Togo Afrique Monde
Togo  -

Faure Gnassingbé trouve enfin un bœuf derrière ses charrues !


En 12 ans de gouvernance, d‘interminables projets et programmes budgétivores dits prioritaires ont été lancés à grands coups médiatiques. Par la création mercredi en conseil de ministres d’une Cellule Présidentielle d’Exécution et de Suivi des Projets Prioritaires, on peut déduire que Faure Gnassingbé compte investir davantage dans ces éternels projets rattachés au budget de la présidence et qui souffrent d’une sévère carence de transparence dans leur mise en œuvre.

Le troisième décret adopté en conseil de ministres du jeudi 23 Novembre le confirme, Faure Gnassingbé s’est réservé à travers l’administration directe de la présidence la gestion de projets à des dizaines de milliards.

"Le troisième décret adopté porte création, attributions et fonctionnement de la Cellule Présidentielle d’Exécution et de Suivi des Projets Prioritaires. Dans le but de réaliser davantage des projets concourant au bien-être des populations togolaises et dans la continuité des efforts déjà entamés, le gouvernement togolais ambitionne la création de milliers d’emplois décents sur les cinq prochaines années dans divers secteurs productifs de l’économie", lit-on dans le communiqué du gouvernement.

Ils sont quasi innombrables ces projets dits prioritaires dont les derniers en date sont le Fonds National de Finance Inclusive (FNFI) et le Programme d’Urgence et de Développement Communautaire (PUDC). Sur ces projets, on a dû suffisamment communiquer pour des raisons politiques. Souvent, on les rattache directement à la présidence, ou alors ils sont soumis à la gestion du ministère en charge du Développement à la Base dont le premier responsable Mme Victoire Tomégah-Dogbé est Directrice de cabinet à la présidence.

En 2016, le PUDC par exemple a coûté 12 milliards de F CFA rattachés au budget de la présidence. Un autre Programme d’Appui aux populations Vulnérables (PAPV) a, lui, englouti 18 milliards de F CFA toujours sur le budget de la présidence.

Il faut en effet écarquiller grandement les yeux pour remarquer les maigres souris qui naissent de ces montagnes d’investissements. A cet effet, un récent rapport de la Banque mondiale intitulé « Géographie du bien-être au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Togo» indique le taux de pauvreté reste élevé malgré un taux de croissance de plus de 5%. En clair, les populations vulnérables visées par ces coûteux investissements n’en bénéficient pas.

Pour adhérer au programme de Facilité Elargie de Crédit du FMI, le gouvernement a réitéré sa volonté de poursuivre avec ces fameux projets dits «prioritaires» en ces termes : "Le gouvernement envisage de poursuivre ses politiques axées sur la croissance durable et inclusive à travers des dépenses sociales ciblées et des investissements financés de manière judicieuse à travers des programmes tels que le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV). Les autorités sont en train d’identifier les priorités de développement dans le Plan National de Développement pour la période allant de 2018 à 2022 et prévoient de les intégrer pleinement dans le budget."

Est-ce le FMI qui recommande la mise en place d’une Cellule Présidentielle d’Exécution et de Suivi des Projets Prioritaires comme l’a entrepris le Conseil de Ministres?

Une chose est certaine, des dizaines de milliards du contribuable ont déjà été investis dans de projets similaires et les résultats sont moins élogieux. Pas de comptes détaillés, les impacts sont difficilement perceptibles, et dans les cas récurrents de faillites, il n’y a pas de responsable.

Nanti d’une multitude de conseillers, Faure Gnassingbé n’a pu s’empêcher de mettre la charrue devant le bœuf. On crée des projets avant de penser à une équipe de suivi.

A. Lemou


Togo  - En marche vers l'alternance/La candidature de Faure en 2020 de moins en moins sûre : Que cherche la CEMAC à Lomé le 30 juillet ? iciLome - [7/20/2018]

Les soubresauts de la crise politique togolaise qui se succèdent depuis plusieurs dizaines d'années se ressemblent à l'exception de celle en cours dont l'ampleur a été minimisée par le pouvoir de Lomé à ses débuts. Tout comme une petite étincelle banalisée sur un tas de paille sèche, le mouvement de contestation du long règne du système RPT-UNIR, à l'image d'un petit feu, a pris une tournure inextinguible alors que ceux qui sont censés l'éteindre se disaient: « C'est un vent, ça va bientôt passer, comme cela a toujours été le cas..»


Togo  - Que veulent les Togolais, que peut la CEDEAO pour endiguer la crise et ses rechutes mortelles au Togo ? Lalternative-togo.com - [7/20/2018]

« Ce qui vaut la peine d’être fait, vaut la peine d’être bien fait ». Dans sa Correspondance, Nicolas POUSSIN nous apprend que s’il faut faire le bien, il faut avoir l’intelligence et se donner les moyens de bien le faire. Quand les problèmes sont bien analysés et que les équations posées pour les résoudre sont connues, il n’y a que l’engagement ferme et le sens de responsabilité qui participent de la logique pour trouver des réponses judicieuses absolument nécessaires à ouvrir les horizons les plus prometteurs.


Togo  - Faits et gestes : Impossible confiance au chef de l’Etat - Faure Gnassingbé rattrapé par ses « doux mensonges » Le Correcteur - [7/20/2018]

Il est connu pour sa propension à de fausses promesses. Depuis 13 ans au pouvoir, Faure Gnassingbé est assis sur une série de promesses non tenues. Il suffit de reprendre son premier pamphlet de campagne de 2005 pompeusement baptisé les « 20 plus de Faure » pour mesurer la dimension du successeur de Eyadèma Gnassingbé.


Togo  - Eric Mc "Il est temps d'enclencher la révolution togolaise" iciLome - [7/20/2018]

« Père fondateur » du mouvement RAP au Togo dans les années 90, membre du Mouvement des artistes engagés du Togo (MAET), Eric MC, qu’on ne présente d’ailleurs plus, est debout contre un quatrième mandat de Faure Gnassingbé. Pour lui, le Togo ne doit plus demeurer l’exception de la sous-région en matière de démocratie et de l’alternance. Il préconise une révolution dans la mesure où le 31 juillet prochain, la CEDEAO ne dit pas clairement à Faure Gnassingbé de ne pas se représenter en 2020. Suivez plutôt l'inteview qu'il a accordée à notre Rédaction !


Togo  - Nathaniel Olympio : « Les Togolais savent ce qu’ils veulent » iciLome - [7/20/2018]

Actuellement, les Togolais retiennent leur souffle et attendent patiemment la date fatidique du 31 juillet 2018 pour prendre connaissance des recommandations de la Communauté Économique des États de l’Afrique Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise au Togo. Mais déjà, des pronostics vont bon train.


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « Les problèmes de fond ne sont pas encore abordés » iciLome - [7/19/2018]

Une délégation de la CEDEAO conduite par le Général Francis Béhanzin a reçu les protagonistes de la crise politique togolaise ce jeudi matin à l’hôtel 2 Février. L’objectif de cette rencontre est d’évaluer la mise en œuvre des mesures préconisées par les deux Facilitateurs lors du 4em round des discussions politiques le 27 juin dernier à Lomé.


Togo  - Les deux protagonistes reçus par la délégation de la CEDEAO pour les présentations - - [7/19/2018]

Ce jeudi matin, les deux protagonistes de la crise politique togolaise ont été reçus une délégation des émissaires de la CEDEAO. Cette rencontre a permis d'évaluer les mesures d'apaisement et les actions à mettre en œuvre pour en vu de baliser la voie pour le 31 juillet prochain.


Togo  - La coalition des 14 en concertation avant leur rencontre avec la délégation de la CEDEAO - - [7/19/2018]

Une délégation de la CEDEAO conduite par le général Behanzin a rencontré les protagonistes de la crise togolaise ce jeudi matin à l’hôtel 2 Février. Voici les images de l'arrivée des responsables de la Coalition des 14.


Togo  - Pour une sortie de crise honorable et apaisée au Togo, Faure Gnassingbé , la clé - - [7/19/2018]

Par rapport aux positions des protagonistes (très éloignées les unes par rapport aux autres) de la crise que traverse le Togo depuis 10 mois, le pire est à redouter pour ce pays et par conséquent à toute la sous-région ouest africaine. La CEDEAO à laquelle la gravité de la situation n’échappe pas, multiplie des actions pour la résolution de cette crise en envoyant des missions au Togo et en désignant des facilitateurs d’un dialogue dont 4 rounds n’ont pu dépasser l’évacuation des préalables pour aller à l’essentiel.


Togo  - Les status quo au Togo insuportables pour le peuple souverain togolais dont la CEDEAO devrait tenir compte iciLome - [7/19/2018]


Togo  - En attendant la feuille de route de la CEDEAO, Togo Debout se mobilise iciLome - [7/19/2018]

A quelques jours de la publication de la feuille de route de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour une sortie pacifique de la crise politique au Togo, le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) organise une conférence publique pour informer et sensibiliser les acteurs de la société civile et tout le peuple togolais.


Togo  - Interview/Yao Jah, artiste engagé : "On n'a pas besoin de l'avis de la CEDEAO, avant de dégager une dictature" iciLome - [7/19/2018]

Il a décidé de soutenir le peuple togolais en lutte pour la démocratie et l'alternance, à travers ses chansons engagées. Professeur d'Anglais dans un lycée au Burkina Faso, en vacances à Lomé, Yao Jah, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a décidé de se confier à notre Rédaction. L'artiste parle ici de l'actualité sociopolitique du Togo, surtout de la crise actuelle. Suivez plutôt !


Togo  - La CTDDH appelle l’Etat togolais à mieux protéger les défenseurs des Droits de l’Homme AfreePress - [7/19/2018]

Vingt (20) ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies, de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, « quelle protection pour les défenseurs des Droits de l’Homme au Togo ? ».


Togo  - Libération des 19 détenus : Faure peut mieux faire ! iciLome - [7/19/2018]

Lundi, par décret présidentiel N°2018-121/PR du 16 juillet 2018, le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé a libéré 19 de « ses otages politiques » incarcérés dans les prisons civiles de Lomé, Kpalimé et de Mango. Seulement voilà, il reste encore plus d’une cinquantaine de détenus politiques qui croupissent injustement dans les geôles crasseux du pays. Et leur seule faute, c’est d’avoir exercé leur droit constitutionnel de manifestations publiques politiques.


Togo  - Ce que la Coalition des 14 dira à la mission de la CEDEAO ce jeudi iciLome - [7/19/2018]

La mission de la CEDEAO conduite par le Général Francis Behanzin, président de la Commission chargée des Affaires politiques, est à Lomé depuis hier après-midi. Elle va rencontrer ce matin les parties prenantes au dialogue intertogolais, notamment la Coalition des 14 partis de l’opposition, le parti au pouvoir UNIR et le gouvernement.


Togo  - Mésentente entre le Togo et le Ghana sur des concessions pétrolières en mer AfreePress - [7/19/2018]

« Le Togo et le Ghana, deux pays voisins, pourraient s’engager dans une bataille judiciaire au sujet de l'exploration pétrolière dans le bloc ultra-profond de Keta Est ». C’est en tout cas ce qui ressort du rapport annuel 2017 publié le 16 juillet dernier par l’organe régulateur ghanéen du secteur pétrolier connu sous le nom de « Public Interest and Accountability Committee (PIAC) ).


Togo  - Prof Aimé Gogue : « Ils sont dans un état un peu difficile parce que certains sont là depuis Octobre » - - [7/19/2018]

Mercredi, une délégation de la coalition des 14 a rendu visite aux détenus politiques de la prison civile de Lomé. Sur 14 détenus, la délégation n'a rencontré que 10. Selon Prof Aimé Gogué, président de l'ADDI, ces prisonniers arbitrairement incarcérés sont dans un état difficile. « Mais, il faut reconnaitre que pour le moment, ils ont le moral assez bon », a fait savoir ce responsable de la Coalition des 14.


Togo  - Une délégation de la C14 a rendu visite aux détenus politiques de la prison civile de Lomé - - [7/19/2018]

Visite de la C14 aux détenus politiques de la prison civile de Lomé pour apporter le soutien de la Coalition des 14 partis de l'opposition aux militants arbitrairement arrêtés et gardés dans cette prison par le régime RPT/UNIR.


Togo  - Rentrée scolaire du 24 septembre prochain : Une date stratégique pour le gouvernement ? Lalternative-togo.com - [7/19/2018]

Les examens de fin d’année ont démarré depuis le 03 juillet dernier avec le Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Ils prennent fin selon le calendrier scolaire en août prochain. Mais déjà en septembre, les cours reprennent. Une date qui paraît stratégique.


Togo  - Entretien Exclusif du Secrétaire National du Pacte Socialiste pour le Renouveau Prof Wolou Komi : « Le risque d’un divorce entre la CEDEAO des présidents et la CEDEAO des peuples est réel » Le Correcteur - [7/19/2018]

Connu pour son humilité, sa disponibilité et sa lucidité politique, le Secrétaire National du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) reste une des éminences grises de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Doyen de la Faculté des Droits à l’Université de Lomé, Professeur Wolou Komi dans cet entretien exclusif à la Rédaction de « Le Correcteur » est largement revenu sur les principaux sujets brûlants de l’actualité.


Togo  - Crise politique : Tikpi Atchadam bientôt de retour à Lomé ? - - [7/18/2018]

Facilitateurs dans la crise togolaise, les présidents Alpha Condé et nana Akufo-Addo ont profité de leur nouveau passage à Lomé, fin juin, pour demander à leur homologue Faure Gnassingbé de prendre des « dispositions », afin de permettre un retour rapide de l'opposant Tikpi Atchadam dans le pays.


Togo  - PND à l’horizon 2030 : Komi Sélom Klassou appelle la communauté internationale à soutenir le Togo AfreePress - [7/18/2018]

Le Chef du Gouvernement, Komi Sélom Klassou, représente le Togo à la session ministérielle du Forum politique de haut niveau sur le développement durable qui se déroule du 16 au 18 juillet 2018 au siège des Nations Unies à New-York.


Togo  - Les enfants et les femmes enceintes seront vaccinés du 19 au 20 juillet prochain au Togo AfreePress - [7/18/2018]

Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale organise du 19 au 20 juillet 2018 sur l’étendue du territoire national togolais une campagne nationale de vaccination à l’endroit des enfants et des femmes enceintes, a appris l’Agence de presse Afreepress.


Togo  - Bassabi Kagbara : « Le PDP poursuivra son combat pour un véritable changement au Togo » iciLome - [7/18/2018]

Le Parti démocratique panafricain (PDP) arrive au terme de sa tournée dans la partie septentrionale du pays. Les responsables du parti, dans ce communiqué, reviennent sur des « informations mensongères » selon lesquelles il y aurait des perturbations de ces meetings dans la préfecture de Dankpen. Lisez plutôt !


Togo  - CEPD 2018 : Plus de 202 000 candidats en lice iciLome - [7/18/2018]

Les épreuves écrites de l'examen du Certificat d’Étude du Premier Degré (CEPD) ont démarré hier sur toute l’étendue du territoire national.


Togo  - Antoine Folly : « Aujourd’hui, personne n’a intérêt à ce que la coalition vole en éclats... » iciLome - [7/18/2018]

Antoine Foly, président de l'UDS-Togo, a été l'invité dans l'émission "Débat" sur la radio Nana Fm ce mercredi 18 juillet 2018. Le responsable politique se prononce sur le désaccord au sein de la coalition des 14. Suivez le débat.