuis un certain temps, ce qui fait que ce qui était livré peut-être pour une semaine part à 24 ou 48 heures. Les marketeurs ne s’attendant pas à cette pression, cela fait que le temps d’être réapprovisionné, il y a des files qui se font. Au niveau national, on n’a aucun souci, la STE (NDRL, Société togolaise d’entreposage) charge normalement (…) on a même sollicité la STSL (NDLR, Société togolaise de stockage de Lomé) à charger les camions. Pour la consommation nationale, c’est la STE seule qui s’en charge et la STSL s’occupe de l’extérieur. Mais vu la demande on a sollicité aussi la STSL pour aider à charger pour la consommation nationale », a tenté d’expliquer Bernadette Legzim-Balouki, ministre du Commerce et du Secteur privé. Et de se dédouaner : « Quand la station n’a plus de carburant, elle doit s’adresser à la direction dont elle dépend. Si c’est Total, elle doit s’adresser à sa direction générale et si c’est CAP, ainsi de suite. Le temps qu’elles fassent la demande à leur direction générale et que cette dernière fasse le point de tous ceux qui ont fait la demande pour venir faire la commande au niveau du ministère, ça met du temps. A notre niveau, dès que la demande arrive, on prend des dispositions pour leur donner le produit. Et quand ils ont le produit, ils vont présenter le bon à la STE où ils sont chargés. C’est ça qui fait qu’on a l’impression que ça dure ». Visiblement pour la ministre, c’est le temps des commandes qui serait retardé et à l’origine de la pénurie.

Et pourtant, ce n’est pas la première fois que cette situation se produit. En début d’année 2017, les Togolais ont été confrontés à la pénurie de carburant. Cette année encore, rebelote. Mais le gouvernement tente de faire croire que cela n’a jamais été le cas. « On prend toujours des dispositions, surtout à la fin de l’année pour charger (…) C’est une expérience, il faut redoubler encore d’efforts », a essayé de convaincre la ministre. Mais elle est loin de convaincre. La ministre affirme que le gouvernement prend toujours des dispositions à chaque fin d’année pour éviter de tels désagréments. Ce qui n’est pas vrai si on s’en tient à 2017 et ce qui s’est produit les 1ers et 02 janvier de cette nouvelle année. Ce que Bernadette Legzim-Balouki ne semble pas dire, c’est que le gouvernement n’anticipe pas sur la pénurie. Il se contente des stocks existants et se laisse surprendre par les événements.

A en croire la ministre du Commerce, la rupture de stock proviendrait des stations d’essence qui traînent à passer la commande. Le doigt accusateur est ainsi pointé vers les fournisseurs de carburant aux conducteurs des engins à quatre ou à deux roues. De plus, ce que le membre du gouvernement ne dit pas ou élude, c’est que les mécanismes de fourniture de carburant au Togo sont très complexes. Des rôles des traders aux commissions en passant par la structure des prix avec en toile le prix du baril à l’international, tout fait souvent que le gouvernement tergiverse et se laisse prendre au dépourvu par la demande. L’offre devenant insuffisante, il s’emploie à trouver des justificatifs parfois à dormir debout pour couvrir ses négligences.

En effet, à Anié, les stations d’essence ont délibérément refusé de servir les particuliers et les voitures de transport en commun. Elles ont préféré les véhicules de l’Administration ainsi que leur personnel. Cette privation orchestrée contredit Bernadette Balouki-Legzim et a sérieusement mis à mal les activités dans cette ville très stratégique puisque la plupart des voitures qui rallient le septentrion s’y ravitaillent en carburant.

Pour l’instant, le gouvernement est arrivé à « sauver » la situation. Mais rien n’assure que la solution sera pérenne. Aussi, les assurances de Bernadette Legzim-Balouki seront-elles jaugées début d’année 2019 puisque la pénurie de carburant devient cyclique comme les grèves à répétition dans les enseignements primaires et secondaires au Togo. En rappel, en 2015, Faure Gnassingbé avait placé son mandat sous le sceau du social. Mais paradoxalement, peu après cette annonce, les prix des carburants ont augmenté. Des faits qui illustrent que les Togolais ne sont pas encore sortis de l’auberge face à la pénurie du carburant malgré les indiscrétions sur la production aux larges des côtes togolaises.


Togo  - De l’intégration à l’ESMC pour clôturer les journées portes ouvertes iciLome - [1/19/2018]

Plus de 300 000 nouveaux adhérents et de nombreux visiteurs, c’est le bilan qu’indique Ouro-Koura Abrazisou, responsable Commercial au troisième et dernier jour des journées portes ouvertes à l’ESMC. Le public est toujours mobilisé pour avoir beaucoup plus d’informations sur les activités contenues dans la plateforme de cette Entreprise sociale de marché commun.


Togo  - Adjamagbo Johnson insiste sur des solutions à la crise avant toute élection iciLome - [1/19/2018]

Ce matin sur une radio locale, la Coordonnatrice de la Coalition des 14 persiste et signe sur la nécessité des règles électorales claires et nettes avant toute échéance électorale.


Togo  - Remise de parchemins à la seconde vague d’aide ménager iciLome - [1/19/2018]

Près d’une trentaine de jeunes hommes et femmes ont reçu leur attestation de fin de formation ce vendredi à Lomé. Après six mois de formations tant théoriques que pratiques, ces aides ménagers sont aguerris pour servir « d’assistants et de relais » dans les ménages.


Togo  - Manifestation des femmes samedi : Légère modification des itinéraires iciLome - [1/19/2018]

Selon une dernière sortie du ministre en charge de la Sécurité et de la Protection civile, deux points de départs auraient été modifiés en commun accord avec les organisateurs que Yark Damehome exhorte par la même occasion à la tolérance et au pacifisme.


Togo  - Antoine Randolph écrit à Yark Damehame iciLome - [1/19/2018]

Voici une correspondance adressée par Antoine Randolph au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame.


Togo  - Bolloré dément son chiffre d’affaires au Togo iciLome - [1/19/2018]

Le Seigneur des ports africains qui s’est dégoté un lourd contrat de 35 ans au port autonome de Lomé, dément avoir fait fortune de plus 5 milliards d’euros au Togo seulement. Selon le communiqué de la filiale du Groupe Bolloré à Lomé, ce chiffre concerne les activités du groupe dans le monde.


Togo  - Antoine Folly recadre Ouro-Koura Agadazi sur la mort des deux militaires iciLome - [1/19/2018]

Dans une récente sortie médiatique, le ministre en charge de l’Agriculture, le Colonel Ouro-Koura Agadazi a accusé Antoine Folly et Jean Kissi, membres de la Coalition des 14, de nier la mort des deux militaires à Sokodé. Un argument que brandit le Colonel qui le crie sur tous les toits.


Togo  - Le wifi au campus universitaire inauguré en grandes pompes iciLome - [1/19/2018]

Jeudi après-midi à Lomé, un cortège gouvernemental composé des ministres Octave Nicoué Broohm de l’Enseignement Supérieur, Cina Lawson des Postes et de l’Economie Numérique et André Johnson du ministère de l’environnement, était à l’université de Lomé pour inaugurer un réseau wifi.


Togo  - Un préavis de grève de la Faculté des Sciences au président de l’Université de Lomé iciLome - [1/19/2018]

La Commission des délégués, des représentants d’associations d’étudiants et de représentants des médecins en diplôme d’étude spécialisée (DES) de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) vient de déposer un préavis de grève sur le bureau du président de l’Université de Lomé.


Togo  - Dialogue : Les Etats-Unis appellent à des discussions franches iciLome - [1/19/2018]

C’est la deuxième fois que les Etats-Unis, à travers l’ambassadeur David Gilmour, se prononcent sur la crise politique qui secoue le Togo depuis 5 mois. Jeudi, il était avec Dama Dramani, le président de l’Assemblée nationale.


Togo  - Malaise au sein du monde de l’éducation au Togo : Les boursouflures langagières de Klassou pour entretenir le dilatoire Le Correcteur - [1/19/2018]

Après plusieurs mois de paralysie des activités depuis la rentrée du 02 octobre 2017, le gouvernement a invité les Syndicats des enseignants le jeudi 11 janvier dernier à la Primature pour des échanges. Pendant plus d’une heure, le Premier ministre Selom Komi Klassou a raconté sa vie aux syndicats, partenaires en développement et associations de parents d’élèves.


Togo  - Un pays, deux visages/Forte mobilisation pour les réformes : Un nouveau round de la médiation Le Correcteur - [1/19/2018]

L’année 2018 démarre avec la même détermination de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, ses militants et sympathisants à faire aboutir la lutte pour l’alternance et la démocratie au Togo. Ils étaient encore des milliers de Togolais dans les rues de Lomé et dans certaines villes de l’intérieur du pays à l’appel des forces démocratiques pour cette fois, la commémoration du 55ème anniversaire de l’assassinat de Sylvanus Olympio et les réformes.


Togo  - Incendies des marchés de Kara et de Lomé : Quand la sécheresse du cœur d’un pouvoir indécis assomme pour de bon les victimes Le Correcteur - [1/19/2018]

Le pouvoir togolais a plus qu’il n’en faut montrer ses limites quant à la gestion calamiteuse des affaires qui impliquent de près ou de loin les citoyens. Tout avait commencé le 7 janvier 2013 lorsque le Grand Marché de Kara embrasait. Le 12 courant, le Grand Marché de Lomé a à son tour flambé. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Beaucoup de larmes aussi. Depuis, les autorités se sont tues, muettes comme des carpes. On sent comme une volonté délibérée de leur part de ne conduire à bout ce que d’aucuns considèrent comme une machination secrète.


Togo  - L’ESMC vue par les visiteurs aux journées portes ouvertes iciLome - [1/18/2018]

Les rapports le reconnaissent aujourd'hui. Il est difficile pour le Togolais moyen d’avoir un repas par jour. Même pour ceux qui travaillent, que ce soit dans le public ou dans le secteur privé, nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à s’en sortir avec un seul revenu à la fin du mois.


Togo  - Donou Hubert signe son premier contrat à CS Sfaxien de Tunisie iciLome - [1/18/2018]

« C'est un grand jour pour moi. Je suis très heureux et fier d'avoir signé mon premier Contrat professionnel au CS Sfaxien de la Tunisie. Pour moi, c'est une première étape et je suis conscient que je dois bosser dur pour avancer dans ma carrière », ce sont là les premiers mots du nouveau sociétaire du club tunisien.


Togo  - Baromètre des risques ALLIANZ iciLome - [1/18/2018]

Les interruptions d'activité et les incidents cybernétiques dominent le paysage des risques pour les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs en 2018.


Togo  - Tentative d’enlèvement d’Emmanuel Sogadji : ASVITTO dénonce des « méthodes de voyous » iciLome - [1/18/2018]

L’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO) se dit indignée et inquiète de la situation que vit le président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), Emmanuel Sogadji. Lire la déclaration.


Togo  - Togo Debout prévient les politiques contre l’échec du dialogue iciLome - [1/18/2018]

Nul n’est certain du dialogue politique entre pouvoir et opposition dans un bref délai, même si le médiateur guinéen, Alpha Conde a donné entre le 23 et le 26 janvier prochains pour sa tenue. Tellement les protagonistes restent campés sur leur position.


Togo  - Regard sur le cadre électoral: pourquoi UNIR se précipite aux élections? - - [1/18/2018]

Dans une vieille interview d'Avril 2017, le journal le Correcteur pose la Problématique de la gouvernance électorale au Togo avec un vibrant témoignage de Jean-Jacques TEKO Economiste – Secrétaire national à l’Aménagement du Territoire chargé du Développement de l’ANC et membre de la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI. Avec 5 de ses collègues, ils sont privés d'accès aux locaux de la CENI d'une façon unilatérale, parce que leur présence serait nuisible aux sombres acrobaties de couloir dans cette instance électorale. Nous vous faisons revivre ses révélations. Lire!


Togo  - Interview exclusive/Agbéyomé KODJO : « Le pouvoir en place ne me paraît raisonnablement pas en mesure de conduire le dialogue… » - - [1/18/2018]

Ancien Premier Ministre du Togo, Ancien Président de l’Assemblée Nationale, Agbéyomé Messan KODJO, le Président National de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) se prononce sur la crise sociopolitique qui secoue le pays depuis plus de cinq mois. L’ancien Directeur du Port Autonome de Lomé pense que pour sortir de la situation désespérante que vivent les Togolais, les protagonistes de la crise doivent éviter de « faire preuve de radicalisme et d’ostracisme, (et) s’engager dans la voie de l’armistice ». À ses collègues de l’opposition qui mobilisent des milliers de Togolais dans la rue comme au temps du CST, le patron de l’OBUTS les invite dès à présent à identifier la cause des échecs répétés de l’opposition dans le combat pour l’alternance, sinon, prévient-il : « les mêmes causes produisent les mêmes effets ; sauf impondérables majeurs ».


Togo  - La LCT dénonce une tentative d’enlèvement de son président iciLome - [1/18/2018]

Emmnuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), a échappé à une tentative d’enlèvement dans la nuit du 16 janvier dernier. Son association s’en indigne.


Togo  - Gilbert Bawara : « La finalité demeure…les réformes » iciLome - [1/18/2018]

S’attaquant aux préalables de l’opposition avant le dialogue, Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique estime que c’est plutôt le dialogue qui devrait servir de résolution à toutes les autres questions secondaires, l’essentiel étant d’aboutir à des « réformes constitutionnelles et institutionnelles et la mise en place d’un cadre électoral garantissant des consultations électorales saines, exemplaires et irréprochables ».


Togo  - De retour à Lomé, la Coalition des 14 se dit satisfaite iciLome - [1/18/2018]

La délégation de la Coalition des 14 a regagné Lomé mercredi en début de soirée, via la frontière Aflao (entre le Togo et le Ghana).


Togo  - Ouro-Koura Agadazi, une sortie qui choque l'opinion iciLome - [1/18/2018]

Le ministre Colonel, dont la maison privée à Sokodé gardée par une demi-dizaine de militaires aurait été vandalisée et les militaires assassinés, revient à la charge, environ trois (03) mois après les événements. Il a fallu que l’opinion réclame une enquête internationale indépendante pour situer les responsabilités pour que dans un courrier, le ministre, militant du parti UNIR (au pouvoir), adresse publiquement les condoléances aux familles éplorées.


Togo  - 12e journée-D1 : Koroki détrône Semassi iciLome - [1/18/2018]

Le leader Semassi de Sokodé a été détrôné par US Koroki de Tchamba lors de la 12e journée du championnat national de première division, joué ce mercredi. La confrontation qui s’est déroulée à Sokodé a tourné à l’avantage des joueurs de Tchamba.


Togo  - Sempiternelle crise dans l’éducation : Dialogue, dialogue, dialogue… Lalternative-togo.com - [1/18/2018]

Une énième rencontre s’est tenue le jeudi 11 janvier dernier, sous l’égide du Premier ministre Selom Klassou. Les acteurs de l’éducation, sur invitation de ce dernier, se sont rencontrés. Rien n’est à espérer de cette rencontre qui n’est qu’une machination (comme les précédentes), sous le couvert de dialogues qui jalonnent le secteur des enseignements primaires et secondaires.