Togo Afrique Monde
Togo  -

'Démission-transition-élection': Alberto Olympio a parlé


L’ex-président du Parti des Togolais Alberto Olympio ne recule devant rien, puisque même en exil, ce génie en informatique, ex-collaborateur de Bill Gates appuie les mouvements de contestation du pouvoir de Lomé. L’homme qui revendique le pouvoir pour le peuple ne voit pas autre issue pour sortir de la crise, que la démission du locataire du palais de Lomé 2. Lire sa déclaration !

Nous sommes en 2017 et le peuple togolais est debout. Les plus pessimistes disaient qu’il était endormi, résigné. La dictature togolaise pensait l'avoir maté à force de répression. Elle s'est trompée. Le Togo est bel et bien debout et veut retrouver sa liberté, une vraie démocratie et des institutions fortes, gages de justice et de développement. Notre pays veut mettre fin cette année aux présidences à vie ou par filiation, afin de ne plus être une particularité au sein de l'espace CEDEAO.
Pour cela, il nous faut restaurer la constitution de 1992, votée à près de 98% dans sa forme originelle.


A la requête légitime du retour à la constitution de 1992, le régime togolais donne comme seule réponse l’organisation d’un nouveau référendum, pour solder la crise et « pacifier » le pays.
Pacifier le Togo en organisant des élections, c'est comme tenter de résoudre un problème en utilisant les mêmes ingrédients qui l'ont créé. Le Togo n'est pas un pays en guerre et le peuple togolais loin d'être un peuple violent. Tous les épisodes de violence connus par le Togo sont des épisodes post-électoraux, ceci en raison de la nature même de notre processus électoral qui est vicié et propice à la fraude.

Le système électoral Togolais est l’un des plus opaques au monde. En 2015 nous avons démontré que le fichier électoral est confectionné de sorte que le régime en place parte toujours avec au moins 26% de voix d’avance. La mission de l'OIF en charge de superviser les opérations de révision des listes électorales a pointé du doigt plusieurs irrégularités rendant le fichier « imparfait » et donc non propice à l'organisation d'élections transparentes. Comment aurait-il pu en être autrement alors que seulement un inscrit sur 4 avait pu être identifié par une pièce d'identité ? Les trois autres étant inscrits uniquement sur déclaration de témoins sensés les reconnaître.

Lorsque nous avons fait une recherche de doublons dans le fichier ayant servi aux dernières élections législatives, nous avons trouvé pas moins de 259 000 doublons avec certains noms inscrits 20 fois. Oui je dis bien 20 fois!

Organiser un référendum dans de telles conditions, et au regard de la tension ambiante, ne servirait qu’à envenimer la situation. Les Togolais ne l'accepteront pas. Nous ne l'accepterons pas.
Nous ne l'accepterons pas parce que le retour à la constitution du 14 Octobre 1992 dans sa forme originelle n'est que juste réparation suite aux nombreux sabotages que lui ont infligés Eyadema Gnassingbe et son héritier. La vérité c'est que nous ne devrions même pas parler de révision mais de réparation. Le régime RPT/UNIR doit réparation aux togolais. C'est ce que nous exigeons.

En 2006, Faure Gnassingbé avait promis de réparer les torts causés par son accession en rétablissant les fondamentaux de la constitution de 1992, ce qui induisait qu'il ne ferait pas plus de deux mandats. Il en est à son 3ème. C'est un mandat usurpé de trop. Il est normal et légitime que le peuple togolais exige comme conséquence immédiate au rétablissement de la constitution de 1992 la démission de ce dernier.
La seule sortie pacifique à envisager pour la crise togolaise se résume en 3 mots : Démission – Transition – Élections
Une démission de Faure Gnassingbe est primordiale. Elle ira dans le sens du respect de l’esprit même de la constitution de 1992 qui limite à deux le nombre de mandats. Elle sera salutaire car elle apaisera le climat politique et permettra de taire les rancœurs trop longtemps accumulées par les citoyens togolais du fait de l’injustice.

Une transition sera nécessaire pour rétablir non seulement la constitution garantissant la préservation de nos acquis démocratiques, mais aussi la solidité et l'indépendance de nos institutions.

Des élections seront organisées mais avant, il faudra remettre à plat notre système électoral afin d'en faire un modèle dans la sous-région. Il le faut afin que le Togo ne connaisse plus d'élections contestées et contestables en raison d'une organisation douteuse. Il nous faudra dans un premier temps adapter nos lois pour ne plus accepter des inscriptions sur les listes électorales sans preuve d’identité et de nationalité Togolaise. Cette étape inclura l'attribution à chaque citoyen togolais sa pièce d'identité. Il faudra aussi et surtout l'inscription des togolais de la diaspora sur les listes électorales. Tout ceci prendra entre 6 et 12 mois.

Ce processus est obligatoire pour pacifier définitivement la vie politique togolaise et poser les bases d'une véritable démocratie et d’une stabilité durable.

Aux pompiers pyromanes qui font un chantage à la paix en tentant par tous les moyens d'imposer cette idée de référendum, nous disons qu’ils ne réussiront pas.

Ils ne réussiront pas, parce que nous Peuple Togolais, peuple souverain, sommes debout, unis et conscients d'une vérité : Le pouvoir c'est Nous.
Et il est temps de nous le restituer.
GAMESU !

Alberto Olympio.


Togo  - La coalition actuellement devant le ministère de la Sécurité pour avertir Yark Damehame iciLome - [10/17/2017]

Après le siège du Parti national panafricain (PNP), les leaders de la coalition de l'opposition ont mis le cap sur le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.


Togo  - Violence sur les journalistes sur les lieux de reportage : Les Organisations professionnelles de la presse dénoncent iciLome - [10/17/2017]

Ces dernières semaines, des journalistes sont devenus des cibles de ceetains manifestants et des forces de l'ordre. Les organisations professionnelles de la presse dénoncent la situation, appellent les partis politiques à sensibiliser leurs militants et demandent aux forces de l'ordre de laisser les journalistes faire leur travail. Lire le communiqué !


Togo  - Les leaders de la coalition au siège du PNP iciLome - [10/17/2017]

Ils se sont déplacés tout à l'heure au siège du Parti national panafricain (PNP).


Togo  - La coalition exige la libération immédiate de l'Imam et appelle le peuple à sortir massivement demain iciLome - [10/17/2017]

Les 14 partis de l'opposition viennent de sortir un communiqué dans lequel ils condamnent l'arrestation de l'imam Djobo. Lecture !


Togo  - Sokodé : Bilan des échauffourées, un témoignage sur l’imam arrêté iciLome - [10/17/2017]

Un bilan établi par le gouvernement fait état de 3 morts et une vingtaine de blessés dont des cas graves. C’est donc le bilan provisoire qu’on peut retenir des insurrections dans la ville de Sokodé, depuis l’arrestation musclée de l’Imam Djobo Alassani, accusé de tenir des propos incitatifs et «appels à la violence».


Togo  - Sokodé toujours sous tension iciLome - [10/17/2017]

La ville de Sokodé s'est réveillée aujourd'hui avec les affrontements entre population et forces de l'ordre appuyées par des militaires.


Togo  - Une semaine de toutes les incertitudes : Résistance, grèves, Faure Gnassingbé toujours muet Lalternative-togo.com - [10/17/2017]

Les jours à venir seront mouvementés. Les Fédérations des syndicats des enseignants ont annoncé deux jours de débrayage, les 19 et 20 octobre prochains. A ces jours de grève, s’ajouteront probablement ceux de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) qui menace d’entrer en grève. L’opposition, elle aussi, sera dans les rues dans la semaine. Une semaine de tension en perspective.


Togo  - VIDEO/ La douane d’Agoè-Zongo (Lomé) a été incendiée dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017 - - [10/17/2017]


Togo  - L’arrestation d’un Imam à Sokodé : Le gouvernement réagit iciLome - [10/17/2017]

Le gouvernement réagit, suite à l'arrestation de l'Imam Hassan à Sokodé qui a provoqué des violences dans le pays. Voici le communiqué !


Togo  - Audio/Arrestation de l'imam Hassan Mollah: Témoignage sur les échauffourées à Sokodé iciLome - [10/17/2017]

Joint au téléphone par le confrère Eric Gato, une habitante de la ville de Sokodé relate ce qui s'est passé.


Togo  - Des témoignages sur les bastonnades et l’incendie du siège du PNP iciLome - [10/17/2017]

Ces témoignages viennent de la femme et la fille du propriétaire de la maison qui abrite le siège du Parti national panafricain (PNP). Elles relatent aux micros de nos confrères de Kanal K et FM Liberté, ce qu’elles ont vécu la nuit d’hier à Agoè-Orakis, quartier où se trouve le siège du parti de Tikpi Atchadam. Lisez plutôt !


Togo  - AUDIO/ Yark Damehame: "Notre pays ne mérite pas ce qui se passe à Sokodé" iciLome - [10/17/2017]

Ce matin, au micro de nos confères de la radio Victoire FM, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame s'est prononcé sur l'arrestation de l’imam Hassan Mollah hier nuit à Sokodé.


Togo  - Le siège du PNP à Agoè incendié iciLome - [10/17/2017]

Après l'arrestation manu-militari de l’imam Hassan Mollah à son domicile à Sokodé, c'est le siège du PNP à Agoè (Lomé) qui a été pris pour cible. La maison abritant les réunions hebdomadaires du parti a été incendiée.


Togo  - Un délestage pour une arrestation musclée iciLome - [10/17/2017]

Une bonne partie du Togo a été plongée dans le noir lundi vers la soirée. Ces Togolais de la capitale et plusieurs villes du pays sont restés plusieurs heures sans électricité. C'est dans ce délestage que le régime a cru bon de procéder à l'arrestation de façon arbitraire de l'Imam HASSAN MOLLAH à Sokodé.


Togo  - Le front Togo Debout face aux intimidations du contre-amiral Adégnon iciLome - [10/17/2017]

Lundi devant la presse, le mouvement citoyen Togo Debout a fait le point sur les événements ayant conduit à l’interdiction controversée de sa messe œcuménique et du concert qu’il avait prévus pour le dimanche 15 Octobre dernier à la plage.


Togo  - Pierre-Claver Kuvo : « Les réseaux sociaux constituent une véritable vitrine » iciLome - [10/17/2017]

L’avènement des réseaux sociaux bouleverse les médias traditionnels. Ces derniers doivent s’adapter ou disparaître. Sur le sujet, le journaliste et Directeur de Publication Pierre-Claver Kuvo donne son avis.


Togo  - L’arrestation d’un Imam à Sokodé, met le pays en ébullition iciLome - [10/17/2017]

Quelques heures de coupure d’électricité ont permis à des militaires et gendarmes de s’introduire la nuit du lundi chez l’imam Hassan Mollah à Sokodé dans la région centrale pour l'emmener manu militari, tagué de très proche du leader du parti PNP de Tikpi Atchadam.


Togo  - Sortir de l'Ornière Aujourd'hui ou Attendre Encore 27 Ans : Les Erreurs à Eviter? - - [10/17/2017]

Lorsque l'on analyse clairement la situation de notre pays et les événements qui le marquent, on est souvent sidéré par la façon dont les choses se produisent. Premier pays à avoir opéré un coup d'Etat sanglant en Afrique, premier à avoir réussi à tribaliser complètement ses corps habillés, premier à avoir renversé totalement une transition après une Conférence Nationale, nous sommes aussi le premier pays à avoir installé au pouvoir le fils d'un dictateur après la mort naturelle de celui-ci.


Togo  - Le Front social grogne : Une autre pesanteur qui pourrait envenimer la crise Fraternité - [10/17/2017]

Pendant qu’aucune voie de sortie n’est pas encore dégagée pour la crise politique ouverte depuis le 19 août 2017, les prémices d’une nouvelle crise cette fois sociale se dessinent depuis la semaine dernière avec l’entrée en scène des activistes syndicaux.


Togo  - Déclaration de Strasbourg à l'occasion de la grande marche internationale de la diaspora togolaise en Europe le 14 octobre 2017 iciLome - [10/17/2017]


Togo  - Terreur militaire et rafles à Sokodé: Réaction de la Cellule de Réflexion de la Diaspora Tem en Allemagne - - [10/16/2017]

Réaction de la Cellule de Réflexion de la Diaspora Tem en Allemagne


Togo  - Manifestations de l’opposition : Des milices recrutées pour semer la terreur, le ministre Yark Damehame interpellé Liberte hebdo - [10/16/2017]

Le RPT-UNIR aime-t-il la paix comme il le chante à longueur de journée et chaque fois que l’occasion s’offre à lui? Des sources concordantes alertent l’opinion sur des préparatifs d’actes de violences par les miliciens RPT-UNIR. Des dizaines de miliciens auraient été recrutés pour attaquer des manifestants.


Togo  - Nous ne sommes pas d'accord avec la nouvelle composition de la CENI iciLome - [10/16/2017]

Plusieurs personnes ont pris d'assaut le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ce matin. Ils dénoncent la nouvelle constitution de la CENI et disent non au referendum en vue.


Togo  - La coalition des 14 va mettre en garde l’autorité contre des milices en préparation pour commettre des violences GLOBAL ACTU - [10/16/2017]

La coalition des 14 partis politiques persiste et signe, les manifestations de rue prévues pour les mercredi 18 et jeudi 19 octobre prochains à Lomé sont maintenues. Elle dit ne pas se sentir concernée par l’interdiction en semaine des marches décidée il y a quelques jours par le ministre en charge de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi.


Togo  - CENI : Des manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogènes iciLome - [10/16/2017]

La manifestation spontanée qui a eu lieu ce lundi matin devant les locaux de la CENI a été tuée dans l’œuf. Les forces de l'ordre ont dispersé les manifestants à coup de gaz lacrymogènes.


Togo  - Les partis populaires européens (PPE) et les partis africains du centre droit apportent leur soutien au peuple togolais iciLome - [10/16/2017]

Sur l'initiative de la Fondation Konrad Adenauer-Sttiftung, les partis populaires européens (PPE ) et les partis politiques africains du centre droit ont créé un cadre de dialogue appelé le Nouveau Dialogue de Windhoek dont l'objectif principal est de faire de la démocratie, de l'Etat de droit et de la bonne gouvernance des valeurs réellement partagées dans les pays d'Afrique membres.