Togo Afrique Monde
Togo  -

Les promesses de Selom Klassou qui fâchent les enseignants


Voici les mesures prises par le gouvernement pour apaiser les enseignants. Des mesures jugées insuffisantes par ces derniers qui veulent maintenir la pression par des mouvements de grève.

Intervention du Premier ministre sur les mesures prises par le gouvernement pour donner suite au rapport du groupe de travail sur le secteur éducatif

• Messieurs les Membres du Gouvernement,
• Madame la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo,
• Monsieur le Représentant résident de l’UNICEF au Togo,
• Mesdames et messieurs les responsables des Fédérations des syndicats de l’éducation membres du Cadre Permanent de Concertation (CPC),
• Mesdames et messieurs les responsables des Centrales syndicales,
• Messieurs les responsables de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo,
• Messieurs les Présidents des Fédérations d’associations des parents d’élèves,
• Révérend Pasteur, représentant du secteur de l’enseignement confessionnel,
• Madame la Présidente de la Coalition nationale togolaise pour l’éducation pour tous
• Et toutes les personnes ressources.
• Mesdames et messieurs les journalistes et professionnels des médias

Il y a très exactement huit (08) jours, nous procédions ici même à la réception du rapport du Groupe de travail sur le secteur de l’éducation.

Le Gouvernement, sous la haute impulsion du Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a examiné avec célérité et responsabilité le contenu dudit rapport articulé en trois principaux axes, à savoir :

I – les préoccupations et les revendications qui cristallisent actuellement les grèves et mouvements sociaux, en particulier les plateformes revendicatives des organisations syndicales des enseignants ;

II – les préoccupations touchant à l’enseignement confessionnel,

III – les autres défis du système éducatif.

Au regard et à l’analyse méticuleuse des points ci-dessus énumérés et qui sont déclinés en un certain nombre de cibles, il ressort que les problèmes auquel est confronté le secteur de l’éducation ne peuvent être réglés convenablement qu’au travers d’une approche globale et non sectorielle.

Dans cette logique, et avant d’énumérer les mesures prises par le Gouvernement pour répondre aux préoccupations des enseignants, je voudrais aborder d’abord les défis qui nécessitent des solutions planifiées ce sont :

- Le gap des enseignants à combler qui est estimé aujourd’hui 12 893, l’Etat procèdera, à compter de 2017 et ce pour les cinq prochaines années, au recrutement intensif chaque année des enseignants y compris les personnels d’encadrement,

- Les infrastructures immobilières et mobilières destinées à renforcer la capacité d’accueil et à garantir davantage des environnements éducatifs sûrs, sains et intégrés. A cet effet, des actions ciblées seront renforcées notamment dans le cadre du programme PUDC et des projets Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC) et Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI),

- Le renforcement des équipements, matériels et outils pédagogiques à mettre à la fois à la disposition des apprenants, enseignante et personnels d’encadrement ;

- Le développement des centres de formation préparant à la profession enseignants dans les universités de Kara et de Lomé, le renforcement de l’ENS d’Atakpamé et des ENI. Dans ce cadre, une deuxième ENI sera construite dans la Région des Savanes,

- La revue de la gouvernance du système éducatif, afin de mieux impliquer les collectivités locales, les associations de parents d’élèves et les autres acteurs dans une gestion participative ;

- La création de zones pédagogiques de proximité ayant pour mission de favoriser un déploiement rationnel et une utilisation optimale des personnels enseignants.

Quant aux préoccupations et revendications des enseignants :

@En ce qui concerne l’intégration des enseignants auxiliaires, le Gouvernement, en application des dispositions du statut général de la fonction publique a délivré jusqu’à ce jour 12 747 actes de nomination avec effet à compter du 1er janvier 2017.

@Pour ce qui est des cotisations ou prélèvements opérés sur le salaire de certains enseignants auxiliaires avant leur intégration dans le cadre des fonctionnaires, une Cellule ad hoc sera mise en place dès ce lundi 20 mars afin de régler définitivement ce problème des enseignants concernés. Elle sera composée de :

• un (01) représentant de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS),
• un (01) représentant de la Caisse de Retraite du Togo (CRT),
• un (01) représentant du ministère de l’économie et des finances,
• un (01) représentant du ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle,
• un (01) représentant de la Direction de la Gestion Informatisée des Personnels de l’Etat (DGIPE)
• un (01) représentant du ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle,

@ En ce qui concerne le statut particulier des enseignants, le Gouvernement mettra en place avant la fin de ce mois de mars un Comité de rédaction élargit aux partenaires en développement. Ce statut sera adopté dès la rentrée scolaire 2017-2018. Il permettra de préciser, entre autres, les procédures en matière d’affectation et de mutation des enseignants.

A cet instant de mes propos, je profite pour annoncer que des réflexions sont en cours pour l’élaboration et l’adoption d’un statut en faveur des personnels de la santé.

@ En ce qui concerne les émoluments des enseignants je puis vous assurer que les enseignants bénéficient d’une attention particulière. Ainsi des mesures incitatives ont toujours été appliquées à ce secteur et continuent d’être améliorées. Par exemple, au sujet de la grille salariale :

A diplôme égal le citoyen qui choisit la profession enseignante est recruté et classé dans une catégorie supérieure par rapport à un autre qui est recruté dans l’administration générale. A titre d’illustration, avec le diplôme de maîtrise obtenu la même année dans la même discipline, l’enseignant est surclassé dans la catégorie A1 indice 1300 tandis que son collègue de l’administration générale est classé en catégorie A2 indice 1100.

Il est utile de rappeler qu’à l’instar des autres fonctionnaires, les enseignants ont bénéficié d’améliorations substantielles de leurs salaires au cours des dix dernières années, avec en moyenne une augmentation de plus de 70 % pour les enseignants en début de carrière et de plus de 90 % pour leurs aînés en fin de carrière, pour les catégories supérieures .

Mieux, pour les catégories inférieures ces améliorations se situent en moyenne entre 130 % en début de carrière et plus de 200 % en fin de carrière.

A ce traitement salarial s’ajoutent d’autres avantages spécifiques en faveur des enseignants. Il s’agit d’une part des primes de rentrée et de bibliothèque et de la prime d’incitation à la profession et d’autre part d’un volume horaire très allégé eu égard aux contraintes de la profession.

Par ailleurs, alors que dans l’administration générale le volume horaire de l’agent est de 40 heures par semaine à raison de 8 heures par jour, l’enseignant du primaire fait 28 heures par semaine, celui du premier cycle du secondaire (CEG) est théoriquement de 22 heures par semaine et l’enseignant du second cycle du secondaire (lycée) est théoriquement de 18 heures par semaine.

Au-delà de tous ces acquis, le Gouvernement reste toujours sensible à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. Pour ce faire, le statut particulier consacrera une revalorisation de la prime d’incitation à la profession enseignante. En conséquence cette prime sera doublée.

Mieux dans un esprit d’apaisement et le souci de rétablir immédiatement le calme et la sérénité dans le secteur de l’éducation, la revalorisation que nous venons d’annoncer prendra effet à compter du 1er avril 2017. Cela signifie que les enseignants bénéficieront déjà de cette revalorisation avant même l’adoption du statut particulier.

Par ailleurs, conformément à ce qui a été convenu au sein du Cadre Permanent de Concertation (CPC), ainsi qu’aux conclusions du Groupe de travail, le statut particulier consacrera l’instauration d’une prime unique regroupant la prime d’incitation revalorisée et les autres primes existantes, notamment les primes de rentrée et de bibliothèque, payable mensuellement.

@ Concernant l’enseignement confessionnel

Actuellement, l’Etat apporte un appui à l’enseignement confessionnel. Ainsi,

- Une subvention budgétaire permet la prise en charge de « 1045 » enseignants dont le recrutement et la gestion sont assurés par les Eglises catholique et protestante. En outre, 1898 autres enseignants du confessionnel sont directement pris en charge et payés sur le budget de l’Etat.

- Face aux préoccupations exprimées par les responsables de l’enseignement confessionnel, notamment dans le cadre du Groupe de travail, le Gouvernement étudiera la possibilité d’une amélioration de la subvention de l’Etat afin de favoriser la revalorisation des émoluments des « 1045 » enseignants à compter de la rentrée scolaire 2017-2018.

De plus, l’indemnité forfaitaire de 20 000FCFA dont jouissent actuellement les 1898 autres enseignants du confessionnel sera intégrée à leurs soldes de base à compter de la rentrée scolaire 2017-2018.

- Enfin, le Gouvernement s’attèlera à la mise en place d’une convention visant à réglementer les relations entre l’Etat et les Eglises en matière d’enseignement.

NB : En vue de remédier aux effets néfastes que les perturbations ont eus sur le bon déroulement des activités pédagogiques, l’année scolaire sera réajustée. Les modalités de ce réajustement seront communiquées dans les prochains jours.


Je vous remercie


Togo  - Me Dodji Apévon établit un diagnostic de la situation politique du Togo iciLome - [3/27/2017]

Le Groupe des 6 partis politiques est très déterminé à obtenir les réformes politiques et institutionnelles au Togo. Et ce, dans les plus brefs délais. Dans une interview accordée à nos confrères de Kanal Fm ce lundi matin, Me Dodji Apévon, l’un des ténors du groupe, a établi un sérieux diagnostic de l’état de santé politique du Togo. Les résultats ne sont pas encourageants.


Togo  - L’UE a 60 ans : L’union est fière de son partenariat avec le Togo GLOBAL ACTU - [3/27/2017]

L’Union européenne (UE) a célébré ce 25 mars le 60ème anniversaire de la signature du traité de Rome qui a concrétisé sa naissance. Dans un message dont Global Actu a obtenu copie, l’Ambassadeur et chef de la Délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez n’a pas caché la fierté de l’institution qu’il représente au Togo.


Togo  - Gerry Taama ou le prophète Jean-Baptiste ! iciLome - [3/27/2017]

Gerry Taama est, selon lui, demeuré l'incompris dans la sphère politique du Togo. Mais il a décidé, à l'en croire, de continuer à prêcher comme Jean-Baptiste, à qui il se compare. Voici ce qu'il a laissé sur son mur.


Togo  - FTF : La Coupe 27 avril 2017 entre 8 clubs de D1 et D2 iciLome - [3/27/2017]

L’édition 2017 de la Coupe de l’indépendance se déroulera entre les six meilleurs clubs du championnat national de première division, à l’issue du 19è journée ajoutés aux premiers de chaque poule de seconde division classés à la fin du 13è acte.


Togo  - L’ANC ne croit pas à l'efficacité du programme de réparations des victimes des troubles sociopolitiques GLOBAL ACTU - [3/27/2017]

Vendredi dernier, au lancement du programme de réparations des victimes des troubles sociopolitiques que le Togo a connus de 1958 à 2005, le Premier ministre, Komi Sélom Klassou avait demandé l’accompagnement des uns et des autres, notamment des partis politiques.


Togo  - La décision de la Cour constitutionnelle réjouit les députés de l’Anc iciLome - [3/27/2017]

Le recours des députés de l'ANC auprès de la Cour Constitutionnelle a eu gain de cause. Dans une décision rendue publique le mercredi 22 mars dernier, la Cour a demandé à la commission de loi de l’Assemblée nationale d’adopter le rapport des députés de l'ANC et de le soumettre à l’Assemblée nationale.


Togo  - Un meeting du PNP interdit par des miliciens à Kara iciLome - [3/27/2017]

Kara est visiblement devenue une ville de controverses, mieux une zone interdite aux forces de l'opposition. Quelques jours après le blocage du convoi l’ancien ministre Pascal Bodjona à l’entrée de la ville de Kara par des gendarmes cagoulés, c’est au tour du président du Parti national panafricain (Pnp), Tikpi Atchadam d’être empêché d’y tenir un meeting.


Togo  - ADDI déçue par ses anciens 'amours' iciLome - [3/27/2017]

La candidature unique sans les réformes, les marches pour des causes perdues, sont autant de stratégies caduques pour l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI). Depuis vingt-six ans que le parti du Professeur Aimé Gogué est dans le landerneau politique, il a toujours soutenu des regroupements politiques qui avaient des objectifs sociaux et visaient l’alternance. Mais aujourd'hui, c'est la désillusion, puisque les amis ont toujours fait ombrage à l'ADDI.


Togo  - Revue de presse du 27 Mars 2017. iciLome - [3/27/2017]

Des journaux parvenus à la Rédaction d'iciLome ont abordé divers sujets. Lutte pour l’alternance au Togo : Le poignant discours de Fabre à la diaspora togolaise à Paris hier, écrit LE CORRECTEUR, Bi-Hebdo qui publie dans son intégralité cette déclaration sans faire de commentaire.


Togo  - Match test : Le Togo défie un géant d’Afrique iciLome - [3/27/2017]

Après un nul (0-0) décevant contre les Chevaliers de la méditerranée le vendredi dernier, les Eperviers défient les Pharaons demain dans un autre match amical en Egypte. A l’occasion des Journées FIFA.


Togo  - Jean-Pierre Fabre à Paris : "Le Togo est en panne de ses institutions qui sont toutes inopérantes et n’existent que de nom" iciLome - [3/27/2017]

Le chef de file de l'opposition est en déplacement sur la France depuis la semaine dernière. Hier dimanche, il a tenu un discours devant la diaspora togolaise à Paris, au siège de la Fédération Française pour l'UNESCO ( FFPU). Lisez plutôt !


Togo  - Agbéyomé Kodjo dégaine contre Jean-Pierre Fabre iciLome - [3/27/2017]

Jean-Pierre Fabre, président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) est la cible privilégiée de ses camarades de l’opposition. Il ne se passe plus de jours sans qu’il ne soit critiqué pour ses méthodes.


Togo  - ANAFOOT : Kossi Sédjro élu président dans la douleur iciLome - [3/27/2017]

L’Association nationale des arbitres de football du Togo (ANAFOOT) a pu finalement tenir son congrès électif le samedi 25 mars à Atakpamé. Sedjro Kossi en est sorti nouveau président.


Togo  - Un Togolais parmi les 10 journalistes du monde pour la «Master Class» en Afrique du Sud iciLome - [3/26/2017]

La Fédération Internationale des journalistes Agricoles (IFAJ) basée au Canada, vient de sélectionner 10 journalistes dans le monde entier pour prendre part à son programme spécial « Master Class » en prélude au Congrès annuel de l’IFAJ. Ces deux évènements auront lieu du 30 mars au 08 avril 2017 à Pretoria, en Afrique du sud.


Togo  - La Chronique de Yves de Fréau : Silence ! Claude gère le nid des Eperviers - - [3/26/2017]

Comme une terre brûlée dont les habitants, un à un, s’enfuient, le nid des Eperviers tout doucement se vide de ses valeureuses substances. Le goal Agassa Kossi, poussé par certains événements malheureux, est le premier à déguerpir. Sans dire mot. Dépassé par la situation dans laquelle le destin l’a mis. Personne jusque-là, n’a osé cracher la vérité : la retraite brutale du portier togolais est la conséquence malheureuse de l’entêtement du sélectionneur Claude Le Roy à l’amener à la CAN malgré son statut de « sans club », et donc, sans compétition. Quel supporter, quel observateur, quel journaliste, enfin, quel dirigeant n’était animé d’une grande anxiété à chaque fois qu’une balle allait vers Agassa Kossi quand il tenait les buts de la sélection togolaise ces derniers temps ?


Togo  - GNLT : Les « frères de lumière » s’écharpent devant la Justice Lalternative-togo.com - [3/26/2017]

La crise des valeurs qui sape les bases de la société togolaises et les fondements de l’Etat n’épargne aucun secteur. Ce poison lent qui met à mal le vivre ensemble, porte un coup aux fondamentaux d’une République, conduit la société à la dérive, a désormais forcé les mystérieuses portes de la Franc-maçonnerie, provoquant au sein des « frères de lumière » zizanie, incompréhension, malentendu, sectarisme, etc.


Togo  - Eperviers : Le Roy botte en touche le malaise iciLome - [3/26/2017]

Plusieurs éléments clés de l’effectif des Eperviers ont boycotté les deux rencontres amicales de ce mois de mars. Leur sélectionneur national, Claude Le Roy dit ne pas s’en inquiéter.


Togo  - Le MCC encourage la concurrence dans le secteur des TIC AfreePress - [3/25/2017]

Une mission du Millenium Challenge Corporation (MCC) conduite par la Directrice du Programme Threshold pour le Togo, Mme Grace Morgan a été reçue vendredi par le Premier ministre, Komi Selom Klassou. Au menu des discussions, les résultats des efforts faits par le Togo.


Togo  - L’art s’exporte en milieu rural grâce au projet « Montagn’art » AfreePress - [3/25/2017]

Dans le cadre de ses activités, l’association « Gazo’Art » à l’initiative de Sokey Edorh, a procédé vendredi à Lomé, au lancement officiel de la 1ère édition du concept : « Montagn’Art 2017 ». Un événement qui se déroulera sur une période de trois (03) mois. L’objectif de ce projet, ont laissé entendre ses initiateurs, est de promouvoir le secteur des arts visuels et plastiques.


Togo  - Clap de fin des cinq ans de l’Inam sous le sceau du dépistage, de la marche et du foot iciLome - [3/25/2017]

Pour couronner en toute beauté la célébration de ses cinq ans d’existence, l’Institut d’Assurance Maladie (Inam) était dans les rues de Lomé ce matin. Objectif, se donner à une marche qui a débouché sur le terrain du Lycée Scientifique suivi d’un match de football.


Togo  - Eperviers : Le DTN critique Claude Le Roy iciLome - [3/25/2017]

Voilà une déclaration qui ne va pas plaire à Claude Le Roy, Head coach des Eperviers. Selon le Directeur technique national (DTN), Lanou Elitsa, à la dernière CAN au Gabon, les Eperviers n’ont été que des spectateurs.


Togo  - Réponse de la Cour constitutionnelle aux députés de l’ANC iciLome - [3/25/2017]

Le groupe parlementaire ANC avait, le 28 février dernier, introduit à la Cour constitutionnelle un recours contre le « blocage de fait par M. le Président de la Commission des Lois constitutionnelles, de la Législation et de l’Administration générale des travaux en commission relatifs à l’examen de la proposition de Loi de modification constitutionnelle affectée le 22 juillet 2016 à la Commission des Lois pour examen au fond ». Voici la décision de la Cours constitutionnelle.


Togo  - L'ex-Premier Ministre de la Nouvelle-Zélande attendue au Togo AfreePress - [3/25/2017]

Helen Clark, Ancien Premier Ministre de la Nouvelle-Zélande est annoncée en visite au Togo du 28 au 30 mars prochain, a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué rendu public vendredi par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).


Togo  - Selom Klassou : « Je témoigne ma profonde compassion à toutes les victimes » iciLome - [3/25/2017]

La phase de réparation des victimes par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a été officiellement lancé vendredi à Lomé. La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, Komi Selom Klassou.


Togo  - Interview/Dr Bitsha-Kitime Dieudoné KABKIA, un jeune Togolais vivant au Sénégal iciLome - [3/25/2017]

Dr Bitsha-Kitime Dieudoné KABKIA, jeune Togolais vivant au Sénégal, partage, dans cette interview, son ambition, celle de venir mettre en œuvre dans son pays le Togo, son projet qui vise à la traçabilité des animaux grâce au GPS en vue de lutter contre la propagation des épizooties et épidémies et en définitive booster l’élevage dans nos pays respectifs et amorcer le développement en Afrique de l’ouest. Nous l’avons interrogé sur le sujet. Lecture !


Togo  - Une mission du MCA au Togo pour discuter des TIC et du foncier, deux secteurs à problème au Togo GLOBAL ACTU - [3/25/2017]

Au Togo en janvier dernier, Grace Morgan, la Directrice du programme Treshold du Millenium Challenge Account (MCA) est encore à Lomé depuis ce vendredi où elle a été reçue en audience par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou.