Togo Afrique Monde
Togo  -

Étonnante sortie du personnel de Lcf et City Fm, qui désavoue les OSC


A l’issue de son point de presse animé ce vendredi devant les locaux de Lcf, le personnel du groupe sud média, a servi une déclaration liminaire qui a surpris plus d’un. Ces employés ne comptent plus sortir dans la rue, mais se disent plutôt confiants quant aux négociations de couloir entreprises auprès des institutions compétentes de la République pour la réouverture de leurs chaînes.

Du mardi 14 au jeudi 16 février derniers, la société civile appuyée par les journalistes, des artistes, des hommes politiques et autres, a battu les pavés, des locaux de Lcf jusqu’au carrefour de Lomégan. L'objectif était d'exiger la réouverture des deux chaînes.

Une autre manifestation est d'ailleurs prévue pour le 25 février prochain dans la même optique. Mais contre toute attente, le personnel fait un revirement et affirme ne plus s’inscrire dans cette logique.

désormais, ces employés s’interrogent sur les vraies raisons des manifestations publiques exigeant la réouverture de LCF et City FM, prétextant redouter une récupération politique.

« En tenant compte des expériences passées, le personnel s’interroge en outre sur le bien fondé des manifestations publiques dans la résolution de cette situation. Il demeure profondément attaché à la vertu du dialogue et de la médiation dans un climat de paix et de respect pour les institutions de la République. Le personnel tient à réaffirmer qu’il n’est mêlé ni de près ni de loin à quelques actions violentes ou propos haineux commises ou prononcés contre quiconque. Il refuse de voir une situation de détresse sociale faire l’objet de récupération politique », lit-on dans la déclaration liminaire.

En tout cas, le message a été sans ambages. Le personnel se désolidarise des manifestations publiques : « Nous, nous ne marchons plus », a lâché le porte parole du personnel, Samuel Gnahouin.

Même si pour l’instant, les démarches entamées n’ont pas encore eu gain de cause, le personnel entend privilégier la voie du dialogue en tablant sur les négociations de couloirs.

« Malheureusement, le personnel constate que toutes les démarches entreprises de part et d’autres n’ont pas encore connu un aboutissement heureux. Pour notre part, prenant la mesure des choses, nous privilégions la voie du dialogue pour parvenir à une solution dans l’intérêt des près de 80 personnes », poursuit la déclaration.

Normalement en citoyen aguerri, les cas probants de la radio X solaire et Légende Fm, devraient leur servir d'exemple. Il nous souvient qu’après la fermeture de la radio Légende FM en 2013, le Directeur de ladite chaîne, Flavien Johnson, avait, selon ses proches, entrepris des démarches de couloirs qui n’ont jamais abouti.

« Nous avons rencontré les autorités et elles nous ont promis agir, mais rien. La radio est fermée pour toujours. Si seulement, nous avions mené des actions appuyées par la population, la presse et la société civile comme c’est le cas pour le groupe sud média aujourd’hui, peut être que nous n’en serons pas là », nous a confié, Michael Johnson un des responsables de la radio.

D’après lui, le personnel est sur le point de commettre la même erreur qui lui sera sans doute fatale, mais malheureusement, la décision leur revient et il est impossible de leur forcer la main.

« Il est difficile de convaincre le singe que le miel est plus doux que la banane », dit-on souvent. Alors malin qui comprendra la décision des employés de Lcf et City Fm.

Pour le moment, il est difficile de comprendre cette réaction du personnel de Lcf et City fm, pendant que d'autres actions sont en train d'être ficelées par les organisations de la société civile et celles des professionnels des médias pour exiger la réouverture de ces chaînes.

JA



Togo  - Manifestation du PNP: La CDPA met en garde le régime RPT/UNIR iciLome - [8/20/2017]

Le bilan de la marche pacifique organisée samedi par le PNP ne laisse personne indifférent. Dans un communiqué rendu public, la CDPA a condamné avec vigueur la répression barbare de la marche et invité le gouvernement togolais à prendre des mesures idoines pour empêcher les velléités de représailles corporatistes sur des populations aux mains nues. Elle demande également la libération immédiate des manifestants détenus. Lecture !


Togo  - Manifestation du PNP : OBUTS appelle à la retenue iciLome - [8/20/2017]

L'Organisation pour bâtir dans l'union un Togo solidaire (OBUTS) dit être préoccupée par la situation qu'a connue le Togo ce samedi. Il appelle les uns et les autres à la retenue. Lire le communiqué !


Togo  - Le journal "Le Correcteur" condamne l'agression contre son reporter iciLome - [8/20/2017]

Un reporter du journal "Le Correcteur" a été, ce matin, lors des manifestations du PNP, la cible d'un tir à balles en caoutchouc qui l'a atteint au niveau de la tête. Une situation qui indigne la direction du journal. Lire la réaction de "Le Correcteur"!


Togo  - Tournée de la Commission de réflexion sur les réformes : Après le passage d’Awa Nana à Elavagnon, le Col. Bitenewe menace des intervenants Lalternative-togo.com - [8/20/2017]

« Parler de liberté n’a véritablement de sens que lorsqu’on a la liberté de dire aux gens ce qu’ils ne veulent pas entendre ». Cette citation de Georges Orwell traduit bien ce que vivent les populations togolaises, surtout celles qui ont décidé de dire leurs quatre vérités à la délégation de la Commission de réflexion sur les réformes, conduite par Mme Awa Nana-Daboya.


Togo  - Répression des manifestants du PNP : Le PSR condamne et rappelle au pouvoir qu’il « partira forcément sous la colère de ce peuple » iciLome - [8/20/2017]

Le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) s’indigne de la répression barbare qu’a essuyée les militants et sympathisants du Parti national panafricain (PNP) dans les rues ce samedi de la part des forces de l’ordre. Le parti, dans un communiqué, condamne cette « répression sordide préméditée ». Lisez plutôt !


Togo  - VIDEO/ Echos de Bè: Les temps forts de la marche du PNP au carrefour Bodjona - - [8/20/2017]


Togo  - VIDEO/ Marche du 19 Août: Kara: Face à face entre manifestants et forces de l'ordre Fmliberte.com - [8/20/2017]


Togo  - VIDEO / Intervention musclée des forces de sécurité à la marche du PNP à Lomé - - [8/20/2017]


Togo  - 5 morts à Sokodé iciLome - [8/19/2017]

Dans un court message adressé à ses partisans et au peuple togolais cet après-midi, le président du Parti national panafricain (PNP) a fait un premier bilan des manifestations qui se sont déroulées dans plusieurs villes du Togo aujourd'hui.


Togo  - La marche sportive internationale de Lomé à réuni trois pays Radio Lome - [8/19/2017]

La deuxième édition de la « Marche Sportive Internationale de Lomé pour la Santé » s’est déroulée le samedi 19 août 2017 dans les artères de la ville de Lomé. Elle a regroupé une quarantaine de clubs et associations sportives du Bénin, du Ghana et du Togo.


Togo  - Vulgarisation du rapport 2014 de l’ITIE pour le Togo Radio Lome - [8/19/2017]

Le Groupe multipartite et le Secrétariat technique de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE-Togo) ont démarré le 17 août 2017 à Lomé l’atelier de présentation officielle du rapport ITIE 2014 pour le Togo au public de Lomé et ses environs.


Togo  - Déclaration de l'ASVITTO relative à la conférence de presse des ministres Yark DAMEHANE et Payadowa BOUKPESSI iciLome - [8/19/2017]


Togo  - Sokodé vit un drame iciLome - [8/19/2017]

La suite de la manifestation dans la ville de Sokodé (au centre du Togo) a tourné au drame.


Togo  - Les manifestants réclament le départ de Faure Gnassingbé iciLome - [8/19/2017]

D’Agoè Echangeur à Agoè Assiyéyé en passant par le carrefour Bodjona, les manifestants de Lomé montrent de plus bel leur détermination dans les rues. « La mort n’est rien, elle n’est rien », scandent-ils pour dire qu'ils sont prêts à mourir pour la bonne cause. Interrogés, quelques manifestants n’ont pas caché ce pour quoi ils sont dans les rues.


Togo  - Une manifestation pacifique avec plusieurs blessés graves iciLome - [8/19/2017]

On continue de dénombrer des blessés parmi les manifestants du PNP à Lomé.


Togo  - Forte mobilisation aussi à Anié iciLome - [8/19/2017]

A Anié, dans la préfecture de l'Ogou, la population est descendue dans la rue.


Togo  - La vague rouge impressionnante à Sokodé iciLome - [8/19/2017]

Malgré les tirs des gaz lacrymogènes, Sokodé reste mobilisé.


Togo  - Tirs de balles blanches, plusieurs blessés Lomé iciLome - [8/19/2017]

Devant la résistance des manifestants à Lomé, les forces de l'ordre recourent à des balles blanches pour les disperser.


Togo  - Situation très tendue à Kara iciLome - [8/19/2017]

Selon les correspondants de lagazettedutogo.com, la situation reste très tendue à kara, où la marche du PNP est également prévue.


Togo  - Les Togolais au Gabon mobilisés iciLome - [8/19/2017]

Les Togolais résident au Gabon ne restent en marge de la mobilisation du PNP.


Togo  - Les manifestants plus que jamais déterminés à Lomé iciLome - [8/19/2017]

Les manifestants et les forces de l’ordre se font face depuis ce matin à Agoè. Malgré les pluies de gaz lacrymogènes dans la foule et dans les maisons environnantes, ils résistent.


Togo  - Un journaliste blessé par une grenade lacrymogène à Lomé iciLome - [8/19/2017]

Les reporters ne sont pas épargnés sur le terrain, dans le feu de l'action entre les manifestants et les forces de l'ordre.


Togo  - Les Togolais de Berlin dans les rues iciLome - [8/19/2017]

La diaspora togolaise en Allemagne s'est également mobilisée ce matin, à l'appel du PNP de Tikpi Atchadam.


Togo  - Sokodé fortement mobilisé iciLome - [8/19/2017]

Sokodé est l'une des cinq villes dans lesquelles se déroulent la manifestation organisée ce jour par le Parti national panafricain (PNP).


Togo  - La diaspora togolaise au Ghana en renfort iciLome - [8/19/2017]

Les Togolais du Ghana sont présents à la manifestation du PNP de ce jour.


Togo  - Pluie de grenades lacrymogènes à Agoè iciLome - [8/19/2017]

Agoè-échangeur, point de rassemblement des manifestants du PNP est quadrillé ce matin par les forces de l'ordre et des militaires lourdement armés.