Togo Afrique Monde
Togo  -

Lettre ouverte pour le salut public



Excellence
Monsieur Faure Gnassingbé
Chef de l’Etat
Présidence de la République
LOME – TOGO
Objet : Lettre ouverte pour le salut public.

Monsieur le Chef de l’Etat,
Je vous écris à nouveau, pour vous dire d’abord, que comme toutes les créatures humaines de Dieu, il brille en vous aussi cette lumière et il existe cette faculté de changer la réalité. Nous sommes un canal du pouvoir créateur de l’univers. Je veux que vous trouviez le chemin pour accéder à ce pouvoir afin de changer la gouvernance actuelle du pays, qui nous conduits irrésistiblement vers le chaos. La sourate XLV, verset 2 du Coran nous révèle que : « Il y a dans les cieux et sur la terre des signes d’avertissements pour les croyants ». Le Coran nous ordonne également dans la même sourate, verset 7, que : « Qui entend la lecture des enseignements de Dieu et persévère néanmoins dans l’orgueil, comme s’il ne les avait jamais entendus. Annonce à celui-là un châtiment cruel ».
Monsieur le Chef de l’Etat, vous êtes à la direction d’un Etat économiquement en faillite et dont les mœurs sont socialement dissolues. Par un perfide machiavélisme, une infime minorité de nos concitoyens est entrain de vous égarer et de ruiner le pays. Habitué maintenant aux jouissances du pouvoir, vous participez avec eux à élever une nouvelle tyrannie et une nouvelle impudence sur les débris de l’ancien despotisme. Si vous étiez à la place de Mr Jean-Pierre FABRE, confirmé par décret pris en conseil des ministres, comme Chef de file de l’opposition, seriez-vous enchanté d’écrire au Chef de l’Etat et de ne pas recevoir de réponse ? Si vous étiez à la place de Nicolas LAWSON, seriez-vous bien aise d’apprendre par des inspecteurs du Criminal Investigation Department (CID) et du BNI du Ghana que Mr Esso SOLITOKI est venu à Tema et à ACCRA pour corrompre des officiels ghanéens afin de vous faire disparaître ? Seriez-vous revenu au Togo pour remercier le Chef de l’Etat parce que l’Ambassadeur du Togo au Ghana a cosigné la caution devant protéger les officiels ghanéens corrompus ? Je suis un chrétien, honnête et j’ai toujours œuvré pour la paix, la concorde des enfants du Togo et la stabilité politique du pays. C’est pour cette raison que j’ai essayé de vous aider gracieusement depuis des années. Mais continuer à le faire, malgré le désastre en cours et votre dédain pour les gens probes et intègres, sera un plus grand des crimes et ce sera favoriser l’esclavage des générations futures.
Monsieur le Chef de l’Etat, la gouvernance du pays est trop propice aux injustices sociales, propage trop la misère dans la population et couve les dépravés, les pendards, les marauds et les vénaux. Il y a ainsi un océan de mœurs invétérées et de viles attitudes, qui offusquent la raison. Si vous étiez dans l’opposition, accepteriez-vous que le Chef de l’Etat en place nomme une quelconque citoyenne comme Directrice de son cabinet et en même temps lui fasse cumuler 5 portefeuilles ministériels et la laisse se balader avec l’argent de l’Etat à l’intérieur du pays pour transformer nos femmes en misérables de la micro-existence ? Trouveriez-vous normal qu’un retraité cumule les positions de Maire de la capitale, de Directeur Général du port de Lomé et de Président de plusieurs conseils d’administration, etc ? Quelles injustices et quel mépris pour les autres togolais ! Le pire, c’est que la minorité odieuse, que vous avez dénoncée vous-même, ne semble pas inquiétée, en vue d’expier toutes ses scélératesses pour faire cesser les atroces résultats de ses crimes. Au contraire, cette minorité est favorisée et souvent promue. Certains ont même actuellement la charge de nous produire une nouvelle constitution. Quelle dérive ! Seriez-vous content si vous étiez Mr Jean-Pierre FABRE et que le Chef de l’Etat en place nomme, après une fraude massive à l’élection présidentielle et après le renvoi de vos représentants de la CENI, des membres de cette CENI comme des ministres de l’administration territoriale, des mines et de l’énergie, etc. ? Où allons-nous ?
Monsieur le Chef de l’Etat, sachez que nous nous battons principalement pour la justice sociale dans le pays et contre son abaissement. Nous nous sommes engagés en politique pour élever les togolais à la dignité humaine, promouvoir le bien-être de la population et les libertés fondamentales puis préserver l’unité nationale et faire cesser la mendicité de nos élites actuelles. Quand un gouvernement transforme les étudiants et des enseignants du pays en indigents et en vagabonds et voit de sang-froid leur misère, fruit de la funeste opulence, de la corruption, de la méchanceté et de l’incompétence d’une infime minorité crapuleuse, alors les patriotes cherchent tous les moyens pour mettre un terme à son inhumanité et à son despotisme. Depuis moins de 10 ans, vos gouvernements successifs ont reconstitué le taux de l’endettement du pays, en le portant de 20% à 75% du PIB, au-delà du plafond de 70% prescrit par l’UEMOA. Est-ce une réussite, si nous savons que tous les projets exécutés sont improductifs et alourdissent plutôt la dette du pays ? La surfacturation de ces projets et les détournements d’une bonne partie des crédits contractés ne permettent pas d’envisager les remboursements attendus par nos créanciers.
Par ailleurs et c’est extrêmement grave, si vous êtes un patriote, accepteriez-vous qu’on aille chercher un rwandais, ne parlant pas français, pour venir occuper et cumuler les positions de patron des directions générales des douanes, des impôts et des régies financières de votre pays ? Quelle insulte et quel mépris pour les togolais ! Si vous êtes un chrétien ou tout simplement un humaniste, comprendrez-vous qu’on brûle les principaux marchés de votre pays et que l’on ne juge pas les vrais criminels et que l’Etat n’indemnise pas les victimes ? Nous avons les cœurs ulcérés et nous sommes en colère. Même Dieu est agacé par autant de forfaits et de crimes dans un pays qu’il aime, au point de laisser se brûler la sacristie de la grande cathédrale de Lomé.
Monsieur le Chef de l’Etat, sans considération pour la minorité criminelle qui est habitée par le mal, pourquoi vous ne m’aimez pas particulièrement ? Pourquoi cherchez-vous à détruire Mr Pascal BODJONA, qui est votre seul véritable ami et grand défenseur ? Pourquoi vous ne libérez pas Mr Kpatcha GNASSINGBE après plus de 7 ans d’emprisonnement, alors qu’il n’est accusé que de tentative de coup de force ? Si vous n’arrivez pas à pardonner à ceux que vous considérez comme fautifs, alors pourquoi les togolais vont-ils vous pardonner les crimes abominables d’avril 2005 qui vous ont portés au pouvoir mais dont vous êtes actuellement le grand jouisseur avec vos ami(e)s ? Vous avez saboté vous-même le processus de réconciliation nationale avec des manœuvres scandaleuses de création de pléthore de commissions (CPDC, CPDC rénové, CVJR, HCCRUN, Commission d’intellectuels, etc.). Tout ce qui se fait après la signature de l’APG avilit tous ceux qui ont collaboré et collaborent avec vous pour avoir la paix dans le pays. Vos véritables ennemis et les ennemis du peuple togolais sont les jacquots du genre des lycaons, qui vous entourent et pérorent à longueur de temps que ce qu’ils font, c’est sur instruction personnelle du Chef de l’Etat. Est-ce sur votre instruction personnelle qu’ils s’accaparent des ressources nationales et qu’ils violent les libertés publiques et individuelles ? Est-ce sur votre instruction personnelle qu’ils ont détourné les 26 milliards de FCFA destinés à la construction de la route Lomé-Vogan-Anfoin ?
Monsieur le Chef de l’Etat, sachez que nul ne peut comprimer le feu sacré de la liberté, de la dignité et de l’humanité qui brille en nous. Pour que ce feu ne devienne pas trop fort et explosif chez les jeunes, considérez cette lettre comme une plaidoirie des droits éternels de notre peuple et un jugement prononcé par la vertu contre le crime supposé puissant. Nous ne vous haïssons pas encore mais nous haïssons déjà et fortement les actes liberticides, impopulaires et antisociaux de votre gouvernance. Pour faire cesser cette gouvernance de lèse-nation, je vous demande fraternellement de rencontrer sans délai Mr Jean-Pierre FABRE, Chef de file de l’opposition et de s’accorder avec lui pour :

- Faire former une nouvelle CENI présidée par un membre de l’opposition démocratique,

- Renouveler la Cour Constitutionnelle, en admettant Mr Abdou ASSOUMA à la retraite,

- Mettre en place une Commission Constituante consensuelle, chargée de préparer un avant-projet de constitution à soumettre au référendum,

- Former un gouvernement de salut public avec un Premier Ministre choisi dans l’opposition,

- Changer les Présidents actuels des institutions nationales, préfectorales et locales de façon consensuelle,

- Appeler ensemble le peuple souverain à l’unité nationale, à la solidarité et à l’effort pour le redressement national, etc.

Nous vivons un temps d’incertitudes, de crise économique sérieuse, de corruption et de perversité. Vous devez renoncer à toute réticence, à tout faux-fuyant et à toute dénégation car je n’ai pas énuméré ici tous les forfaits et tous les crimes de la gouvernance actuelle du pays. Si vous n’écoutez pas mon avertisseur pour agir humblement et sagement alors votre salut ne résidera plus que dans votre démission comme le Pape Benoit XVI l’a fait au Vatican. Il sera alors mis en place un Directoire militaire pour réaliser sur 12 mois les tâches dévolues à un gouvernement de salut public avant d’organiser des élections présidentielles à deux tours pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois. Vous n’ignorez pas que la liberté est l’acte de réflexion, de décision et de réponse à l’intérieur de notre nature orientée comme l’a affirmé un grand pasteur de Dieu. Vous ne pouvez plus fuir la réalité au risque d’une tragédie personnelle et nationale. Vous devez vous débarrasser sans délai de la minorité, qui vous a pris en otage et qui croit vous avoir rendu schizoïde. Elle a déjà transformé nos frustrations en aigreurs et en ressentiments. Elle vous abandonnera s’il y a une insurrection populaire dans le pays. Détachez-vous de ses maléfices pour arrêter cette fêlure fatale, qui s’étend au travers de nos vies, et cette fissure dangereuse et irrationnelle, qui traverse notre histoire. Soyez courageusement avec nous le cohéritier d’une nouvelle promesse et d’une nouvelle espérance pour le Togo. N’acceptez pas que le sang versé par nos compatriotes en 2005 et depuis vous écrase sous le poids de ses malédictions. C’est ici au Togo que vous recevrez la miséricorde de Dieu, par vos seuls actes pour le changement et non au VATICAN. C’est le message de Dieu et je suis chargé de vous le délivrer. Qu’il vous inspire lui-même.
Veuillez trouver ici, Monsieur le Chef de l’Etat, l’assurance de mes sentiments fraternels et patriotiques.

Nicolas LAWSON
Président du PRR
Copie : Chef de file de l’opposition, Ambassadeurs et Presse.


Togo  - Les parlementaires informés sur l’ODD4 et la Stratégie Continentale de l’Education en Afrique Togotopnews.com - [2/22/2017]

La Coalition Nationale Togolaise pour l’Education pour Tous (CNT/EPT) a organisé, ce mercredi 22 février 2017, une rencontre d’informations et d’échanges avec les parlementaires de la Commission Education sur le quatrième Objectif du Développement Durable (ODD4), la Stratégie Continentale de l’Education en Afrique (CESA) et les processus mondiaux et régionaux relatifs au Groupe des Partenaires pour l’Education (GPE). Cette rencontre organisée à l’endroit des députés et leurs assistants a pour but d’informer la Commission Education des réalités au niveau mondial, continental et national afin qu’elle puisse jouer véritablement son rôle.


Togo  - C’est parti pour la deuxième édition des Journées de Santé de l’Enfant Togotopnews.com - [2/22/2017]

Le ministère de la santé et de la protection sociale avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) a procédé, ce mercredi 22 février 2017, au lancement officiel de la deuxième édition des Journées de la Santé de l’Enfant (JSE), qui se déroulera du 23 au 26 février 2017 sur toute l’étendue du territoire national.


Togo  - Zoom sur Pierre Koffi Alanda, un agriculteur togolais qui cultive du bio en France Togotopnews.com - [2/22/2017]

Responsable d’une ferme dénommée « Alandabio », située dans les Alpes Maritimes en France, il cultive et commercialise des fruits et légumes biologiques. Lui, c’est M. Pierre Koffi ALANDA, un paysan togolais installé à presque 1200 mètres d’altitude dans le Hameau de La Sagne, Commune de Briançonnet.


Togo  - La Conférence des évêques attentive aux plaidoyers du Groupe des six selon Nathaniel Olympio Togotopnews.com - [2/22/2017]

L’union informelle des six (6) partis politiques au Togo, baptisée par la presse « groupe des six » a rencontré, le vendredi 17 février dernier, d’après nos sources, la Conférence des évêques du Togo(CET) pour lui soumettre le document de plaidoyer du groupe. Le Président par intérim du Parti des Togolais contactés, a confirmé l’information et confié que les évêques ont été très attentifs à leur exposé.


Togo  - Manifestation des OSC samedi : Les partis politiques en soutien à la société civile iciLome - [2/22/2017]

Les organisations de la société civile sont actuellement en conférence de presse à Lomé pour maintenir leur manifestation prévue pour ce samedi, en vue d’amener le président de la HAAC à rapporter sa décision de fermeture de certains médias dont LCF et City FM.


Togo  - Interview exclusive /Jean-Pierre FABRE lance l’assaut final : « Ne combattons pas certaines dérives de la dictature, combattons la dictature… » - - [2/22/2017]

Le Chef de file de l’opposition parle de la Gambie de Yayha Jammeh, de FAURE et de la dictature au Togo, des réformes politiques, de la candidature unique de l’opposition, mais aussi de Nicolas LAWSON du PRR et Me AGBOYIBO du CAR, les atteintes à la liberté de presse… Homme politique de gauche, radicalement opposé au régime des Gnassingbé, Député à l’Assemblée Nationale, Combattant farouche des libertés, Chef de file de l’opposition, Jean Pierre FABRE, en dépit de son emploi du temps chargé, ses différents engagements vis-à-vis de son parti ANC, Alliance Nationale pour le Changement, ses charges au Parlement sans oublier ses multiples rendez-vous politiques, a accepté conférer avec notre rédaction sur l’état de la nation. Dans son franc-parler légendaire, Jean-Pierre FABRE a évoqué la question des réformes politiques au Togo. Il a présenté l’état de ses rapports avec ses autres collègues de l’opposition, et les débats concernant la candidature unique de l’opposition. Sur la stratégie de lutte décriée par certains togolais, l’endettement du pays et ses corollaires sur la vie économique de la nation, Jean Pierre FABRE est intervenu sans détour : « Je persiste et signe. La dictature du système RPT/UNIR n’est pas une fatalité. Elle peut tomber facilement si elle est combattue avec la rigueur adéquate… » L’ancien Rédacteur en Chef du Journal la Tribune des démocrates, ceinture noir du Taekwondo, Jean Pierre FABRE dans cette interview, revient sur tous les sujets brûlants de l’actualité sociopolitique et économique. La question de la liberté de presse à rude épreuve n’est pas passée sous silence. Lecture !


Togo  - Les FDR s'installent à Paris ! iciLome - [2/22/2017]

Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) de Me Paul Dodi Apévon viennent d'installer leur bureau provisoire dans la zone de Paris. C'était samedi dernier à Paris, lors d'une réunion des militants et sympathisants des FDR venus de Liège (Belgique), de Annecy et de Bordeaux (France).


Togo  - Les nouveaux aigris de la route ! iciLome - [2/22/2017]

Circuler sur les routes grabataires de Lomé, surtout celles environnant les marchés et les lieux publics n’est pas choses aisée. C’est encore chose compliquée quand il faut avaler les couleuvres imposées par une catégorie d’usagers, ceux qu’on peut appeler affectueusement, les « aigris » de la route !


Togo  - L’arbitraire, l’impunité,...caractérisent le régime UNIR selon Amnesty International iciLome - [2/22/2017]

Le rapport 2016-2017 de l’ONG Amnesty International ne mâche pas les mots. Les détentions arbitraires, la restriction de la liberté d’expression, la torture et toutes les autres formes de traitements inhumains : le régime de Faure Gnassingbé selon l’ONG, fait montre d’une jungle sans aucun égard aux droits de l’Homme.


Togo  - Un jeune togolais crée un réseau social iciLome - [2/22/2017]

Aujourd'hui, avec le développement ad hoc des Technologies de l'information et de la communication (TIC), les talents africains ne cessent de se révéler. Un jeune togolais vient de mettre en ligne le site: www.africa-meet.com. Une plateforme de rencontres, d'informations et d'échanges d'idées qui pourrait défier Facebook et Twitter à l'avenir.


Togo  - Revue de presse 22 Février 2017 iciLome - [2/22/2017]

Des journaux dans les kiosques ce mercredi. Aux menus divers sujets.


Togo  - Eperviers : Le délicat objectif 2019 de Claude Le Roy iciLome - [2/22/2017]

En signant son contrat au Togo, Claude Le Roy a su imposer sa volonté à ses employeurs. Son objectif principal, est de qualifier les Eperviers pour la CAN 2019 au Cameroun, la qualification et la participation à la phase finale de l’édition de 2017 au Gabon étant un bonus.


Togo  - Expropriation des terres dans la zone de Lomé II : Des quartiers riverains de la Présidence au supplice du pouvoir Lalternative-togo.com - [2/22/2017]

Des murs en banco avec des toitures désuètes. Au carrefour GTA, à quelques encablures de la direction de Togotelcom, Massouhoin, un quartier situé au bord de la route nationale N°1, offre un paysage d’un hameau. Dans un cadre répugnant, se trouve une Ecole primaire publique. Construite en claie et en bambou, l’Epp de Massouhoin a tout ce qui ressemble à un taudis. Presque rien comme plateau technique, avec des infrastructures à l’image d’un atelier de mécanique auto, un poste de santé sert Massouhoin et les quartiers environnants.


Togo  - Une mission de la Banque Mondiale pour vérifier les avancés du PGICT Togotopnews.com - [2/22/2017]

Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières avec l’appui financier de la Banque Mondiale a organisé, ce mardi 21 février 2017, une rencontre d’échanges sur l’état d’avancement du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT). La rencontre a réuni les agents de différents ministères (Sécurité, Environnement, Urbanisme et Action sociale) impliqués dans le PGCIT et une délégation de la Banque Mondiale. Le représentant de la Banque mondiale, Dr Koffi Hounkpè a précisé qu’au cours de la mission, la Banque Mondiale va essayer d’analyser les rapports des réalisations effectuées dans le cadre Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres. A cet effet, des visites de terrain sont prévues à Kpalimé, Missahoè et d’autres localités du pays.


Togo  - Plus de 360 volontaires nationaux actuellement en chômage implorent l’indulgence du Chef de l’Etat Togotopnews.com - [2/22/2017]

Plus de trois cent soixante (360) volontaires nationaux arrivés au terme de leur mandat sont actuellement en chômage. C’est ce qui ressort d’une conférence de presse organisée ce 21 février à Lomé par ces volontaires issus des deux premières vagues. Une rencontre disent-ils motivé par « l’absence d’une politique claire d’insertion des volontaires ». Ainsi, ces volontaires veulent-ils à travers cette rencontre avec les professionnels des médias attirer l’attention du chef de l’Etat sur leur situation et implorer sa clémence.


Togo  - Modification en vue de la loi 1901 : la société civile craint une restriction de la liberté associative Togotopnews.com - [2/22/2017]

Six (6) organisations de la société civile (Acat-Togo, Atdpdh, Cejp, Grad, Sadd, Synphot) ont animé ce mardi 21 Février 2017 à Lomé une conférence de presse sur la loi 1901, portant liberté associative au Togo et le projet de sa modification mentionné par le communiqué du conseil des ministres du 07 avril 2016. Ces associations qui craignent une restriction de la liberté associative au regard surtout du fait qu’elles n’ont pas été associées au processus, se demandent si le contexte associatif togolais nécessite vraiment une modification de la loi 1901.


Togo  - Marchés publics : Les bons conseils de l’ARMP aux acteurs de la commande publique AfreePress - [2/21/2017]

Une session de formation à l’endroit des opérateurs économiques, chefs d’entreprises, fournisseurs et prestataires de travaux publics a ouvert ses portes depuis lundi à Lomé. C’est une initiative de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Une rencontre étalée sur deux semaines et qui vise à renforcer les capacités des prestataires de services des entités publiques sur les notions et règles à suivre dans l’exploitation « efficaces » des dossiers d’appels d’offres à concurrence, a appris l’Agence de presse Afreepress.


Togo  - Agression du journaliste Robert Avotor : La "grande peine" des organisations de la presse et de la société civile AfreePress - [2/21/2017]

L’affaire Robert Avotor continue de défrayer la chronique et susciter des réactions au sein de l’opinion. Le journaliste qui a été victime d’agression le 7 février dernier alors qu’il était sur un terrain de reportage, a rapporté avoir échappé à une nouvelle agression dans la nuit du dimanche 19 février 2017 à Sagbado. Il est rapporté que des individus non identifiés circulant à bord d’un véhicule 4x4 ont percuté le journaliste qui roulait à moto avant de prendre la fuite.


Togo  - Le Togo abrite la première session 2017 des Journées Techniques de Diplôme d’Expertise comptable et Financier de l’UEMOA AfreePress - [2/21/2017]

Lomé accueille « Les Journées Techniques de diplôme d’Expertise Comptable et Financier de L’UEMOA 2017 », après Cotonou en 2016. La 1ère session 2017 de ces journées a été officiellement lancée lundi à Lomé, a appris l’Agence de Presse Afreepress.


Togo  - Kohan Binafam : 'Une seule voie de salut pour les populations, c'est la lutte' iciLome - [2/21/2017]

Togo, un pays régenté de mains de fer par un même régime depuis plusieurs décennies, un pays de tous les paradoxes dans lequel la liberté de presse est constamment violée et les journalistes agressés, un pays dans lequel les zélés protègent les intérêts de la dictature, un pays dans lequel le bon sens n’est pas la chose la mieux partagée, un pays dans lequel des frères se font la guerre pour le pouvoir, un pays dans lequel l’opposition est déclarée inexistante et par ricochet, le peuple déçu a perdu tout espoir de liberté. Voici la caricature du Togo, telle que dressée par Kohan Kidékiyime Binafam, Secrétaire national chargé à l’administration des FDR dans un édito titré : « Une seule voie de salut pour les populations, c'est la lutte ».


Togo  - Nouvelle grève de trois jours des enseignants : Poussé dans son dernier retranchement, le gouvernement contraint de dévoiler ses intentions. Le Correcteur - [2/21/2017]

« L’on peut tromper tout le peuple pour un temps, ou tromper une partie du peuple tout le temps mais l’on ne peut tromper tout le peuple toutes les fois ». Le collège de membres du gouvernement qui ont conduit les travaux du groupe de travail sur le secteur de l’éducation ont fini par comprendre que leurs compatriotes qui ont embrassé la carrière enseignante ont suffisamment de matière grise pour les dérouter. Les crises incessantes que connait le secteur de l’éducation sont loin d’être finies.


Togo  - Elections locales : Réactions de la classe politique suite aux propos du Prof Robert Dussey iciLome - [2/21/2017]

La déclaration du ministre des Affaires Etrangères, Prof Robert Dussey, au micro de nos confrères de la Deutsche Welle, selon laquelle les élections locales auront certainement lieu à la fin de cette année 2017, déferle les réactions au sein de la classe politique togolaise. Si pour d’aucuns, c’était juste un simple effet d’annonce pour amuser la galerie, d’autres estiment qu’il faut être prêt à toute éventualité. Puisqu'à les en croire, ce régime est imprévisible.


Togo  - Faure Gnassingbé, ces sorties médiatiques qui n’intéressent plus ! iciLome - [2/21/2017]

"Visite de travail et privée", c'est ainsi qu'on nomme le nouvel embarquement de Faure Gnassingbé en Egypte, sur invitation de son homologue Egyptien. Cette nouvelle aventure au pays des pharaons n’a pas eu autant d’écho dans les médias nationaux, tout comme cette interview que Faure Gnassingbé a accordée à la chaîne de télévision égyptienne Nile Tv International.


Togo  - Commerce illicite du tabac au Togo : De la nécessité de lutter efficacement contre ce trafic Lalternative-togo.com - [2/21/2017]

Depuis quelque temps, des opérateurs économiques véreux s’adonnent à la contrebande d’importantes quantités de cigarettes de contrefaçon. Ces marchandises dont la qualité est douteuse atterrissent au Togo à cause de la porosité de nos frontières, de l’inefficacité de gestion des produits en transit, portant atteinte à la santé publique. Selon un récent rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 6 millions de personnes meurent par an, 16.438 personnes décèdent par jour et 685 personnes meurent par heure suite à la consommation de ces produits toxiques. « 1/10 de cigarettes fumées par des consommateurs provient du commerce illicite », a relevé ce rapport.


Togo  - Handball : Tension entre la Fédération et deux clubs iciLome - [2/21/2017]

La Fédération togolaise de handball (FTHB) a sanctionné lourdement deux clubs, Liberté (hommes) et Entente II (dames) pour avoir refusé de prendre part au dernier championnat national du 27 au 30 décembre 2016 à Lomé.


Togo  - Revue de presse du 21 février 2017-02-21 iciLome - [2/21/2017]

Divers sujets à la Une des journaux parus ce jour.