Togo Afrique Monde
Togo  -

Les promesses de Selom Klassou qui fâchent les enseignants


Voici les mesures prises par le gouvernement pour apaiser les enseignants. Des mesures jugées insuffisantes par ces derniers qui veulent maintenir la pression par des mouvements de grève.

Intervention du Premier ministre sur les mesures prises par le gouvernement pour donner suite au rapport du groupe de travail sur le secteur éducatif

• Messieurs les Membres du Gouvernement,
• Madame la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo,
• Monsieur le Représentant résident de l’UNICEF au Togo,
• Mesdames et messieurs les responsables des Fédérations des syndicats de l’éducation membres du Cadre Permanent de Concertation (CPC),
• Mesdames et messieurs les responsables des Centrales syndicales,
• Messieurs les responsables de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo,
• Messieurs les Présidents des Fédérations d’associations des parents d’élèves,
• Révérend Pasteur, représentant du secteur de l’enseignement confessionnel,
• Madame la Présidente de la Coalition nationale togolaise pour l’éducation pour tous
• Et toutes les personnes ressources.
• Mesdames et messieurs les journalistes et professionnels des médias

Il y a très exactement huit (08) jours, nous procédions ici même à la réception du rapport du Groupe de travail sur le secteur de l’éducation.

Le Gouvernement, sous la haute impulsion du Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a examiné avec célérité et responsabilité le contenu dudit rapport articulé en trois principaux axes, à savoir :

I – les préoccupations et les revendications qui cristallisent actuellement les grèves et mouvements sociaux, en particulier les plateformes revendicatives des organisations syndicales des enseignants ;

II – les préoccupations touchant à l’enseignement confessionnel,

III – les autres défis du système éducatif.

Au regard et à l’analyse méticuleuse des points ci-dessus énumérés et qui sont déclinés en un certain nombre de cibles, il ressort que les problèmes auquel est confronté le secteur de l’éducation ne peuvent être réglés convenablement qu’au travers d’une approche globale et non sectorielle.

Dans cette logique, et avant d’énumérer les mesures prises par le Gouvernement pour répondre aux préoccupations des enseignants, je voudrais aborder d’abord les défis qui nécessitent des solutions planifiées ce sont :

- Le gap des enseignants à combler qui est estimé aujourd’hui 12 893, l’Etat procèdera, à compter de 2017 et ce pour les cinq prochaines années, au recrutement intensif chaque année des enseignants y compris les personnels d’encadrement,

- Les infrastructures immobilières et mobilières destinées à renforcer la capacité d’accueil et à garantir davantage des environnements éducatifs sûrs, sains et intégrés. A cet effet, des actions ciblées seront renforcées notamment dans le cadre du programme PUDC et des projets Projet d’Appui à la Réforme des Collèges (PAREC) et Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI),

- Le renforcement des équipements, matériels et outils pédagogiques à mettre à la fois à la disposition des apprenants, enseignante et personnels d’encadrement ;

- Le développement des centres de formation préparant à la profession enseignants dans les universités de Kara et de Lomé, le renforcement de l’ENS d’Atakpamé et des ENI. Dans ce cadre, une deuxième ENI sera construite dans la Région des Savanes,

- La revue de la gouvernance du système éducatif, afin de mieux impliquer les collectivités locales, les associations de parents d’élèves et les autres acteurs dans une gestion participative ;

- La création de zones pédagogiques de proximité ayant pour mission de favoriser un déploiement rationnel et une utilisation optimale des personnels enseignants.

Quant aux préoccupations et revendications des enseignants :

@En ce qui concerne l’intégration des enseignants auxiliaires, le Gouvernement, en application des dispositions du statut général de la fonction publique a délivré jusqu’à ce jour 12 747 actes de nomination avec effet à compter du 1er janvier 2017.

@Pour ce qui est des cotisations ou prélèvements opérés sur le salaire de certains enseignants auxiliaires avant leur intégration dans le cadre des fonctionnaires, une Cellule ad hoc sera mise en place dès ce lundi 20 mars afin de régler définitivement ce problème des enseignants concernés. Elle sera composée de :

• un (01) représentant de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS),
• un (01) représentant de la Caisse de Retraite du Togo (CRT),
• un (01) représentant du ministère de l’économie et des finances,
• un (01) représentant du ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle,
• un (01) représentant de la Direction de la Gestion Informatisée des Personnels de l’Etat (DGIPE)
• un (01) représentant du ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle,

@ En ce qui concerne le statut particulier des enseignants, le Gouvernement mettra en place avant la fin de ce mois de mars un Comité de rédaction élargit aux partenaires en développement. Ce statut sera adopté dès la rentrée scolaire 2017-2018. Il permettra de préciser, entre autres, les procédures en matière d’affectation et de mutation des enseignants.

A cet instant de mes propos, je profite pour annoncer que des réflexions sont en cours pour l’élaboration et l’adoption d’un statut en faveur des personnels de la santé.

@ En ce qui concerne les émoluments des enseignants je puis vous assurer que les enseignants bénéficient d’une attention particulière. Ainsi des mesures incitatives ont toujours été appliquées à ce secteur et continuent d’être améliorées. Par exemple, au sujet de la grille salariale :

A diplôme égal le citoyen qui choisit la profession enseignante est recruté et classé dans une catégorie supérieure par rapport à un autre qui est recruté dans l’administration générale. A titre d’illustration, avec le diplôme de maîtrise obtenu la même année dans la même discipline, l’enseignant est surclassé dans la catégorie A1 indice 1300 tandis que son collègue de l’administration générale est classé en catégorie A2 indice 1100.

Il est utile de rappeler qu’à l’instar des autres fonctionnaires, les enseignants ont bénéficié d’améliorations substantielles de leurs salaires au cours des dix dernières années, avec en moyenne une augmentation de plus de 70 % pour les enseignants en début de carrière et de plus de 90 % pour leurs aînés en fin de carrière, pour les catégories supérieures .

Mieux, pour les catégories inférieures ces améliorations se situent en moyenne entre 130 % en début de carrière et plus de 200 % en fin de carrière.

A ce traitement salarial s’ajoutent d’autres avantages spécifiques en faveur des enseignants. Il s’agit d’une part des primes de rentrée et de bibliothèque et de la prime d’incitation à la profession et d’autre part d’un volume horaire très allégé eu égard aux contraintes de la profession.

Par ailleurs, alors que dans l’administration générale le volume horaire de l’agent est de 40 heures par semaine à raison de 8 heures par jour, l’enseignant du primaire fait 28 heures par semaine, celui du premier cycle du secondaire (CEG) est théoriquement de 22 heures par semaine et l’enseignant du second cycle du secondaire (lycée) est théoriquement de 18 heures par semaine.

Au-delà de tous ces acquis, le Gouvernement reste toujours sensible à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants. Pour ce faire, le statut particulier consacrera une revalorisation de la prime d’incitation à la profession enseignante. En conséquence cette prime sera doublée.

Mieux dans un esprit d’apaisement et le souci de rétablir immédiatement le calme et la sérénité dans le secteur de l’éducation, la revalorisation que nous venons d’annoncer prendra effet à compter du 1er avril 2017. Cela signifie que les enseignants bénéficieront déjà de cette revalorisation avant même l’adoption du statut particulier.

Par ailleurs, conformément à ce qui a été convenu au sein du Cadre Permanent de Concertation (CPC), ainsi qu’aux conclusions du Groupe de travail, le statut particulier consacrera l’instauration d’une prime unique regroupant la prime d’incitation revalorisée et les autres primes existantes, notamment les primes de rentrée et de bibliothèque, payable mensuellement.

@ Concernant l’enseignement confessionnel

Actuellement, l’Etat apporte un appui à l’enseignement confessionnel. Ainsi,

- Une subvention budgétaire permet la prise en charge de « 1045 » enseignants dont le recrutement et la gestion sont assurés par les Eglises catholique et protestante. En outre, 1898 autres enseignants du confessionnel sont directement pris en charge et payés sur le budget de l’Etat.

- Face aux préoccupations exprimées par les responsables de l’enseignement confessionnel, notamment dans le cadre du Groupe de travail, le Gouvernement étudiera la possibilité d’une amélioration de la subvention de l’Etat afin de favoriser la revalorisation des émoluments des « 1045 » enseignants à compter de la rentrée scolaire 2017-2018.

De plus, l’indemnité forfaitaire de 20 000FCFA dont jouissent actuellement les 1898 autres enseignants du confessionnel sera intégrée à leurs soldes de base à compter de la rentrée scolaire 2017-2018.

- Enfin, le Gouvernement s’attèlera à la mise en place d’une convention visant à réglementer les relations entre l’Etat et les Eglises en matière d’enseignement.

NB : En vue de remédier aux effets néfastes que les perturbations ont eus sur le bon déroulement des activités pédagogiques, l’année scolaire sera réajustée. Les modalités de ce réajustement seront communiquées dans les prochains jours.


Je vous remercie


Togo  - En prélude à la 33ème Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) : Une délégation a séjourné à Lomé iciLome - [4/29/2017]

Du 24 au 26 novembre prochains, se tiendra à Lomé la 33ème conférence ministérielle de la Francophonie. Pour préparer cet événement, une délégation de l’Organisation Internationale de la Francophonie à séjourné à Lomé du 25 au 28 avril. Voici le communiqué ayant sanctionné la visite !


Togo  - Le mouvement Nubueke a célébré l’indépendance du Togo iciLome - [4/28/2017]

Le mouvement Nubueke n’est pas resté en marge de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Togo. Il a marqué l’événement par une retraite au flambeau mercredi dernier dans les différentes localités du pays.


Togo  - Vidéo/Fête de l'indépendance: Discours de Jean Pierre Fabre iciLome - [4/28/2017]

Discours de Jean Pierre Fabre à l'occasion de la célébration des 57 ans de l'Indépendance du Togo.


Togo  - Le 2è colloque du CAP 2015 sur la problématique de l’alternance politique en Afrique s’est ouvert à Lomé iciLome - [4/28/2017]

Après son premier colloque sur la problématique de l’alternance politique en Afrique les 10 et 11 octobre 2016 à Lomé, le Combat pour l’alternance politique (CAP 2015), un regroupement de quatre partis politiques de l’opposition togolaise (ANC, CDPA, DSA, PSR et UDS-Togo), organise depuis ce matin un nouveau rendez-vous avec d’éminentes personnalités pour approfondir la même thématique.


Togo  - 357 personnes décorées par le chef de l'Etat AfreePress - [4/28/2017]

Le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé dans la soirée du 26 avril, une cérémonie de décoration de trois-cent cinquante-sept (357) personnalités. Il s'agit de distinctions saluant le travail et le dévouement de ces femmes et hommes, civiles et militaires.


Togo  - Le type de dirigeants que veulent les évêques togolais AfreePress - [4/28/2017]

A l’occasion de la commémoration du 57ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale, la conférence des évêques du Togo a rendu publique ce 26 avril 2017, une lettre pastorale à l’endroit de toute la nation togolaise. Une lettre qui fait suite à celle publiée il y un an.


Togo  - Défilé militaire : Peut mieux faire… iciLome - [4/28/2017]

Les spectateurs étaient ahuris hier à la place des fêtes de la Présidence à l’occasion du défilé militaire et civil, surtout au passage des bérets verts, avec à leur tête l’élément qui agitait le bâton dans tous les sens.


Togo  - Olivier Mathia : Futur successeur de Kossi Agassa? iciLome - [4/28/2017]

Le jeune gardien (21 ans) de Boulogne Billancourt, un club de CFA de l’hexagone, le Franco-togolais Olivier Mathia se dit prêt pour jouer avec les Eperviers du Togo. C’est à travers un entretien qu’africatopsports a réalisé avec lui.


Togo  - Retour aux archives au nom de la réconciliation nationale Telegramme228 - [4/28/2017]

A compter de ce 26 avril et jusqu’à au 26 mai prochain l’Ambassade des USA au Togo et le HCRRUN lèvent le voile sur la visite faite en 1962 à Washington par le Président Feu Sylvanus Olympio. Les photos et textes qui seront exposés ont été visités pour la première fois ce mercredi par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.


Togo  - Le job dating au salon Elite iciLome - [4/28/2017]

Lancé depuis mercredi par le Chef du gouvernement, le premier salon international Etudes et Formations du Togo a enregistré un succès en termes d’intérêt du public. Au menu des activités, le Job dating, un concept quelque peu nouveau dans les habitudes des Togolais.


Togo  - Des OSC dotées d’outils pratiques de suivi des recommandations de l’EPU iciLome - [4/28/2017]

L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-Togo) a formé des membres des Organisations de la société civile sur le suivi des recommandations de l’Examen périodique universel (UPE).


Togo  - Fête de l'Indépendance du Togo : Message de Jean-Pierre Fabre au peuple togolais iciLome - [4/28/2017]

Le président de l'ANC, Jean-Pierre Fabre n'a pas dérogé à la tradition. Jeudi 27 avril 2017, à l'occasion du 57e anniversaire de l'indépendance du Togo, le chef de file de l'opposition a adressé un message à toute la nation togolaise.


Togo  - Discours de Faure Gnassingbé le 27 avril iciLome - [4/28/2017]

Le discours du chef de l'Etat, Faure Gnassingbé à l'occasion de la célébration des 57 ans de l'indépendance du Togo. Le discours a été prononcé hier.


Togo  - Crise de Kpario dans la préfecture de Tchaoudjo : Les Tem de la diaspora se mobilisent iciLome - [4/28/2017]

Venus de différents États d’Allemagne, les Tem se sont retrouvés à Brême dans l’après-midi du samedi 22 avril 2017. Dénommée "Cellule de réflexion", cette rencontre a permis aux participants d’étudier les voies et moyens pouvant leur permettre de soutenir leurs sœurs et frères de l’intérieur, ainsi que les chefs traditionnels Tem engagés dans la lutte contre les manigances du régime RPT-UNIR, qui à travers des subterfuges veut imposer un chef Kabye en territoire Tem.


Togo  - Syndicalisme : L’USYNVITO renouvelle son bureau iciLome - [4/28/2017]

Les membres de l’Union syndicale des vidangeurs du Togo (USYNVITO) ont renouvelé les membres de leur bureau. Elinam Etsri Koudaya est élu Secrétaire général pour un mandat de quatre ans. C’était hier à Lomé.


Togo  - Grand reportage : Région des Savanes, le carrefour des écoles sans abris Liberte hebdo - [4/28/2017]

« Tant vaut l’école, tant vaut la nation », dixit feu Gnassingbé Eyadéma. Paradoxalement sous le règne de la dynastie, l’éducation demeure le parent pauvre des secteurs prioritaires de l’Etat. Entre manque de ressources humaines et de cadres appropriés pour l’épanouissement des apprenants, l’éducation togolaise s’engouffre dans un trou abyssal. Les établissements scolaires publics, dans la quasi-totalité des régions du pays, se trouvent dans un état « critique ». Le cas de la région des Savanes est plus symptomatique. Un récent séjour dans la localité nous a permis de découvrir des « écoles sans abris », qui manquent pratiquement de tout.


Togo  - La FTF lance la constitution des Eperviers locaux iciLome - [4/28/2017]

Mettre sur pied une sélection compétitive des Eperviers locaux. C’est l’objectif de la Fédération togolaise de football (FTF) qui vient de publier un communiqué annonçant le « démarrage du stage de l’Equipe nationale locale ».


Togo  - Coupe du 27 avril 2017 : AS Togo Port trop fort pour Maranatha iciLome - [4/28/2017]

La finale de la deuxième édition de la nouvelle version de la Coupe de l’indépendance a eu lieu hier jeudi au stade omnisports de Lomé. L’AS Togo Port de Lomé soulève le trophée devant Maranatha de Fiokpo.


Togo  - 57e anniversaire de l’Indépendance du Togo: Militaires et civils ont défilé devant Faure Gnassingbé iciLome - [4/27/2017]

Le Togo commémore les 57 ans de sa souveraineté internationale sur toute l'étendue du territoire national. Après les offices religieux chrétiens et musulmans, et la kyrielle d’inaugurations des nouvelles infrastructures, un défilé militaire et civil vient couronner, ce jeudi à Lomé, l’événement en toute beauté. Il s’est déroulé à la place de fête de Lomé II en présence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des autorités politiques et administratives, des chefs traditionnels et d’une foule en liesse.


Togo  - Anges FC accuse, avec des preuves à l’appui, la COCQH de la FTF de fraude et d’usurpation de compétence - - [4/27/2017]

Une accusation extrêmement grave et sans précédent. Un club accuse formellement une Commission technique de la FTF de fraude. Les faits exposés mis en rapport avec les règlements de la FTF sont sans concession. Ils jettent une lumière crue sur des pratiques scandaleuses et condamnables. Anges FC a mis en exergue des faits qui accusent formellement la Commission d’Organisation des Compétitions, de Qualification et Homologation de la FTF de fraude, d’usurpation de compétence et de dissimulations d’informations. Voici in extenso, le mémoire de recours des Anges FC de Notse.


Togo  - Système éducatif : Nicoué Broohm entre discours et réalité iciLome - [4/27/2017]

"L’enseignement universitaire trop généraliste, coupé de la réalité professionnelle, ignorant les exigences des employeurs"; un bref diagnostic que retient Octave Nicoué Broohm, ministre en charge du secteur, selon les reproches qu’il relèverait de part et d’autre.


Togo  - Droits de l’Homme : Condamné par la Cour de la CEDEAO, le Togo refuse de payer les 20 millions de F CFA à Koffi Amétépé Lalternative-togo.com - [4/27/2017]

C’était en 2013 que Koffi Amétépé, un activiste et militant de l’Alliance nationale pour le changement (Anc), a été arrêté sans aucun motif par une douzaine d’agents des corps habillés. Il a été torturé au camp FIR et a subi différents traitements inhumains au Service de recherche et d’investigations (SRI). La victime raconte avoir été battue par le Col Félix Katanga lui-même qui, après avoir fait attacher ses bras et ses mains, s’était servi du courant électrique pour le secouer. Son mal, c’est d’avoir choisi de militer pour le changement.


Togo  - Le ministère de Sécurité manque de dotation adéquate, selon Ouro-Akpo Tchagnao iciLome - [4/27/2017]

Député de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Ouro-Akpo Tchagnao, trouve déplorables les conditions dans lesquelles les policiers brûlés suite à l’incendie de leur véhicule, ont succombé à leur blessure.


Togo  - ELITE : Une mauvaise orientation professionnelle se paie toute une vie iciLome - [4/27/2017]

Le salon International Etude et Formations « Elite » a ouvert ses portes ce mercredi pour 5 jours de prestations (Conférences et ateliers, orientations scolaires et universitaires, jeux concours, dépôt de CV et Job dating) dans l’enceinte du Centre Togolais des Expositions et Foire à Lomé.


Togo  - Une caravane agricole pour dessiner la carte de fertilité des sols AfreePress - [4/27/2017]

Dans le cadre du projet d’élaboration de la carte de fertilité des sols au Togo, une caravane agricole de sensibilisation a démarré le 24 avril 2017 à Dapaong, localité située à 600 km au Nord de Lomé.


Togo  - Voici la vie du Père de l’indépendance iciLome - [4/27/2017]

A travers les lignes qui suivent, découvrez le parcours de Sylvanus Epiphanio Kwami OLYMPIO, Père de l’indépendance du Togo.